Le général-major Meftah Souab en soins à l'étranger    L'activiste Badi Allal arrêté    La défense compte saisir le chef de l'Etat    Le désert agraire    Attar plaide pour une "Opep du gaz"    Deux Algériens légèrement blessés    13 décès et 551 nouveaux cas en 24 heures    Le féminicide, un crime silencieux    Nacer Boudiaf demande la réouverture du dossier    JS Kabylie : Relance de la webradio du club    ES Sétif : Nabil Kouki rempile    Opéré de nouveau à Lille : Benzia espère un retour en janvier    Prise en charge des structures : Un protocole entre L'AADL et la SEAAL signé    Skikda : Le projet d'une tannerie en stand-by    Feux de forêts : Arrestation d'au moins 10 individus    Souk Ahras : Il détruit le serveur automatique d'Algérie Poste    Foot/ Ligue 1 (USM Alger) : François Ciccolini nouvel entraîneur    Nedjma TV, l'environnement comme priorité    Prophéties de chaos    Le harrag anonyme ou le marigot des caïmans    FAUSSES SAINTETES    Les grands axes du protocole du MESRS    Des travaux pour améliorer l'AEP et l'assainissement    Un enfant de 4 ans se noie dans une retenue d'eau    Ligue des champions d'Europe: Suspense garanti à Barcelone et Turin    Tiaret: Livraison de plus de 1.000 véhicules Mercedes-Benz    Des messages de soutien et propositions d'aides au Liban    Le message de condoléances et de compassion du président Tebboune    L'apocalypse à Beyrouth    Explosion de Beyrouth: Tebboune ordonne l'envoi immédiat d'aides au peuple libanais    La fille des Aurès    L'infrangible lien...    Belatoui prêt à rempiler    Un néonazi avoue le meurtre d'un élu régional    Réalisation de puits pour l'amélioration de l'AEP    Baisse sensible en 2020    Washington condamne la présence militaire étrangère en Libye    "L'Euthanasie, entre légalisation et incrimination", nouvel ouvrage du chercheur Djamel Eddine Anane    Le parcours du pianiste Nassim Kahoul, un exemple de détermination    LE CHEF D'ETAT-MAJOR CHANEGRIHA AFFIRME : La gendarmerie est l'un des piliers de la stabilité    EXPLOSIONS DE BEYROUTH : Pas d'Algériens parmi les victimes    Le nouveau SUV Enyaq iV se dévoile    Un SUV pour les pays émergents    Black is King, le film de Beyoncé célébré, mais aussi critiqué    La pandémie joue les trouble-fêtes    Controverse sur la «grande Albanie» : Dua Lipa dit avoir été mal comprise    Karim Younes se livre    Lobbyiste américain engagé par Haddad: Le parquet général ouvre une enquête    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le procès de l'ancien directeur de l'agence foncière reporté
Tribunal d'Oran
Publié dans Liberté le 08 - 07 - 2020

Le tribunal d'Oran a renvoyé, hier, au 21 juillet prochain le procès de l'ancien directeur de l'agence foncière de wilaya, Mohamed Mebarki, accusé, entre autres, de dilapidation du foncier, notamment la vente de nombreux terrains au dinar symbolique.
Le procès a été renvoyé en raison de l'absence de plusieurs témoins, ainsi qu'en raison d'une demande introduite par la défense de Mohamed Mebarki qui avait demandé la présence de l'ex-secrétaire général de la wilaya d'Oran et du directeur du contentieux de l'agence foncière, ainsi que du commissaire aux comptes de cette structure.
Cette affaire, qui a éclaté durant l'été 2019, a connu de nombreuses arrestations, à l'issue de l'enquête menée par la brigade économique et financière de la sûreté de la wilaya d'Oran, notamment l'ex-P/APC d'Es-Sénia et celui de Bir El-Djir, la directrice de la conservation foncière d'Es-Sénia, ainsi que l'ancien chef de sûreté de la wilaya d'Oran et le frère de l'ancien directeur général de la sûreté nationale.
L'ex-directeur de l'agence foncière de wilaya avait été arrêté en août 2019 alors qu'il tentait de quitter clandestinement le pays par voie maritime, à bord d'une embarcation de fortune. Ce dernier, ainsi que les autres mis en cause, dont également l'ancien wali d'Oran, Abdelghani Zaâlane, sont accusés de "corruption et de dilapidation du foncier dans la daïra de Bir El-Djir, notamment 15 lots de terrain cédés au dinar symbolique à certains anciens responsables."

APS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.