Le décès de Abdelhakim Meziani est une "grande perte" pour la culture algérienne    Man United : Solskjaer ne boude pas son plaisir après l'arrivée de Sancho    Bayern : Un cador européen suit Goretzka    Pegasus: Le Gouvernement sahraoui condamne un "acte criminel" contraire au droit international    Décès de l'ancien ministre de l'Industrie Mahmoud Khoudri    L'ambassade d'Algérie en France porte plainte contre RSF pour diffamation    Tottenham : C'est officiel pour Heung-min Son    Coronavirus: 1350 nouveaux cas, 812 guérisons et 18 décès    Foot / Représentants algériens en compétitions interclubs : le Bureau fédéral tranchera le 29 juillet    "L'oeuvre de Dieu, la part du diable"    USTO-MB: 3.500 places pédagogiques pour les nouveaux bacheliers    Décès du journaliste Mohamed Alouane à l'âge de 79 ans    Espionnage marocain contre des responsables algériens: l'Algérie exprime sa profonde préoccupation    Canicule: des températures de 44 degrés sur des wilayas de l'Ouest et du Centre du pays    Crise en Libye : Lamamra s'entretient avec Jan Kubis des derniers développements du processus politique    Décès à 72 ans du journaliste et homme de culture Abdelhakim Meziani    L'homme de théâtre Abdelmalek Boussahel n'est plus    BAC 2021: un taux de réussite national de 61,17 %, une moyenne d'admission à 9,5/20    Aïd El-Adha : la permanence des commerçants respectée à 100%    Une tradition ressuscitée dans les villages d'Aïn Zaouïa    L'Epwgcet en appelle au civisme des citoyens    KAMEL BOUGDAL TIRE SA REVERENCE    UNE FOULE NOMBREUSE SALUE UN MILITANT POLITIQUE ENGAGE    Sonatrach se dote d'un code d'éthique D. R.    Le ministre de la Santé limogé en plein rebond épidémique    «Intelligence et lutte contre la cybercriminalité»    Le variant Delta menace la demande    L'Algérie appelée à consolider ses capacités de production    Maroc, la grande kechfa !    Un calendrier pour concrétiser les accords stratégiques    Enfin un plan B ?    La rentrée scolaire se prépare déjà    La LFP attend un «signe»...    La LFP interpellée sur les dates des matchs en retard    Nourredine Saâdi n'est plus    Sortie de Money le nouveau single d'Ayoub Medjahed    Allô Alger    Mali : Ouverture d'une enquête après la tentative d'assassinat du président    El Hawma au théâtre : Un spectacle qui veut bousculer les vieilles habitudes    Une commission pour plancher sur le cadre juridique    L'eau pour tout le monde    Le Conseil constitutionnel s'indigne    Une nouvelle dynamique à l'export    Des drones pour reboiser les forêts ?    Le programme LPL relancé dans 15 wilayas    Un monument de la presse sportive s'en va    L'actrice Pilar Bardem est décédée à 82 ans    «L'Algérien n'est pas mis en cause...»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



CORONAVIRUS A MOSTAGANEM : Probable réactivation du confinement
Publié dans Réflexion le 21 - 06 - 2020


Le bilan établi quotidiennement par le Comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie du coronavirus, indique une reprise à la hausse dans le nombre de nouveaux cas de contamination, au niveau des wilayas dont le confinement a été levé notamment ici à Mostaganem. En ce sens, le Directeur de la santé et de la population (DSP) de Mostaganem, M. Mohamed Khalil Toufik a indiqué à la radio de Mostaganem qu'une probable réactivation du statut de confinement est envisageable à Mostaganem en vue du taux de contamination recensé ces derniers jours. Dans ce contexte ,des professionnels de la santé à Mostaganem ont indiqué que la vigilance doit être de mise pour contrecarrer une éventuelle deuxième vague de la pandémie, appelant au respect des mesures sanitaires car la prévention contre le nouveau coronavirus est un tout indissociable, le respect des autres gestes barrières, à l'instar de la distanciation sociale et du lavage des mains, ne doit nullement être négligé durant cette période . Les médecins ont mis l'accent sur l'importance du port du masque dans la lutte contre la propagation du (Covid-19), observant que le recours à ce moyen de protection constitue un signe de civisme et de respect d'autrui. Certes, le port du masque peut, parfois, occasionner des désagréments tels les gênes respiratoires et les irritations mais cela ne vaut absolument rien à côté du risque de s'infecter ou d'infecter autrui, observant que les éventuelles contraintes liées au port du masque disparaitront, au fur et à mesure que le temps passe. En dépit d'un certain nombre d'indicateurs épidémiologiques attestant d'une baisse de la virulence du virus, il n'en demeure pas moins que l'observation des gestes barrières, dont le port de la bavette, doit constituer un réflexe pour la population indiquent les médecins. Tout en relevant que la contamination de l'entourage immédiat du porteur du masque est significativement restreinte. Ils ont expliqué dans ce contexte qu'en recourant à la bavette, la personne atteinte de Covid-19 peut diminuer jusqu'à 60 % des risques de contamination d'autrui même si celui qui est en face d'elle n'en porte pas. Si les deux personnes qui sont l'un face à l'autre portent toutes les deux une bavette, ce risque de contamination peut être diminué de 90 % même dans le cas où l'une d'entre elles est atteinte de Covid-19, observant que le risque est diminué de 35 % dans le cas d'une personne atteinte de Covid, ne portant pas de masque, se trouvant, à quelque endroit que ce soit, face à une personne qui en porte. Port du masque, un acte de civisme révélateur du respect d'autrui.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.