Référendum: début du vote dans les bureaux itinérants de zones reculées au sud    30 nouveaux notaires prêtent serment    Les islamistes reviennent à la charge    Le constat amer du PLD    Ce qui risque de plomber le référendum    L'ONU publie une lettre envoyée à Tebboune    Des urnes et des prospectus publicitaires brûlés    Les agences commerciales ouvertes dimanche dans les chefs-lieux de wilaya    Sécuriser la grande mosquée    Plafonnage des prix des semoules    136 milliards de centimes de créances impayés    Des locaux et des terrains au profit des start-up    Le gouvernement s'engage à remettre sur pied GTH    Le jeu dangereux des Emiratis    Nouvelle réunion de médiation à Genève    L'Algérie condamne l'acte terroriste «odieux» de Nice    Trump et Biden multiplient les meetings    Une présidentielle à haut risque en Côte d'Ivoire    Haidar apporte son soutien aux manifestants    Face à une deuxième vague particulièrement virulente : Nouveau confinement d'un mois sur l'ensemble du territoire français    Zakaria Boulahia et Rodolphe attendus demain    La FAF recadre Tahar Belkhiri du MCA    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce samedi    Les Rouge et Noir se confinent !    El-Mellali condamné à six mois de prison avec sursis    "Le championnat pourra reprendre mais..."    Les nouvelles mesures du gouvernement    L'est du pays fortement touché    Des directives pour accélérer les travaux    Les habitants du quartier changent les lampes grillées    Les villageois réclament une école primaire    «La colonisabilité», c'est quoi au juste ?    Mosquée d'Alger : munificence de l'ouvrage, mais ardoise «secrète»    NED Emmouk !    Un combat reste toujours à mener    "On s'est battu pour la liberté, aujourd'hui, elle nous manque"    Retour imminent d'Al-Jazeera    Mawlid Ennabaoui : Plusieurs incendies enregistrés suite à l'utilisation de pétards    Malgré que la crise sanitaire s'accentue : Les mesures préventives peu respectées dans les commerces    Disposant de l'un des principaux marchés de gros du pays : Gué de Constantine en quête d'un développement local harmonieux    Mégaprojet d‘exploitation du phosphate à Tébessa : Le lancement prévu pour le premier trimestre 2021    Référendum sur l'amendement constitutionnel : ouverture de bureaux de vote à l'étranger    CSA – CRA : L'AGO le 9 novembre    MC Oran : Le Mouloudia se frotte à la Réserve du WAT    Nouvelles de Saïda    Un puissant séisme fait au moins 26 morts en Turquie et Grèce    "La honte à ceux qui séparent les épines des roses", le parcours d'une militante associative    Service Presse de la wilaya III historique : la communication en soutien de la Révolution    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mechichi entame ses consultations
Formation d'un nouveau gouvernement en Tunisie
Publié dans Liberté le 29 - 07 - 2020

Le chef du gouvernement tunisien désigné, Hichem Mechichi, a entamé hier les concertations avec plusieurs personnalités et organisations politiques et syndicales pour la formation de son cabinet, ont rapporté les médias locaux. Après avoir rencontré dans la matinée d'hier le secrétaire général de l'Union générale des travailleurs tunisiens (UGTT), Noureddine Tabboubi, et le président de l'Union tunisienne de l'industrie, du commerce et de l'artisanat, Samir Majoul, M. Mechichi s'est entretenu dans l'après-midi avec le gouverneur de la banque centrale, Merouane Abassi, ainsi qu'avec la présidente de l'Union nationale de la femme tunisienne, Radhia Jerbi, a rapporté la radio privée Mosaïque FM.
Selon plusieurs sources, le chef du gouvernement désigné samedi soir par le président Kaïes Saïed a opté pour la formation d'un cabinet de compétences et apartisan. Son choix par le président tunisien a soulevé beaucoup d'interrogations sur la volonté de M. Saïed de passer outre à l'avis des partis politiques siégeant à l'Assemblée des représentants du peuple (ARP, parlement tunisien), surtout celui du parti majoritaire Ennahdha de Rached Ghannouchi. Tout en félicitant Hichem Mechichi pour sa désignation à la tête de l'Exécutif, le parti islamiste a appelé le chef du gouvernement à "élargir le cercle de concertations sur la composition du prochain gouvernement aux partis et aux organisations nationales".
Ennahdha a aussi appelé "toutes les composantes de la scène politique à l'apaisement et au dialogue, à adhérer à l'approche du consensus et à soutenir les assises d'unité et de stabilité nationales", lit-on encore dans ce communiqué, alors que son leader, Rached Ghannouchi, également président de l'ARP, fait face à un mouvement de contestation au sein de l'Assemblée nationale, où une pétition exigeant sa démission a, jusqu'à présent, collecté 109 signatures. Le vote d'une motion demandant son départ devrait être soumise au vote demain. La vice-présidente à l'ARP, la députée indépendante Mongi Rahoui, est pressentie pour lui succéder, selon des source internes, en cas de retrait de confiance, son nom semblerait faire consensus au sein de l'hémicycle.
Pour sa part et concernant la formation du futur gouvernement, le parti Machrou Tounes de Mohsen Merzouk a proposé hier la formation d'un cabinet "restreint et solidaire", a rapporté l'agence de presse officielle TAP. M. Mechichi dispose de 30 jours pour annoncer la liste de son équipe, avant de la soumettre à l'adoption du Parlement. En cas de rejet par les députés de sa proposition, la Constitution tunisienne autoriserait le président de la République à dissoudre le Parlement et à convoquer de nouvelles élections législatives dans les 90 jours.
Ce scénario semble le plus probable, selon de nombreux analystes qui pensent que Kaïes Saïed chercherait à réduire le pouvoir des partis et du Parlement.


L. M.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.