Foncier agricole: Hamel condamné à 12 ans de prison    Investissement: Du nouveau pour l'octroi de terres agricoles    Coronavirus Covid-19 : une maladie sans visage, un visage sans maladie !    Violente Amérique !    Le crime de Minneapolis    FAF - Commission médicale: Le devoir de s'adapter aux conditions actuelles    Présidents des clubs de l'Ouest: La réunion reportée à une date ultérieure    OM Arzew: L'affaire des dettes devant la justice    Un plan en deux phases pour la reprise des activités économiques: Début du déconfinement demain    Sidi Bel Abbès: Assemblée de l'APW sous tension    Des températures «au-dessus de la normale» prévues cet été    LA NECESSAIRE LECTURE APPROFONDIE    Le ou la COVID ?    Un "dangereux" terroriste capturé à Aïn Témouchent    104 nouveaux cas et 9 décès    86% des Algériens sont inquiets    Le Brent continue sa progression    Le Consul général de France à Alger s'exprime    Mellal veut éviter la surenchère    La mineuse de la tomate fait des ravages    Ghannouchi fragilisé    L'ONU crée une mission d'appui à la transition    1 300 civils tués et plus d'un demi-million de déplacés en 8 mois    Les factures Sonelgaz salées à Jijel    Les conseils de classe convoqués ce lundi    Hommage au personnel médical de l'hôpital d'El-Amria    La nouvelle décharge "empoisonne" les habitants    Sit-in de souscripteurs devant le siège de l'AADL    "La fin du système Bouteflika" passée à la loupe    L'Algérie représentée par la poétesse Nina Lys Affane    Lancement de spectacles virtuels pour enfants    "ADN" de la Franco-Algérienne Maïwenn parmi les 56 films retenus    LUTTE CONTRE LE TERRORISME : Un "dangereux" terroriste capturé à Aïn Témouchent    L'épreuve    L'infrangible lien…    Libye: les pro-GNA ont pris le dernier fief de Haftar dans l'Ouest    Lenarcic : L'UE toujours engagée à soutenir les réfugiés sahraouis    Le référendum sur la révision constitutionnelle en Octobre    DETOURNEMENT DE 13 MILLIARDS DE CTS A L'AGENCE "MOBILIS" DE TIARET : La directrice et un cadre de la direction régionale écroués    AUTOSUFFISANCE EN CARBURANT : Arkab annonce la réalisation d'une raffinerie à Tiaret    Relation post-Brexit: les "progrès restent limités" dans les négociations avec l'UE    Affaire de détournement de foncier agricole :12 ans de prison ferme à l'encontre de Hamel    Foot/ Algérie: " Il y a un risque de contamination en cas de reprise"    Algérie : Mimouni à la tête du Comité des Conférences de l'AG de l'ONU    Evocation du peintre Etienne Dinet dans le deuxième numéro du magazine "Inzyahat"    "Questionnement du colonialisme", ouvrage sur l'esprit d'hégémonie des anciennes colonies    Hirak : Mouvement ? Soulèvement ? Révolution ?    Les articles sur l'identité et la nature du régime ne seront pas amendés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Jijel : fausse pénurie d'huile et de sucre
Ils ont quasiment disparu des surfaces commerciales
Publié dans Liberté le 05 - 04 - 2020

Après la semoule qui ne cesse de connaître la grande ruée, c'est au tour de l'huile et du sucre de connaître une tension extrême depuis jeudi dernier au chef-lieu de wilaya et dans plusieurs autres villes.
Alors que ces deux produits étaient disponibles et à leur prix habituel, des citoyens se sont subitement mis à les chercher partout dans les magasins, au point où une certaine pénurie s'est rapidement installée. C'est le cas notamment à El-Milia, deuxième grande ville de la wilaya de Jijel, où dès jeudi il était difficile, voire impossible de trouver un bidon d'huile de 5 l ou un paquet de sucre de 1 kg. Vendredi, ces deux produits ont quasiment disparu des surfaces commerciales. Dans les épiceries de quartier, c'est également le même constat qui a été fait.
"J'avais quelques bidons, 4 ou 5, tout d'un coup ils ont été pris. Je ne sais pas ce qui s'est passé, mais depuis, tout le monde cherche l'huile et le sucre", indique un commerçant, tenant une épicerie dans un quartier périphérique d'El-Milia. Il faut dire qu'un vent de panique a encore une fois soufflé sur des consommateurs peu rassurés de cette situation de crise que vit le pays.
Samedi matin, l'huile et le sucre ont réapparu, même si une certaine tension persiste sur ces deux produits, qui semblent ne pas être disponibles partout à El-Milia. Dans une supérette éloignée du centre-ville, l'huile et le sucre étaient pourtant disponibles et n'ont pas connu de rupture, comme nous l'a si bien indiqué son gérant.
"J'ai appelé jeudi au stock de Cevital à Jijel, ils m'ont dit qu'il n'y a
aucune perturbation dans la chaîne d'approvisionnement, au contraire tout est disponible et en quantité suffisante", précise notre interlocuteur. Pendant ce temps, les citoyens continuent de se ruer sur ces deux produits et chacun semble faire son stock, comme ils l'ont fait pour la semoule, pour se prémunir contre toute éventualité de rupture.
C'est en tout cas le sentiment qui règne au sein d'une population vivant sous la hantise de ces ruptures. Car, à part la semoule, qui continue d'être introuvable, tous les autres produits sont disponibles et n'ont pas connu de hausse des prix, y compris le sucre et l'huile, qui ont pourtant connu la ruée ce week-end.

Amor Z.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.