Le chef de l'Etat injecte du "sang neuf"    Renforcer un partenariat économique en plein essor    Un système de traçabilité en cours de préparation    La présidente par intérim candidate à la présidentielle    La JSK ET L'USMA éliminés    5 morts et 31 blessés    Podemos dénonce les manœuvres expansionnistes du Maroc    Le Président Tebboune procède à un mouvement partiel dans le corps des walis et walis délégués    Le WA Tlemcen rejoint l'O. Médéa en tête du classement    Dijon confirme ses discussions pour Benzia    «L'Algérie et le Burkina Faso partiront favoris»    Le président Tebboune reçoit le nouveau recteur de la Grande mosquée de Paris    5 morts et 31 blessés dans un accident de la circulation à Aïn El Hadjel    Lien entre le melhoun et l'écriture de l'histoire    Erdogan : l'Algérie, un élément de stabilité et de paix dans la région    Le ministre émirati des Affaires étrangères en visite lundi à Alger    Un nouveau site électronique pour la DG des Douanes algériennes    Coronavirus: le ministère de la Santé appelle à l'impératif respect des mesures préventives    Handball / CAN-2020: l'Algérie bat l'Angola (32-27) et prend la 3e place    TRIBUNAL DE SIDI M'HAMED : Le dossier de Karim Tabbou transféré en correctionnel    Natation/Championnat d'Algérie hivernal: le DEN satisfait des résultats    ASPHYXIEE AU MONOXYDE DE CARBONE : Une femme décède à Beni Messous    Une bactérie dans le camembert Tassili    Une réplique d'une magnitude de 3,3 enregistrée à Jijel (CRAAG)    Les entretiens Tebboune-Erdogan élargis aux membres des deux délégations    Pour une conférence nationale indépendante    Première apparition publique de Lyes Fakhfakh    L'USMA manquait d'armurerie !    Les forces gouvernementales se rapprochent d'un objectif-clé    Le bilan du raid contre une base américaine en Irak s'alourdit    Déception des uns, réticences des autres…    Les actes qui "tuent" les promesses    Nabil Alloune et Ilyas Lahouazi devant le procureur aujourd'hui    Les meilleures plantes pour purifier et désenflammer le côlon    Les hirako-sceptiques et le moral du peuple    Le livre, des établissements vers les places publiques    La Fémis accueillera un cinéaste algérien pour son université d'été    Des ahmadis convoqués par la justice    Le dégoût de l'Europe    Assemblée Générale Extraordinaire du COA : Les cinq membres «exclus» remplacés    Le plan de surveillance tarde à être mis en place en Algérie    26e opération de relogement : La première étape a concerné plus de 200 familles    Les procès de l'année 2019 sans aucun effet    Il fera escale les 18 et 19 février prochain: Le salon itinérant de l'étudiant s'internationalise    Suscitant une polémique franco-française: Macron compare la guerre d'Algérie à la shoah    Interland de Google apprend aux enfants à repérer les fake news    Microsoft propose un mash-up Minecraft Toy Story    Comme l'ombre d'un doute…    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Imposante marche des syndicats autonomes à Tizi Ouzou
Mobilisation pour le rejet de la présidentielle
Publié dans Liberté le 05 - 12 - 2019

Après le succès de sa première marche du 27 novembre dernier, la Confédération des syndicats autonomes (CSA) est revenue à la charge hier à Tizi Ouzou où elle a organisé une seconde marche, plus imposante encore, afin de réaffirmer son adhésion indéfectible à la révolution populaire pacifique et son rejet de la présidentielle du 12 décembre.
Plusieurs milliers de travailleurs affiliés aux différents syndicats formant la CSA, à savoir Cnapest, Unpef, Snte, Satef, Snapest et Snapap, ont pris part à cette marche qui s'est ébranlée de l'université Mouloud-Mammeri en scandant d'emblée les habituels slogans rejetant ce scrutin, tels que "Ulac l'vote ulac", "Ya s'hab el-kaskroute makanch l'vote", "Hadh el-âam, ulac l'vote". Le rejet de cette échéance a été également exprimé sur de nombreuses pancartes brandies par les manifestants, parfois même en usant d'une touche d'humour spécifique à la révolution du sourire. "Je ne douzdouzerai jamais, au grand jamais", a ironisé un manifestant sur sa pancarte. Sur d'autres, on pouvait lire également, toujours dans le même sens : "Je ne vote pas", "Non au vote du 12/12/2019", "Ulac l'vote ulac", "Makanch el intikhabat mâa el-îssabat". Comme à l'accoutumée, de nombreuses autres pancartes appelant à la libération des détenus d'opinion ont été brandies par les manifestants. "Libérez les détenus d'opinion", "Non à la justice du téléphone" et "Non à la répression, oui à la paix", lisait-on sur ces affiches. Interrogé au cours de la marche, le coordinateur national du Snapest, Meziane Meriane, a estimé que "la marche de la CSA a permis de se mettre au diapason du vœu de la population qui rejette l'élection et c'est tout à fait normal et naturel que les syndicats autonomes s'alignent sur le hirak. L'objectif de cette marche est le même que celui de la population qui souhaite une élection libre et crédible et non pas une élection sous contrôle qui vise à pérenniser le pouvoir en place". Pour sa part, le coordinateur national du Satef, Boualem Amoura, a tenu à souligner que "l'objectif de cette mobilisation consiste à accompagner la révolution du sourire. Nous ne pouvons pas aller vers des élections dans un tel environnement de répression et d'emprisonnement des militants du hirak". La Confédération des syndicats algériens compte investir la rue tous les jours entre le 8 et le 12 décembre en observant des grèves et en organisant des marches quotidiennes au chef-lieu de la wilaya de Tizi Ouzou. Par ailleurs, une autre marche en direction du siège de la daïra a été organisée hier dans la localité d'Azazga. Plus de 2 000 habitants y ont participé. Après avoir franchi le cordon de sécurité mis en place autour du siège de la daïra, la foule a procédé au saccage des urnes, sous les cris de"Ulac l'vote ulac".

K. Tighilt


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.