Affaire «Tahkout»: Liberté provisoire pour le ministre du Tourisme    Quel dialogue national ?    Pour la 21ème semaine consécutive: Les étudiants poursuivent les manifestations    Automobile: La 1re pierre de l'usine Peugeot le 21 juillet    Tlemcen: Gendarmerie et police enquêtent à la CCLS    Une médiation morte avant de commencer    Equipe nationale: Cap sur le Sénégal    Les cinq clés de la réussite de l'Algérie    Constantine - Premier vol vers les Lieux Saints de l'Islam demain    Université «Mohamed Boudiaf»: 3.500 nouveaux bacheliers attendus    Douze accidents de la route en 48 heures    Chakib Khelil et le scandale Panama Papers    Energie nucléaire : Réalisation prochaine d'une station de production de l'électricité    Energies renouvelables : Sonelgaz possède l'expérience nécessaire pour accompagner le programme national    Les opérateurs intéressés bénéficieront de l'accompagnement public    La Tunisie toujours attractive    Karim Younes confirme sa présence    Les pays de l'UE à la recherche d'une approche commune à l'endroit de l'Iran    Al-Assad promet de poursuivre les efforts pour former un comité constitutionnel    Une guerre US contre l'Iran entraînera un déluge de missiles sur Israël    Algérie Motors annone l'arrivée du C400 X et le C400 GT    Une plateforme anticorruption contre 8.000 fonctionnaires    Italie : Les dessous du déplacement de Salvini à Washington    Algérie-Mali : Le ministre malien des AE en visite de travail à Alger    Le successeur d'Ouyahia connu ce samedi    La meilleure voie de voir l'Algérie de demain    CAN-2019: Les "Verts" droit au but    Le club NRAI El Harrach remporte le trophée    Afflux record au stade au 5 juillet    CAN-2019 : les Verts en finale    Le Real Madrid annonce la mort du frère de Zineddine Zidane    Ambiance : L'Algérie, entre liesse populaire et rêve de deuxième étoile    Cour suprême : Abdelkader Benmessaoud mis en liberté provisoire    Marches des étudiants à Alger    Baisse drastique des réserves de change    Conseil interministériel élargi : Examen des préparatifs de la prochaine rentrée sociale    Lancement d'une campagne de sensibilisation aux accidents de la route    Près de 700 millions de DA de marchandises non facturées mises sur le marché    14 orpailleurs arrêtés à Tamanrasset et Bordj Badji Mokhtar    Programme d'activités estivales : Cap sur la grande bleue    Exposition collective d'arts plastiques    30 wilayas au Salon national des arts traditionnels et cultures populaires    Regain de créativité théâtrale pour enfants    Un mythe, des voyages hors du commun    Participation de plus de 20 wilayas    Exposition collective d'artistes peintres des wilayas de l'Ouest    .sortir ...sortir ...sortir ...    L'autofiction, une quête de soi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Que le spectacle commence !
La CAN 2019 débutera demain en Egypte
Publié dans Liberté le 20 - 06 - 2019

Coup de starter de la CAN 2019. La balle ronde africaine sera en fête au pays des Pharaonsà partir de demain vendredi avec l'ouverture de la phase finale de Coupe d'Afrique des nations, avec au menu le pays hôte, l'Egypte, qui donnera la réplique au Zimbabwe.
L'Egypte abritera dès demain la plus grande manifestation footballistique du continent, et ce, jusqu'au 19 juillet prochain. Ce sera la première édition de la CAN avec 24 équipes participantes. En effet, la CAF (Confédération africaine de football) avait décidé de revoir à la hausse le nombre des sélections qui seront réparties en six groupes. La compétition se déroulera pour la première fois en été, sachant que les précédentes éditions avaient eu lieu en plein hiver. Plusieurs grandes nations de football vont prendre part à cette compétition. Ils sont plusieurs favoris dans ce tournoi. À commencer par l'Egypte de Mohamed Salah. Les Egyptiens vont évoluer sur leurs terres et devant leur public. Les Pharaons ambitionnent de brandir le trophée après avoir raté de peu le sacre en 2017.
Record de participations à la phase finale avec 22 participations et 7 coupes d'Afrique, les coéquipiers de Warda pourront remporter leur huitième titre en présence d'un joueur comme Mohamed Salah, récemment vainqueur de la Champions League d'Europe. L'autre favori en puissance n'est autre que le Sénégal. C'est la meilleure équipe africaine sur le plan qualité de jeu, mais curieusement les Lions de la Terranga sont en quête de leur premier trophée depuis belle lurette.
L'objectif cette année est de vaincre la malédiction, d'autant que cette équipe africaine est plus armée et mieux lotie pour remporter le titre en présence d'éléments comme Sadio Mané, Coulibaly, Niang, Sarr, pour ne citer que ceux-là. Le Cameroun, champion sortant, mettra sa couronne en jeu. Pourtant, les Lions indomptables partent lors de chaque édition comme outsider, mais finissent toujours par devenir un favori en puissance, comme cela était le cas en 2017. Le Maroc a aussi des arguments à faire valoir. Avec des éléments comme Benatia, Ziyech, Amrabat, la bande à Renard vise le sacre, d'autant que leur sélectionneur est habitué à ce genre de consécrations, en remportant à deux reprises la Coupe d'Afrique avec la Zambie et la Côte d'Ivoire. Le Nigeria pourra jouer les trouble-fêtes. Discrets lors de chacune de leurs participations, les Super Eagles sont capables d'écraser tout sur leur passage pour s'offrir un titre tant convoité. L'Algérie, et même si le sélectionneur national Djamel Belmadi avait crié sur tous les toits qu'elle a l'ambition de remporter la CAN, va jouer les trouble-fêtes, d'autant qu'elle a les moyens de se qualifier au deuxième tour. Après une convaincante prestation face au Mali en dépit de quelques carences, les Verts n'ont rien à perdre dans un tournoi où les spécialistes en la matière n'ont pas donné cher de leur peau. La particularité de cette édition est l'introduction de l'assistance vidéo à l'arbitrage communément appelée (VAR), et ce, à partir des quarts de finale. Ce n'est pas tout, dans la mesure où la CAF a décidé de revoir à la hausse la prime de la consécration. Après avoir attribué 3,5 millions de dollars au Cameroun lors de la CAN 2017, l'heureux vainqueur empochera la somme de 4,5 millions de dollars. Les 24 sélections qualifiées à la CAN 2019 en Egypte empocheront quant à elles 600 000 dollars chacune.

Nazim T.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.