JM Oran-2022: prise en charge par le MJS des programmes de préparation de 325 athlètes    Manchester City: Elu homme du match, Mahrez buteur face à Wolverhampton (Vidéo)    Ces habitudes nocturnes qui vous font prendre du poids    Man City : Guardiola ne tarit pas d'éloges à l'égard de Mahrez : "Il est exceptionnel"    Radiothérapie: de nouveaux centres prochainement à travers plusieurs wilayas    Indispensable neutralité    Vers l'organisation d'élections générales    Marche des étudiants à Alger    Le chantier des 120 logements LSP d'Arzew à l'arrêt depuis 16 ans: Protestation des souscripteurs devant la direction du logement    CR Belouizded: Les limites d'une conception figée    Renforcement des capacités digitales dans l'enseignement supérieur: Lancement officiel hier du projet européen [email protected]    El-Bayadh: Des habitants d'El Bnoud vident leur sac    Personne n'est à l'abri tant que le monde entier ne l'est pas    Ministère de l'Industrie pharmaceutique: Dernières retouches avant la fabrication du vaccin «Spoutnik V»    La brindille que tu méprises t'éborgnera    La défense réclame la présence des accusés    Relaxe pour le maire d'Afir    Le président Tebboune appelle au changement des mentalités et met en garde contre la contre-révolution    "Les revendications du Hirak populaire authentique atisfaites, pour la plupart"    Un ancien chef de daïra en appelle à Tebboune    175 personnes infectées et 4 décès en 24h    Le président sous les verrous    Alliance Assurances se dote d'un nouveau siège régional à Blida    Le Siol d'Alger revient après plusieurs reports    Déstockage d'importantes quantités    La Tunisie renforce ses moyens à la frontière algérienne    Les députés jusqu'au bout de leur... immunité    Protesta des fonctionnaires du secteur de la jeunesse    "L'Algérie n'enverra pas de soldats au Sahel"    Macron reconnait la torture et l'assassinat d'Ali Boumendjel par l'armée coloniale    Tout est sous contrôle    10.000 logements à la clé    Une femme égorgée à son domicile    Une Fédération pour les énergies renouvelables    La 2A devient GIG-Algeria    Trois romans algériens sur la longlist    «J'ai commencé l'écriture à l'âge de 13 ans»    Vendue à plus de 8 millions d'euros    Digital Gate International Film Festival: le court métrage algérien "Mania" primé    Les clubs algériens dans la tourmente    ONU: le Polisario dénonce la description "ambiguë" et "incohérente" de la situation au Sahara occidental    PM Lesotho: "Nous poursuivrons la lutte pour libérer le peuple sahraoui du colonialisme"    Bechar: enregistrement audio de chansons et musiques du patrimoine Korandji    Quinze associations font front commun contre la normalisation    Nicolas Sarkozy condamné à trois ans de prison    Euro-Med Monitor exprime sa profonde inquiétude    Le principal opposant retire sa candidature    Lecture scénique des "Filles de Bernarda" au TNA    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"J'ai hâte de revoir ma famille en Libye"
Mohamed Toubal, joueur de la JSK
Publié dans Liberté le 28 - 06 - 2020

Cette crise sanitaire sans précédent aura contrarié de nombreux footballeurs qui évoluent en Algérie et qui n'ont pas pu rejoindre leurs pays de résidence respectifs.
C'est le cas de certains joueurs mais aussi des techniciens de la JS Kabylie qui se trouvent bloqués à Tizi Ouzou depuis plus de trois mois, alors que leurs familles résident à l'étranger. À l'exemple de Toufik Zeghdane dont les parents résident en France ; Mohamed Zakaria Boulahia qui est venu d'Espagne ; Oussama Derradji dont la famille est à Tunis ; le Kenyan Juma Chokra qui habite à Nairobi, et enfin le Libyen Mohamed Toubal dont la famille réside à Tripoli, ce qui n'est pas peu ! À toute cette longue liste, il ne faut pas omettre d'ajouter les deux techniciens tunisiens du club, à savoir l'entraîneur en chef Yamen Zelfani et son adjoint Beltaief Fakhri, qui se trouvent bloqués à Tizi Ouzou depuis la mi-mars car n'ayant pas trouvé de vol pour rentrer chez eux à Tunis à cause du confinement sanitaire et de la fermeture des aéroports algériens et tunisiens.
Et il faut bien admettre qu'une telle situation n'est pas facile à vivre pour des joueurs et des techniciens qui vivent très loin de leurs familles respectives et se trouvent ainsi confinés pratiquement dans le flou total depuis plusieurs mois, surtout que la reprise de la compétition n'est pas pour demain. Et si tout ce beau monde arrive à atténuer quelque peu l'isolement grâce à l'internet et aux réseaux sociaux, il faut bien admettre que l'attachement au pays d'origine et la chaleur familiale sont d'un apport considérable pour le moral d'un sportif de performance. Et si Zeghdane, Boulahia et Derradji ont eu droit à quelques bonnes escapades chez eux durant la période hivernale, malheureusement il n'en a pas été de même pour le Kenyan Juma et le Libyen Toubal qui n'ont pas revu leurs proches depuis plus de six mois, ce qui pèse énormément sur leur moral.
"Cela fait plus de sept mois que je n'ai pas revu ma famille à Tripoli, ce qui fait que j'ai pris un sérieux coup au moral, car j'avoue que ça me manque terriblement surtout que le championnat algérien tarde à reprendre et que les entraînements collectifs ainsi que la vie du club sont malheureusement à l'arrêt", avoue Mohamed Toubal qui est arrivé au mois de novembre 2019 à Tizi Ouzou, en provenance de l'Ittihad de Tripoli, et qui n'a jamais eu le loisir de revoir les siens du fait que tous les aéroports sont fermés et que les frontières entre l'Algérie, la Tunisie et la Libye sont aussi bouclées, ce qui ne permet même pas de rallier la Libye par route comme cela se faisait avant l'arrivée de la pandémie – l'aéroport de Tripoli est hors service depuis belle lurette déjà à cause de la guerre qui fait rage dans le pays.
"Certes, je suis souvent en contact avec les miens grâce à l'internet et à facebook, mais la nostalgie prend souvent le dessus et j'espère que les aéroports vont rouvrir dès ce mois de juillet pour me permettre de prendre l'avion sur Tunis et rejoindre Tripoli par route pour me ressourcer chez moi, ne serait-ce que pour quelques jours. J'espère que le championnat algérien ne tardera pas à reprendre", conclut le footballeur libyen qui jouit d'une grande popularité à Tizi Ouzou.


Mohamed HAOUCHINE


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.