Les ports de tous les dangers    Vols, cambriolages, agressions: La police lance une application pour signaler les crimes et délits    Tlemcen: Reprise de l'alimentation en eau dans 20 communes    Sidi Bel-Abbès: Trois clubs officiellement promus    Un protocole sanitaire sera appliqué: Feu vert pour l'ouverture de 4.000 mosquées    Tremblement de terre de 4,3 degrés à Tipaza    Le Pr Mohamed Belhocine: «Le virus affecte l'intégralité du pays »    Ce sur quoi le passé a reposé    Dormir pour nous reposer de vivre !    L'entraîneur Rachid Belhout n'est plus    521 nouveaux cas confirmés et 9 autres décès    La reprise des activités attendue    L'entraineur zeghdoud donne son accord de principe au nahd    L'Afaspa dénonce l'implantation du siège du réseau Afrique de la Francophonie à Dakhla    L'armée de l'occupant israélien bombarde le centre de la bande de Ghaza    "Allo Chorta", une application mobile pour signaler tout crime    12 camions chargés d'aides arrivent à Mila    Constantine: campagne de sensibilisation pour protéger les forêts    Fin de l'isolement pour Rachid Nekkaz    La prière du vendredi reste suspendue    521 nouveaux cas confirmés et 9 décès en Algérie    L'ARPE chargée d'encourager la pluralité de l'information et sa diffusion    Sortie de nouvelles promotions de l'ESNT    EXPLOSION DE BEYROUTH : Le président du Conseil constitutionnel exprime sa solidarité    ORAN : Décès du secrétaire de wilaya de l'ONM, Soumer Abdelkader    Les explosions à Beyrouth ravivent la contestation au Liban    FERMEES DEPUIS LA MI-MARS : Le ministre du transport écarte la réouverture des frontières    Si ça va au ralenti, c'est à cause de lui !    Ben Selmane accusé de tentative d'assassinat    Un siècle, ça suffit !    Quatre avions d'aides décollent d'Alger vers Beyrouth    Le suspense perdure    Un activiste du Hirak arrêté    Les pharmaciens saisissent Tebboune    Plus qu'un journal, une école de formation    Ciccolini et son staff s'expriment sur leurs ambitions    Mandi reprendra demain    ...CULTURE EN BREF ...    Guéri de la Covid, Placido Domingo nie de nouveau tout    L'histoire de la gauche en Algérie, du PCA au Mouvement social    Vers une exploitation optimale des sites archéologiques et des musées    Association La Radieuse : Hommage à Saïd Amara    Acheminement d'une cargaison d'aides humanitaires au profit du peuple sahraoui    Parution. Amel Et Ses Sœurs de Leila Souidi : Hommage à vingt femmes algériennes d'exception    Equipe nationale: Aouar convoqué lors du prochain stage ?    LES BAGNES INEDITS    La réunion périodique présidée par Tebboune    Amar Bellani dénonce et répond au Makhzen    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le personnel soignant appelle à la prévention
Seule alternative à la propagation de la pandémie à ouargla
Publié dans Liberté le 14 - 07 - 2020

Pour circonscrire la propagation de la Covid-19, des praticiens de la santé publique ont appelé la population au respect des mesures de confinement.
Approchés, des praticiens de la santé publique affirment que la solution principale pour empêcher la propagation de la Covid-19 consiste à se conformer strictement aux mesures de prévention, recommandant d'unir les efforts de tous les acteurs dans cet objectif. "La lutte contre cette pandémie est un acte participatif", a affirmé Dr Fouad Mahamedi, médecin infectiologue et chef du service d'épidémiologie et de médecine préventive à l'établissement public de santé de proximité (EPSP) d'Ouargla, assurant que le citoyen est un "élément essentiel" dans cette opération, eu égard à son rôle "pivot" dans l'empêchement de la transmission du virus. "Devant certains comportements nonchalants vis-à-vis du virus, l'orientation et la sensibilisation de chaque citoyen inconscient de la gravité de la situation et de son rôle dans la lutte contre la propagation du virus figurent parmi les principales solutions pour surmonter cette conjoncture particulière que traverse le pays", a-t-il précisé.
"On est désormais au stade 4 de l'épidémie de Covid-19, qui correspond à une circulation plus active du virus", a affirmé le médecin, ajoutant que "la contamination est devenue horizontale (infection locale), ce qui reflète, entre autres, le manque de respect des règles de prévention, notamment la distanciation sociale", a-t-il dit. Dr Mahamedi a évoqué, en outre, la nécessité d'un "confinement sanitaire total" pour les personnes les plus vulnérables aux maladies infectieuses, dont les personnes âgées et celles souffrant des pathologies graves ou chroniques ainsi que les femmes enceintes, exposées souvent au risque de contamination par une personne asymptomatique, à savoir un porteur sain. Pour sa part, Toufik Khedim, chef du service d'épidémiologie et de médecine préventive à l'EPSP de Touggourt (160 km au nord d'Ouargla), recommande que le citoyen change ses habitudes, surtout en ce qui concerne les regroupements de familles pour permettre de réduire les foyers du virus dans la région.
Le même praticien, qui a fait part de ses "inquiétudes" de voir les cas d'infection repartir à la hausse suite au déconfinement, a mis l'accent sur la nécessité de consolider le rôle de la société civile (associations, comités de quartier et autres) dans la sensibilisation de la population à la prévention contre le coronavirus. Il a souligné que plusieurs citoyens hésitent à se faire dépister ou à appeler une ambulance pour évacuer un cas suspect par crainte d'être soumis au regard des voisins, le coronavirus étant un sujet tabou chez certains, ce qui ne facilite pas la lutte contre la pandémie, a-t-il regretté. Par ailleurs, d'autres spécialistes ont souligné la nécessité d'intensifier les activités des forces de l'ordre pour veiller au respect du confinement, signalant que des infractions aux règles de prévention sont toujours constatées dans les grands quartiers populaires notamment.
La hausse des contaminations par le coronavirus dans la wilaya d'Ouargla, classée parmi les wilayas les plus touchées avec 649 cas confirmés et plus de 25 décès, a conduit les autorités locales à prendre une série de décisions dans le but de limiter les occasions qui constituent un facteur aggravant la propagation de la pandémie, rappelle-t-on. Il s'agit, entre autres, de la fermeture de tous les marchés quotidiens et hebdomadaires et de la suspension de la délivrance des actes de mariage jusqu'à nouvel ordre. Un confinement partiel de 15 jours a été imposé depuis samedi dernier (de 17h à 5h) dans l'ensemble des communes de la wilaya, dans le cadre du renforcement des mesures préventives contre la propagation de la Covid-19.
Une large adhésion au confinement a été observée dans la majorité des communes de la wilaya au premier jour de l'entrée en vigueur de cette mesure préventive. Arrêt total de l'ensemble des activités commerciales. Les artères et axes routiers ont été complètement désertés par les citoyens et les véhicules, a-t-on constaté. Au chef-lieu de wilaya, des patrouilles de police ont été intensifiées à travers les quartiers et des appels au respect des règles de confinement et à faire preuve de citoyenneté ont été lancés par les services de sécurité.


APS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.