Pour une redynamisation de la coopération algéro-russe    WOB - GSP programmé le 29 janvier    «J'ai démissionné pour des raisons personnelles»    Quatorze propositions pour le redressement national    A l'avenir, l'Algérie visera le marché étranger    «L'ANP est déterminée à garantir la sécurité des citoyens et du pays lors des élections présidentielles»    Rached El Ghanouchi et vingt-six autres islamistes sur le banc des accusés !    Messahel s'entretient à Davos-Klosters avec son homologue saoudien M. Ibrahim Al-Assaf    32 lettres d'intention dont 9 de partis politiques déposés    Les employeurs doivent se soumettre à la loi    Quand la mémoire fait défaut    L'arbre qui cache la forêt    1 720 transporteurs contrevenants comptabilisés en 2018    APC ou carnaval fi dachra    L'activité de lecture dépend des sujets    Ecrivaine à… 11 ans    Jusqu'à la fin des temps en lice    Assises nationales du tourisme : Poursuite des travaux au niveau des quatre ateliers    Finances Tenue à Alger d'un séminaire sur la révision du Système comptable financier    Commerce : L'inflation moyenne annuelle à 4,3% jusqu'à décembre 2018    Coupe de la CAF (phase de poules) : Le NAHD dans le groupe du Zamalek    Coupe d'Algérie (1ère partie- 8es de finale) : La logique qualification du CRB, l'USMAn et la JSMB    Hamrouche ne sera pas candidat    VFS annonce une nouvelle mesure    Mouwatana met en garde contre le 5e mandat    Mariée à son insu à un "terroriste"    Un concours prévu pour le 2 mars prochain    Accord Maroc-UE : Le Polisario saisira de nouveau la justice européenne    Soudan : Al-Bachir rejette la responsabilité de mort de manifestants, accuse les protestataires    Syrie : Pederson et Lavrov soulignent l'importance de l'action conjointe    L'Algérie esr bien le nouveau berceau de l'humanité    TRIBUNAL ADMINISTRATIF : La grève de l'intersyndicale de l'Education déclarée illégale    POUR EVITER LA FUITE DES CERVEAUX : L'ordre des médecins appelle au dialogue    Le photographe de presse Benhlima Abdelkrim porté disparu en mer    Le NAHD voit désormais grand    Les experts pointent les insuffisances et contraintes du secteur    Que de derbies !    Une finale avant la lettre entre les plus titrés    Au royaume des poètes arabes    Accord commercial Union européenne-Maroc : Le Front Polisario saisira de nouveau la justice    Extension du port de Skikda: Sonatrach signe un contrat avec les Chinois    Le rêve et la chaloupe    Forum économique de Davos : Messahel représente le président de la République    Journal officiel : La date du 18 janvier décrétée Journée nationale de la commune    Nomination des magistrats et prérogatives pour la HIISE    Film Juba II : Faire connaitre l'Histoire profonde de l'Algérie    Bedoui lance le débat    Les chrétiens sont "très persécutés" en Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une voix qui émerveille
Le nouvel album de Massa Bouchafa
Publié dans Liberté le 06 - 09 - 2005

La nouvelle cassette intitulée “Mu xalxal” qui veut dire en berbère “celle (la femme) qui porte le bracelet”, comporte huit chansons de joie et de fête – toutes si bien faites, si bien arrangées, par M. Bouchafa Mhand, manager de Massa. La chanteuse des fêtes revient pour donner de nouvelles couleurs à sa musique et enchanter ses fans.
Plaisant, cool, insolent, le nouvel album de Massa Bouchafa est arrivé, sans se presser… L'album, en tout cas, arrive au bon moment, coïncidant avec le début de l'été, synonyme de joie, de fêtes et de mariages.
La nouvelle cassette intitulée Mu xalxal qui veut dire en berbère “celle (la femme) qui porte le bracelet”, comporte huit chansons de joie et de fêtes – toutes si bien faites, si bien arrangées, par M. Bouchafa Mhand, manager de Massa.
Cheveux courts ondulés, bouche fruitée, corps de liane, Massa Bouchafa, si elle ne s'appelle pas “Paradis”, elle y ressemble quelque peu. Cette créature de rêve ne se contente pas seulement de chanter. Avec son mari, elle forme le couple le plus branché de l'avant-garde “house” de la chanson et de la musique kabyles. Massa Bouchafa a à son actif plusieurs albums ainsi que des enregistrements radiophoniques et télévisuels. À travers ses produits, on perçoit la subtilité de la femme et de ses passions. Elle est d'une finesse diabolique. Tout cela, elle le fait avec une vivacité de langue qui crée un rare plaisir d'intelligence. Elle chante là où il faudrait s'abandonner, n'être qu'un esprit, que chair avec la chair. Grâce à sa merveilleuse voix et ses danses qui accompagnent ses chansons, elle n'a pas forcé son destin pour se faire adopter. Lors de sa tournée estivale qui l'a menée à travers toute la Kabylie (Tizi Ouzou, Béjaïa, Bouira, Boumerdès, etc.) où elle a animé plusieurs fêtes de mariages, Massa Bouchafa survole tout son répertoire connu de tous les mélomanes. À Bouzeguène, le public, qui l'apprécie beaucoup, a exigé d'elle l'interprétation des nouvelles chansons. Elle a répondu à leur souhait. Et voilà Mu xalxal, Lbabur, Tislit (la mariée), Tarwiht-iw (mon âme), Agujil (l'orphelin), etc., huit chansons en non-stop.
L'itinéraire de Massa Bouchafa est assez éloquent. Ses débuts qui remontent à 1989, lors de l'émission de télévision “Alhan oua chabab” ont été une révélation pour le jury comme pour le public. Elle obtiendra, on s'en souvient, le deuxième prix du 8e festival de la chanson folklorique organisé par le Comité des fêtes de la ville d'Alger. L'émission “Thimlilit netmedit” de la Chaîne II la propulsera davantage dans le monde de la chanson kabyle.
À un moment crucial où les revendications berbères prennent les devants de la scène, elle s'est fait connaître et s'imposa par son inoubliable chanson Dda L'Mulud, en hommage à Mouloud Mammeri. Massa Bouchafa, rappelons-le, a enregistré son premier album en 1990 aux éditions El Hillal.
Massa Bouchafa, Mu xalxal, un album produit par Zerda et distribué par Igawawen. Disponible dans tous les cassettothèques.
C. Nath Oukaci


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.