Le numérique, un geste barrière efficace ?    Forme : un sommeil réparateur    Verrines chocolat-café    Odeur de peinture    Caricatures... indigènes : le décryptage d'Alain Ruscio    Lettres de mon moulin anonyme !    Le mouvement El Islah décide de voter "Oui" au référendum du 1e novembre    Paradou AC: Le meilleur est à venir    IRB Sougueur: Mohamed Benhalima nouveau président    Contrat entre Haddad et un lobbyiste américain: Information judiciaire sur l'affaire des 10 millions de dollars    Il avait intenté une autre action contre l'Algérie: Sawiris de nouveau débouté dans l'affaire Djezzy    Offres et avantages de la CNAS: Une caravane de sensibilisation dans les zones d'ombre    Sidi Bel Abbès: Un nouveau chef de daïra et un lourd dossier du logement social    Doutes et politique    Cinq enfants d'une même famille parmi les victimes: Huit morts et deux disparus après le renversement d'une barque    Tlemcen: Une question de conformité    En amical: Algérie-Cameroun, le 12 octobre aux Pays-Bas    BRAVADE AVEUGLE    LE «KOURSI» FANTASME    Kalida Toumi bientôt devant le tribunal de Sidi M'hamed    POUR FAIRE REUSSIR LE REFERENDUM SUR LA CONSTITUTION : L'ANP fournira tous les efforts    250 millions de dollars perdus annuellement    "Nous n'importerons aucun vaccin qui ne soit pas pré-qualifié OMS"    Les contaminations poursuivent leur baisse    De nouveaux produits interdits a l,importation    Tebboune installe la Commission nationale    Une "étape cruciale" pour Chanegriha    Une plateforme numérique de préinscription dédiée aux opérateurs    Le Président Tebboune installe la Commission nationale chargée de l'élaboration du projet de révision de la loi électorale    Seuls 13 joueurs maintenus    Oukal (MCA) 12e recrue estivale    Genèse d'un rebondissement des contaminations    «L'algérianisation», priorité de Belhimer    Plus de 747 000 dossiers régularisés    L'ONU salue la décision de Fayez al-Sarraj de démissionner    Belatoui nommé adjoint de Casoni    Abdelmadjid Merdaci n'est plus    Le recrutement d'Abdelhafid fait jaser    3300 habitations démolies en six ans par Israël    Erdogan prêt à rencontrer le Premier ministre grec    Niger : L'EI revendique l'assassinat de 8 personnes    Somalie : Accord pour des élections en 2021    Sept morts dans deux attaques    Ce que prévoit le projet de rénovation    Cinq militants associatifs interpellés, puis relâchés    Pour la solidarité avec le peuple algérien et la libération des détenus du Hirak    L'auteur Youcef Laichi Mimoun grand lauréat    Israël : le «pacte d'Abraham» et la trahison des émirs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Medouar face à la grogne des clubs des Ligues 1 et 2
Droits TV, dettes de la CNRL et Mercato
Publié dans Liberté le 18 - 12 - 2019

Le président de la LFP, qui fait face à une menace de destitution avec cette autre revendication des clubs d'organiser une assemblée générale extraordinaire, devra proposer des solutions concrètes et surtout convaincre la FAF de les adopter, sous peine de voir la crise s'aggraver dans les prochains jours.
Dans un communiqué publié sur son site officiel, la Ligue du football professionnel a confirmé l'information publiée dans notre édition d'hier faisant état d'une réunion entre la LFP et les présidents des clubs des Ligues 1 et 2. "La Ligue du football professionnel se réunira ce mercredi 18 décembre à l'hôtel Olympique de Dély Ibrahim à 14h00 avec les présidents des clubs de Ligue 1 et de Ligue 2. Cette rencontre, convoquée à la demande des présidents de club, traitera les points suivants : les droits TV.
La Commission de résolution des litiges. Mercato d'hiver. Points divers", lit-on dans le communiqué de la LFP. En fait, les points inscrits à l'ordre du jour traduisent les revendications des clubs exprimées lors d'une première réunion tenue la semaine précédente. Les responsables des équipes des Ligues 1 et 2 se sont d'abord rebellés contre la décision de la FAF d'interdire le recrutement à 21 clubs, dont 15 de la Ligue 2. Il s'agit du NAHD, de l'USMBA, du NC Magra, du CABBA, de l'ASO et de l'USB, et toutes les équipes de Ligue 2, à l'exception de l'OM Arzew.
"La CNRL a saisi officiellement les clubs concernés quant à cette menace d'interdiction de recrutement et les a avertis qu'ils ne pourront pas bénéficier de nouvelles licences (recrues) s'ils ne règlent pas leurs dettes avant la clôture du mercato", affirme la FAF. Les clubs de Ligue 2 ont même menacé de boycotter la 14e journée du championnat avant que la LFP ne la reporte pour éviter la crise.
Entre-temps, le ministère de la Jeunesse et des Sports est intervenu pour annoncer l'attribution de sociétés sponsors pour les clubs des Ligues 1 et 2 (15 milliards pour la L1 et 10 milliards pour la L2). Cependant, selon une source digne de foi, les clubs de Ligue 2 notamment sont décidés à réitérer aujourd'hui la revendication de lever l'interdiction de recrutement.
Pis, les responsables veulent augmenter le nombre de recrues à 5 au lieu de 3 fixé par la FAF. Seconde revendication des clubs, le payement des droits TV qu'ils n'ont pas encaissés depuis au moins une année. Une manne qui aurait pu aider les dirigeants à au moins éponger les dettes de la CNRL.
À la veille justement de la réunion prévue aujourd'hui entre les présidents des clubs des Ligues 1 et 2 au sujet, entre autres, des dettes de la CNRL et la question de l'interdiction de recrutement, la FAF a publié sur son site officiel le montant des salaires impayés aux joueurs et aux entraîneurs (CNRL).
"La Fédération algérienne de football (FAF) porte à la connaissance des clubs des Ligues 1 et 2 professionnelles, à travers la Chambre nationale de résolution des litiges (CNRL), que le montant des salaires impayés cumulé au 1er décembre 2019 est de plus de 698 millions de dinars (soit plus de 69,8 milliards de centimes) répartis en : 172 MDA pour 7 clubs de la Ligue 1 et 526 MDA pour 15 autres de la Ligue 2. Les clubs amateurs ne sont pas en reste, puisque 11 d'entre eux totalisent un montant de dettes dépassant 238 MDA, dont 42,2 MDA concernent les dettes de trois formations pour la saison 2018-2019.
Pour sa part, la Commission du statut du joueur fait ressortir une situation de salaires impayés évaluée à plus de 26 MDA pour 7 clubs, dont 24 MDA concernent 5 clubs de la Ligue 2", souligne le communiqué de la LFP. Et d'ajouter : "Ce bilan global devrait évoluer d'ici le début de la période des mouvements des joueurs prévue le 19 décembre 2019 et où les clubs sont appelés à consentir d'autres efforts pour atténuer leur niveau de dettes et pouvoir ainsi recourir au recrutement pour lequel ils sont jusqu'ici interdits."
Le président de la LFP, qui fait face à une menace de destitution avec cette autre revendication des clubs d'organiser une assemblée générale de la LFP, devra proposer des solutions concrètes et surtout convaincre la FAF de les adopter, sous peine de voir la crise s'aggraver dans les prochains jours.

SAMIR LAMARI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.