7 astuces pour brûler des graisses et gagner en muscles avec l'alimentation    PSG-OM : Neymar accusé à son tour de propos racistes    Les importateurs face à leur destin    Mines: Vers la création de 95 petites entreprises d'exploration d'or    Entretiens marathons de Boukadoum à Bamako: L'Algérie au chevet du Mali    Retrouver la grandeur américaine    Abdelmadjid Tebboune: «Partenaires de l'UE mais pas au détriment de notre économie»    COLERES ET ENTORSES    El-Bayadh: Un nouveau complexe sportif bientôt en chantier    US Biskra: Une instabilité chronique    Ain El Kerma: Découverte d'un troisième cadavre rejeté par la mer    Tlemcen: Trois SG de daïra et un ex-médiateur de wilaya promus    Tébessa: Trois morts dans une collision    L'icone du malouf Hamdi Bennani n'est plus    «Khayrek sbaq»    Tebboune annonce des législatives anticipées    L'Algérie a opté pour "la protection du citoyen"    Les contaminations sous la barre des 200    Communiqué du Conseil des ministres    La cause palestinienne est "sacrée pour le peuple algérien"    Un ramassis de clichés et de mensonges    La société civile devenue un "partenaire essentiel et permanent" dans le développement local    LE PRESIDENT TEBBOUNE AFFIRME : ‘'Il est temps d'opérer le changement''    Le procès en appel d'Ali Haddad reporté au 27 septembre    ILLIZI : Installation du commissaire d'Etat près le tribunal administratif    La Fondation Matoub Lounes este en justice Noureddine Khettal    RECUPERATION DES RESTES MORTUAIRES DES RESISTANTS : L'Algérie ne renoncera point à la question    La chaîne française M6 interdite d'opérer en Algérie    Lutte contre l'imigration clandestine: 485 personnes sauvées dans les eaux territoriales algériennes    Mines: La production nationale d 'or ne dépassera pas 58 kg en 2020    Mali: le médiateur de la Cédéao en visite à Bamako ce mercredi    Hamdi Bennani, un des meilleurs ambassadeurs de la chanson Malouf sur la scène internationale    Al Ahli a pris sa décision finale pour Belaili    Ighil prolonge d'une année    Le timing se précise    Un terroriste abattu et un pistolet mitrailleur récupéré à Jijel    Timide reprise des cours    La colère des transporteurs    Une opportunité de relance économique du secteur    La production pétrolière reprend sur plusieurs sites en Libye    La répression israélienne s'intensifie    La pénurie de liquidités en Algérie : Un défi macroéconomique qui requiert un plan global et cohérent de mesures    Le plan de relance en quête de mode d'emploi et de moyens : Entre les urgences de l'heure et les défis de la transformation économique    Boukaroum exclu de l'AG    Un espace de coworking ouvre ses portes à Tizi Ouzou    USM Bel Abbès : Le club de la Mekerra peine à garder ses cadres    Rosthom Fadhli, nouveau gouverneur de la Banque d'Algérie    L'Arabie saoudite va-t-elle suivre ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Rassemblement demain devant l'ambassade d'Algérie à Paris
Pour réclamer la libération des détenus d'opinion
Publié dans Liberté le 22 - 08 - 2019

La section parisienne du Réseau algérien de lutte contre la répression, pour la libération des détenus d'opinion, et pour les libertés démo-cratiques, poursuit ses actions de solidarité avec les militants de la démocratie actuellement en prison, en Algérie. Elle vient d'appeler à un rassemblement pour demain vendredi entre 17h30 et 19h, devant les locaux de l'ambassade d'Algérie, au 50 rue de Lisbonne, dans le 8e arrondissement de Paris.
Dans un communiqué, le Réseau demande à nos compatriotes parisiens de se joindre nombreux à la manifestation, "pour soutenir la révolution de la dignité et la liberté du peuple algérien et dire non au régime despotique". Dans le communiqué, une pensée particulière a été demandée pour Belkacem Khencha, leader du Comité national pour la défense des droits des chômeurs, incarcéré à la prison de Laghouat et qui vient tout juste d'interrompre une grève de la faim qui l'a gravement affaibli.
Le moudjahid Lakhdar Bouregâa, doyen des détenus du mouvement citoyen ainsi que l'avocat Salah Dabbouz ont été également cités, comme des porte-étendards de la résistance populaire. Leurs portraits ainsi que des dizaines d'autres représentant toutes les personnes — manifestants qui ont porté le drapeau amazigh, personnalités politiques, activistes… — ont été d'ailleurs brandis, lors du rassemblement devant l'ambassade la semaine dernière.
Des écriteaux ont, par ailleurs, été accrochés sur la façade d'un immeuble se trouvant face à la chancellerie, pour dénoncer la répression. "Vos enfants dorment dans des draps en soie, dans vos palais, dans vos maisons. Les enfants du peuple dorment sous les ponts et en prison", pouvait-on lire sur l'un d'eux. Des expatriés de divers horizons animent la section parisienne du Réseau contre la répression. Ils sont journalistes, militants associatifs, étudiants, fonctionnaires…
Ils se sont mobilisés pour donner un écho international aux actions initiées en Algérie et qui visent à obtenir la libération des détenus d'opinion. Le Réseau contre la répression, pour la libération des détenus d'opinion et pour les libertés démocratiques a été formé en juin dernier à Alger. Il a recensé une soixantaine d'incarcérés. Parmi ses autres revendications, figure l'ouverture d'une enquête sur les conditions carcérales et sur celles qui ont abouti au décès du docteur Kamal-Eddine Fekhar le 28 mai dernier.
Le réseau veut aussi faire toute la lumière sur les circonstances dans lesquelles le jeune Ramzi Yettou a trouvé la mort, un mois plus tôt, le 19 avril, lors d'une des manifestations du vendredi, pour le départ du système. Des actions de solidarité avec les familles des détenus d'opinion sont, par ailleurs, envisagées. Il est à noter que la section parisienne du Réseau contre la répression s'est mobilisée tout l'été, en organisant des sit-in chaque vendredi devant le siège de l'ambassade d'Algérie.

S. L.- K.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.