Le ministère de la Défense: Le général-major Meftah Souab n'a pas fui    Prophéties de chaos    Marché du gaz: Attar vante la stratégie de Sonatrach    Le harrag anonyme ou le marigot des caïmans    FAUSSES SAINTETES    Ligue des champions d'Europe: Suspense garanti à Barcelone et Turin    Les grands axes du protocole du MESRS    Des travaux pour améliorer l'AEP et l'assainissement    Un enfant de 4 ans se noie dans une retenue d'eau    L'apocalypse à Beyrouth    Des messages de soutien et propositions d'aides au Liban    Le message de condoléances et de compassion du président Tebboune    Aucun algérien ne figure parmi les victimes des explosions survenues mardi à Beyrouth (Liban), a annoncé le ministère des Affaires étrangères    Les révélations du PDG de l'ANEP    Explosion de Beyrouth: Tebboune ordonne l'envoi immédiat d'aides au peuple libanais    Décès du Professeur Grangaud: Djerad rend hommage à un "Fils de l'Algérie"    Feux de forêts: installation du comité d'évaluation des dégâts    Baisse sensible en 2020    La fille des Aurès    L'infrangible lien...    Belatoui prêt à rempiler    Les travailleurs réclament leurs salaires    Washington condamne la présence militaire étrangère en Libye    Un néonazi avoue le meurtre d'un élu régional    Sept migrants décédés et cinq blessés dans un accident    Réalisation de puits pour l'amélioration de l'AEP    Le phénomène prend de l'ampleur à Relizane    La RN27 fermée à la circulation du 6 au 8 août    "L'Euthanasie, entre légalisation et incrimination", nouvel ouvrage du chercheur Djamel Eddine Anane    Le parcours du pianiste Nassim Kahoul, un exemple de détermination    LE CHEF D'ETAT-MAJOR CHANEGRIHA AFFIRME : La gendarmerie est l'un des piliers de la stabilité    Le Général-Major Meftah Souab n'est pas en fuite    REOUVERTURE DES MOSQUEES : Les ‘'oulémas'' appellent à réaménager les horaires du confinement    EXPLOSIONS DE BEYROUTH : Pas d'Algériens parmi les victimes    EFFONDREMENT DU TUNNEL MINIER A AIN AZAL : Une commission d'enquête pour déterminer les causes    Sit-in des supporters pour réclamer la 2e place au classement    Réunion du bureau fédéral lundi prochain    Lancement officiel de la commercialisation de produits de finance islamique    Le nouveau SUV Enyaq iV se dévoile    Black is King, le film de Beyoncé célébré, mais aussi critiqué    La pandémie joue les trouble-fêtes    Controverse sur la «grande Albanie» : Dua Lipa dit avoir été mal comprise    Se reconstruire après la tragédie    Karim Younes se livre    Histoire. Lutte du peuple algérien pour l'Indépendance : 1958, une année charnière    Lobbyiste américain engagé par Haddad: Le parquet général ouvre une enquête    WA Tlemcen: Le Widad retrouve la place qui lui sied    Les clubs ne savent plusà quel saint se vouer    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'infrangible lien...
100e partie
Publié dans Liberté le 06 - 07 - 2020

Résumé : Khadidja s'était angoissée pour rien. La nuit de noces s'était bien passée. Elles n'en parlent pas, mais au sourire de Narimène, cela se devinait. Le déjeuner donné en l'honneur de la famille de la mariée se passe dans une bonne ambiance. Samira lui dit au revoir, car elles doivent rentrer à la maison. Ce soir-là, il y a tant à faire qu'elle ne se couche pas tôt. Khadidja, chargée de veiller sur Radia-Meriem, en profite pour en savoir plus sur Radia.
-Mais tu ne dors pas !, s'écrie Samira en refermant la porte derrière elle. Demain, on part très tôt. J'étais venue me coucher et je vous trouve en train de discuter.
-Elle me montrait les photos de Radia, c'est ça ?
-Oui mamie. Maman, montre-lui les vidéos qu'il y a sur ma tablette, dit la fillette. On se ressemble beaucoup.
-Hum, je vois ça.
-On dirait ma grande sœur.
-C'est étrange...
-Ta tablette est déchargée. Elle les verra une autre fois, dit Samira en pâlissant. Une autre fois...
Elle s'assoit sur le bord du lit. Elle passe une main lasse sur son visage.
-Je suis vidée. Je n'aspire qu'à fermer les yeux et reposer mes pieds. Yemma, si tu le permets, je vais dormir un peu. Je préparerai nos
affaires à mon réveil. Là, je ne tiens plus.
Khadidja ferme lentement l'album avant de le lui remettre.
-Oui, on a eu de longues journées et de très fortes émotions. Oui, on ferait bien d'aller dormir. On aura d'autres occasions d'en parler. Bonne nuit mes filles.
-Bonne nuit...
Elle range l'album dans sa valise alors que Khadidja sortait de la chambre.
-Pourquoi l'as-tu pris ?
-Je voulais lui montrer ma grande sœur, répond la fillette, toute triste. Tu es fâchée maman ? Pardon.
Samira soupire, puis s'étend sur le lit et l'attire contre son cœur.
-Je ne suis pas fâchée, lui dit-elle en l'embrassant sur la tête. Tu me mets dans une situation délicate, c'est tout.
-C'est quoi ?
-Tu es trop petite pour comprendre, répond la mère. Allez, j'éteins... Nous allons dormir un peu. Bonne nuit petit cœur.
-Bonne nuit maman.
Samira éteint la lampe de chevet. L'obscurité lui permet d'échapper au regard de sa fille. Elle ne la voit pas pleurer.
Radia lui manque plus que jamais. Elle aurait dû le laisser chez elle. Maintenant sa belle-mère allait se poser des questions.
On ne compose pas un album photos sans raison valable. Radia aurait eu son âge qu'elle prétexterait que c'est son amie. Elle ne peut pas prétendre que c'est l'amie de sa fille puisqu'elle est plus âgée, et si elles s'étaient connues ici, elle aurait pu parler d'amitié.
Pour Khadidja, Radia n'est pas de sa famille.
Si elle doit lui expliquer pourquoi elle n'arrive pas à couper avec elle, elle sera à court d'arguments. S'il y avait Nadia sur les photos, elle aurait pu dire que ce sont des souvenirs de famille. Mais elle avait modifié, plus d'une fois, les photos comme seule une obsédée peut le faire.
"Ah Radia, comme j'aimerais dire au monde entier que tu es ma fille. Comme j'aimerais envoyer les gens balader. Ah Houari..."
Samira attend que sa fille dorme profondément pour rallumer et se mettre à ranger leurs affaires. Elle tient à partir à la première heure, mais c'est compter sans sa belle-mère qui veut discuter avec elle de ce qu'elle a vu et ce qui l'a empêchée de trouver le sommeil.

(À SUIVRE)
T. M.
[email protected]
Vos réactions et vos témoignages sont les bienvenus.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.