115 nouveaux cas confirmés et 8 décès enregistrés en Algérie    Début de la 179e réunion de la conférence de l'OPEP sous la présidence de l'Algérie    Transport urbain: adoption de mesures préventives en prévision de la reprise de l'activité    Retour à la compétition : Medouar préconise un dépistage massif des joueurs    Le monde vient de connaître son mois de mai le plus chaud jamais enregistré    Hamel condamné à 12 ans de prison ferme    MO Béjaïa : Zahir Attia n'est pas le «bienvenu»    Rassemblements citoyens à Tazmalt et Akbou    Reprise des activités économiques et commerciales: l'ANCA salue la décision    BLIDA RESPIRE    LE HIRAK, UN NOUVEL ETHOS ET DES VICTOIRES…    Les enfants d'El Hamri avaient annoncé la couleur : le rouge et blanc    Hussein Si Ahmed, un artiste céramiste : A la fortune du potier    D'anciens manuscrits et des bâtiments historiques en péril    Violente Amérique !    Le crime de Minneapolis    Investissement: Du nouveau pour l'octroi de terres agricoles    Sidi Bel Abbès: Assemblée de l'APW sous tension    Des températures «au-dessus de la normale» prévues cet été    Chlef: La récolte céréalière en baisse    Coronavirus Covid-19 : une maladie sans visage, un visage sans maladie !    Présidents des clubs de l'Ouest: La réunion reportée à une date ultérieure    OM Arzew: L'affaire des dettes devant la justice    Espagne: La demande insolite du FC Barcelone    LA NECESSAIRE LECTURE APPROFONDIE    Le ou la COVID ?    Le Consul général de France à Alger s'exprime    Un "dangereux" terroriste capturé à Aïn Témouchent    86% des Algériens sont inquiets    Ghannouchi fragilisé    Les conseils de classe convoqués ce lundi    L'ONU crée une mission d'appui à la transition    1 300 civils tués et plus d'un demi-million de déplacés en 8 mois    Les factures Sonelgaz salées à Jijel    Sit-in de souscripteurs devant le siège de l'AADL    "La fin du système Bouteflika" passée à la loupe    La mineuse de la tomate fait des ravages    L'Algérie représentée par la poétesse Nina Lys Affane    Lancement de spectacles virtuels pour enfants    Lenarcic : L'UE toujours engagée à soutenir les réfugiés sahraouis    Le référendum sur la révision constitutionnelle en Octobre    "Heureusement que nous avons gagné le procès de Malo"    L'épreuve    L'infrangible lien…    LUTTE CONTRE LE TERRORISME : Un "dangereux" terroriste capturé à Aïn Témouchent    Libye: les pro-GNA ont pris le dernier fief de Haftar dans l'Ouest    Affaire de détournement de foncier agricole :12 ans de prison ferme à l'encontre de Hamel    Relation post-Brexit: les "progrès restent limités" dans les négociations avec l'UE    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La Banque d'Algérie annonce des mesures de soutien
Entreprises impactées par les effets de la pandémie
Publié dans Liberté le 08 - 04 - 2020

La Banque d'Algérie (BA) a annoncé, hier, la mise en place de nouvelles mesures de soutien en faveur des entreprises impactées par les effets de la crise sanitaire. Selon un communiqué de la BA, repris hier par l'APS, ces mesures portent notamment sur "le report du paiement des tranches de crédit arrivant à échéance, ou le rééchelonnement des créances de la clientèle impactée par la conjoncture induite par la pandémie de Covid-19".
Dans le cadre des dispositions prises pour faire face aux répercussions de la propagation du coronavirus, la Banque d'Algérie, est-il souligné dans le même communiqué, "a pris une série de mesures exceptionnelles et conjoncturelles s'inscrivant dans des démarches visant à alléger les impacts économiques de cette pandémie mondiale".
En ce sens, la BA fait état d'une nouvelle instruction, datant du 6 avril 2020, prévoyant des mesures exceptionnelles d'allègement de certaines dispositions prudentielles applicables aux banques et aux établissements financiers pour leur permettre d'augmenter leurs capacités de financement au profit des entreprises économiques.
Outre la poursuite des financements en faveur des bénéficiaires des mesures de report ou de rééchelonnement des créances, la BA évoque également la réduction du seuil minimum du coefficient de liquidité afin d'augmenter le niveau des financements disponibles.
Dans le même ordre d'idées, les banques et les établissements financiers sont dispensés de l'obligation de constitution du coussin de sécurité, précise par ailleurs la même institution, tout en assurant qu'elle suit l'évolution de la situation pour prendre d'autres démarches, le cas échéant, en vue de garantir des conditions adéquates au bon fonctionnement de l'économie nationale.

R. A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.