Biologie médicale: nécessité de création d'un réseau national de laboratoires accrédités    Benbouzid réitère "la gratitude" de l'Algérie à la Chine pour son aide face au Covid-19    Oran: fin de confinement au complexe des "Adalouses"    « Le peuple du 1er Novembre et du Hirak saura relever le défi »    Un terroriste et trois éléments de soutien éliminés et des munitions saisies durant le mois de mars    Real : Modric a pris sa décision    Coronavirus : facilitations exceptionnelles à l'importation des matières premières nécessaires    Le Mouvement El-Bina dénonce l'attaque féroce" d'une chaîne de télévision publique française contre l'Algérie    Les stations d'essence prises d'assaut à Alger    Vers un nouvel ordre mondial    Sahara occidental : Décès du diplomate M'hamed Kheddad    Tunisie : Un terroriste de Daech arrêté    Sahara Occidental occupé : 139 000 tonnes de poissons exportés illégalement par le Maroc    Appel à la libération des détenus d'opinion    Abdelhafid Benchebla. Boxeur algérien (91 kg) : «Mon rêve : décrocher une médaille aux JO et passer en professionnel»    Condoléances    La suspension prolongée jusqu'au 19 avril    "La reprise du Calcio ? Il est trop tôt pour prédire quoi que ce soit"    CSC : Les blessés se remettent sur pied    JS Kabylie : Solidarité avec le personnel médical    Hamel écope de 15 ans de prison ferme    Vers une plus forte chute de la demande    Covid-19 : 14 décès et 131 nouveaux cas enregistrés    Le syndicat et les travailleurs restent mobilisés    L'hommage de Larab Mohand Ouramdane aux arbitres    Un Chinois dans la tête d'un Algérien    Action de solidarité avec les confinés du Coronavirus : 10 000 ouvrages distribués    El Kala: Un mandataire de poissons se fait subtiliser 32 millions de cts    Les f et les e 5, la theorie du 100e singe    LA FORCE DES LOBBYS    Tébessa: Les panneaux publicitaires dans l'anarchie    FAF - Réunion du BF: Réaction d'un fonds de solidarité    Le peuple cubain n'est-il pas ce merveilleux exemple qui indique la voie à suivre? La volonté de survie dans la dignité tout en marquant sa solidarité à l'international par élan humaniste    Tlemcen: «Il n'y aura pas de pénurie de fruits et légumes»    Le temps à l'émergence des start-up ?    Rafael Gómez, le dernier survivant de ces Espagnols qui ont libéré Paris    Vous ne détruirez pas notre maison pour construire la vôtre !    Prolongation de la suspension des vols jusqu'à nouvel ordre    L'ambassade de Chine en Algérie réagit    "Il y a quelques malades qui, symptomatiquement, sont bien"    Le Conseil de sécurité prévoit un briefing sur le Sahara occidental en avril    UN DECRET A ETE SIGNE HIER : Le président Tebboune gracie 5037 détenus    TRIBUNAL DE SIDI MHAMED : Abdelghani Hamel condamné à 15 ans de prison    MON PAYS TIENDRA LE COUP BON GRE, MAL GRE.    GM et Ford contraints de produire des respirateurs    Ce que préconise Touring de Belgique pour les conducteurs    L'armée se tient prête pour une"éventuelle intervention"    Les médecins cubains très sollicités face au coronavirus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Algérie réclame deux sièges permanents pour l'Afrique
Conseil de sécurité de l'ONU
Publié dans Liberté le 17 - 02 - 2020

L'ambassadeur Sofiane Mimouni, représentant permanent de l'Algérie à l'ONU, a appelé à New York à réparer l'injustice historique que l'Afrique continue de subir, en attribuant, dans le cadre de la réforme du Conseil de sécurité, deux sièges permanents au continent.
S'exprimant lors de la première réunion sur les négociations intergouvernementales relatives à la question de la représentation équitable au Conseil de sécurité, l'ambassadeur a réaffirmé le soutien de l'Algérie à la position africaine commune sur cette réforme, telle que reflétée dans le Consensus d'Ezulwini et la Déclaration de Syrte.
À ce propos, le représentant de l'Algérie a souligné que les deux sièges permanents doivent avoir "tous les privilèges et droits inhérents à cette catégorie, y compris le droit de veto", réclamant par la même occasion deux autres sièges non permanents pour le continent. M. Mimouni s'est félicité, à ce titre, du large soutien dont bénéficie désormais la position africaine commune de la part d'un nombre important d'états membres et de groupes d'intérêt, précisant qu'il s'agit-là "d'une reconnaissance qui conforte la validité et la justesse de la requête de l'Afrique".
L'ambassadeur a exprimé le souhait que la célébration, cette année, du 75e anniversaire de la création de l'Organisation des Nations unies puisse "offrir l'occasion d'insuffler un nouvel élan au processus de réforme du Conseil de sécurité". Dans ce cadre, il a relevé la nécessité de tirer profit "des progrès accomplis jusqu'ici pour aboutir à un Conseil de sécurité plus représentatif, démocratique, efficace, transparent et accessible".
M. Mimouni a réaffirmé la pertinence du cycle de négociations intergouvernementales en tant que forum unique et légitime pour poursuivre le débat sur la réforme du Conseil de sécurité en vue de réaliser une réforme globale du Conseil de sécurité qui englobe les cinq principaux aspects de cette réforme, à savoir les catégories de membres, la question du droit de veto, la représentation régionale, la taille du Conseil de sécurité élargi et ses méthodes de travail et la relation entre le Conseil et l'Assemblée générale.
Il a estimé qu'en dépit des difficultés qui continuent de marquer ce processus, il était essentiel de continuer à s'engager collectivement afin d'aboutir à une réforme du Conseil de sécurité qui puisse recueillir le consensus le plus large possible.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.