Journée d'études en prévision de l'élaboration de l'avant-projet de politique nationale globale de prévention contre la corruption    Para-athlétisme/Mondiaux-2019 (Poids F33): l'argent pour Kamel Kardjena    Omari exhorte les agriculteurs à s'organiser dans des coopératives spécialisées    La loi sur les hydrocarbures porteuse de 2 messages substantiels pour les investisseurs    Réseaux sociaux: les journalistes appelés à la vigilance pour éviter le piège des fake news    Tissemsilt: marche de soutien à l'élection présidentielle du 12 décembre    Charfi: "tous les moyens techniques et humains mobilisés pour assurer le bon déroulement de la campagne électorale"    Algérie - Zambie, ce soir à 20h00 : Un match spécial pour Belkebla !    USMA : L'USMA accueillera le WAC à Tchaker !    MCA 0 - JSK 3 : Les Canaris étrillent les Mouloudéens !    Les peuples veulent se libérer du communautarisme religieux    «Il n'y aura plus de seul maître à bord»    L'ex-directeur de l'Ecole de police réhabilité    Regain de manifestations dans la capitale et le sud du pays    12 morts dans un attentat à la voiture piégée à Kaboul    Entraînement spécifique pour Slimani    Le wali de Tizi Ouzou chassé par la population à Boubhir    Deux corps de Subsahariens rejetés par la mer    2 trafiquants de psychotropes arrêtés    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Journée de formation et de sensibilisation    Magic System et des artistes ivoiriens chantent la paix    Les poèmes de feu Othmane Loucif, «une transposition artistique de situations vécues»    Bolivie : affrontements à La Paz au premier jour de la présidente par intérim    Béjaïa : Vers une grève à l'université    Rassemblements et marches «pro-élection» perturbés à Annaba, Laghouat et Tindouf : Une précampagne sous tension    Le 10e Festival international de danse contemporaine prend fin à Alger    Destitution de Trump : Début des premières auditions    Recyclage des matériaux de construction : Défis de solidité et de durabilité    Coupe de la CAF (phase de Poules) : Le Paradou débutera contre San Pedro    «Il est possible de battre l'Algérie»    Wilaya de Bouira : Conditions de scolarité intenables    Production oléicole à Tizi Ouzou : 18,2 millions de litres d'huile attendues    Ténès: Le diabète mobilise    Institut Cervantès d'Oran: Un concours de dessins et une exposition au programme samedi    Un plan d'action pour définir les entraves    MARCHES FINANCIERS La BCE a acheté près de 3 milliards d'euros d'obligations d'entreprise en une semaine    Plus de 50.000 euros et un pistolet automatique saisis    5 morts et 2 blessés en 24 heures    Pas de changement de calendrier    Appels à l'arrêt immédiat des agressions israéliennes sur Ghaza après la mort de 18 Palestiniens    Tunisie : Rached Ghannouchi ne sera pas Premier ministre    Equipe nationale : les nouveaux prêts à relever le défi    Des morts dans des manifestations anti-Condé    L'ONM appelle à la libération de Bouragaâ    Acquittement pour 5 prévenus    Tiaret : La finale du concours de chant "Sawt El Waïd" aura lieu jeudi prochain    Trois courts-métrages à l'écran    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les députés exigent la démission de la cheffe de l'Exécutif
Chaos au Parlement de Hong Kong
Publié dans Liberté le 17 - 10 - 2019

La cheffe de l'exécutif hongkongais Carrie Lam a été contrainte hier d'arrêter de prononcer son très attendu discours de politique générale après avoir été chahutée par des parlementaires, au milieu de scènes chaotiques au Parlement local. Le discours de politique générale de Mme Lam était présenté comme une tentative de reconquérir la confiance de la population après plus de quatre mois d'une crise politique sans précédent.
Des parlementaires pro-démocratie l'ont huée, l'obligeant à battre en retraite et à quitter le Conseil législatif ("LegCo", Parlement local). Cette allocution de rentrée parlementaire était particulièrement importante après un été de manifestations et d'actions quasi-quotidiennes pour demander des réformes démocratiques, sur fond de dénonciation de l'ingérence grandissante des autorités centrales chinoises.
Les manifestants ont immédiatement appelé à un nouveau rassemblement dimanche. À deux reprises, Mme Lam a commencé à prononcer son discours sous les huées de parlementaires démocrates appelant à sa démission. Après avoir échoué une seconde fois à prononcer son allocution, la dirigeante, dont le niveau de popularité est historiquement bas, a quitté le bâtiment. Très vite, une vidéo pré-enregistrée de son allocution a été diffusée. C'est la première fois qu'un dirigeant de l'ex-colonie britannique se trouve dans l'impossibilité de prononcer son discours annuel de politique générale, depuis le début de cette pratique qui remonte à 1948.
Dans son allocution pré-enregistrée, Mme Lam annonce des aides financières et son intention d'accroître l'offre de logements et de terrains, en tentative de calmer les manifestants. "Je suis fermement convaincue que Hong Kong sera capable de surmonter cette tempête et d'aller de l'avant", a-t-elle déclaré mais elle n'a fait aucune concession aux manifestants. Elle n'a fait au contraire qu'exacerber les tensions puisque, aussitôt ces déclarations, des critiques acerbes ont fusé de partout.
"Tant de choses se sont passées dans les rues de Hong Kong au cours des quatre derniers mois, mais Mme Lam s'est cachée dans un abîme ou a agi comme un mannequin de cire", a déploré Tanya Chan, une parlementaire pro-démocratie. "Nous exhortons Carrie Lam à cesser de détruire Hong Kong, à répondre à nos cinq principales revendications et à démissionner", a ajouté le Front civil des droits de l'homme, à l'origine de nombreuses manifestations. Parmi ces revendications figurent l'introduction du suffrage universel et l'ouverture d'une enquête indépendante sur l'usage de la force par la police hongkongaise.

R. I./Agences


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.