LUTTE CONTRE LE TERRORISME : Un "dangereux" terroriste capturé à Aïn Témouchent    Le référendum sur la révision constitutionnelle en Octobre    DETOURNEMENT DE 13 MILLIARDS DE CTS A L'AGENCE "MOBILIS" DE TIARET : La directrice et un cadre de la direction régionale écroués    AUTOSUFFISANCE EN CARBURANT : Arkab annonce la réalisation d'une raffinerie à Tiaret    Lotfi Nezzar dément la saisie des biens de sa famille    Libye: les pro-GNA ont pris le dernier fief de Haftar dans l'Ouest    Lenarcic : L'UE toujours engagée à soutenir les réfugiés sahraouis    104 nouveaux cas confirmés et 9 décès enregistrés en Algérie    INSOUCIANCE ET LEGERE PRISE DE CONSCIENCE CITOYENNES : La difficile adaptation au port du masque à Tissemsilt    ADRAR : 8 ans de prison et 50 millions d'amende pour un vol à la tire    OCCUPANT LEUR HABITATION DE 52 ANS : Deux familles menacées d'expulsion à Oran    Affaire de détournement de foncier agricole :12 ans de prison ferme à l'encontre de Hamel    Pétrole: l'Opep+ avance sa vidéoconférence ministérielle à samedi    Relation post-Brexit: les "progrès restent limités" dans les négociations avec l'UE    JM d'Oran-2022: réunion entre la Commission de coordination du CIJM et le COJOM-2022    Algérie : Mimouni à la tête du Comité des Conférences de l'AG de l'ONU    Foot/ Algérie: " Il y a un risque de contamination en cas de reprise"    Effondrement d'un vieil immeuble à la Casbah d'Alger    Ecoles privées: début des préinscriptions sur un litige du payement des frais scolaires    Evocation du peintre Etienne Dinet dans le deuxième numéro du magazine "Inzyahat"    "Questionnement du colonialisme", ouvrage sur l'esprit d'hégémonie des anciennes colonies    Collectivités locales: la création d'associations communales à caractère caritatif et solidaire autorisée    La décision de rouvrir les mosquées relève du seul ressort du Gouvernement    La consommation d'eau en Algérie a augmenté de 10% depuis le début de la crise de la Covid-19    Un "dangereux" terroriste capturé par les services de sécurité à Aïn Temouchent    Djamel-Eddine Damerdji relève la «complexité» d'un retour à la compétition    Affaire de l'enregistrement sonore : Le procès reporté au dimanche    Elle a décidé de régler les contentieux vis-à-vis de la FIFA : La FAF au secours des clubs professionnels    Le Care critique les choix du gouvernement    Chengriha rappelle le soutien de l'ANP à Tebboune    Vers un intérimaire à la tête du MPA    7 ans de prison requis contre Yamani Hamel    La colère des américains ne baisse pas    Le gouvernement libyen tente de reprendre l'aéroport de Tripoli    La CAF propose de nouvelles formules pour les compétitions interclubs    Le stade 5-Juillet "parmi les plus chauds au monde"    Bras de fer au sommet sur la diplomatie en Tunisie    Vu à Souk-Ahras    " Détruisons les murs, construisons des ponts "    J'accuse Apulée, saint Augustin, Ibn Khaldoun et les autres !    Ce n'est pas à Sonatrach de repenser sa stratégie, c'est au HCE de le faire    Ces profils atypiques qui veulent se faire une place en politique !    SpaceX, l'espace n'est plus un bien commun de l'humanité    Accompagnement des entreprises    Hirak : Mouvement ? Soulèvement ? Révolution ?    La fin d'une ère    Mise à plat du moral national    Les articles sur l'identité et la nature du régime ne seront pas amendés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Hirak : la machine judiciaire toujours fonctionnelle
Manifestants jugés, verdicts reportés
Publié dans Liberté le 04 - 04 - 2020

L'institution de la justice ne connaît pas de répit, même en ces temps de confinement dû au Covid-19. Ainsi, jeudi, les tribunaux de plusieurs villes du pays ont traité plusieurs affaires liées exclusivement au hirak, même si les verdicts et les jugements attendus ont été ajournés. Ibrahim Daouadji, placé sous mandat de dépôt le 19 mars dernier par le procureur du tribunal de Sidi M'hamed, a été jugé jeudi.
Le procureur a requis 3 ans de prison ferme contre lui, le juge a décidé de renvoyer le prononcé du verdict au 9 avril. Durant la même journée, la même institution a décidé de différer le jugement de plusieurs manifestants arrêtés le 29 février dernier au 7 mai prochain. Il s'agit de Daid Mohamed, Meslem Ismaïl, Bekakria Nabil, Madani Mohamed, Hassid Ouali-Saïd, Moussa Adel et Cherif Nassim.
À Biskra, Fahd Nouari a été placé, jeudi, sous mandat de dépôt par le procureur du tribunal de Sidi Okba. À noter que Fahd Nouari a été vite présenté devant le juge en comparution immédiate. Son procès est programmé pour dimanche 5 avril. Durant la même journée, le verdict de l'affaire de l'ancien commandant de l'ALN, Lakhdar Bouregaâ, a été attendu au tribunal de Bir Mourad Raïs, mais il a été renvoyé à une date ultérieure.
Le procès de l'ex-détenu Mohamed Yahiaoui est également renvoyé. À noter aussi que le procès de l'ex-détenu de Biskra, Mohamed Amine Benalia, relaxé par la cour de Biskra après une condamnation en première instance à 18 mois de prison ferme, en janvier, a été renvoyé à une date ultérieure.
À préciser que les reports décidés par les juges ont été motivés par la décision du ministère de la Justice d'ajourner tous les procès, exceptés ceux ayant trait à la privation de liberté, à une date ultérieure pour cause de coronavirus. Sauf qu'à défaut de relaxer les prévenus, la machine judiciaire continue de convoquer des animateurs du mouvement populaire.

M. MOULOUDJ


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.