Chouaïb Oultache condamné à la prison à perpétuité    La rencontre fédérale a failli dégénérer    Imposante mobilisation à Alger    L'Opep+ affole les banques d'affaires    L'Algérie enregistre un net progrès en 2020    Le texte qui choque    La course contre la montre pour le nouveau gouvernement    Une lettre du Président sahraoui adoptée comme document officiel    Brahim Ghali dénonce l'inaction de l'ONU    Qui s'y frotte s'y pique    L'ONU demande une enquête "impartiale"    La violation par le Maroc de l'accord de cessez-le-feu "met à nu son échec cuisant"    Résultats    Boudaoui forfait face à la Zambie et au Botswana    Sous haute tension    Zetchi, réhabilité, ira à Rabat    Les Verts en stage à Alger avant l'Allemagne    Ligue des champions d'Afrique: le CRB tenu en échec face à Al-Hilal du Soudan    Arrestation d'un dealer à Téleghma    "La vitesse de propagation de la souche mutante fait peur"    Trois ouvriers asphyxiés au gaz    Près de 600 millards pour une centaine de zones d'ombre    Trois ans de prison ferme à l'encontre de 3 anciens maires    Nette augmentation de la délinquance à Sétif    Des relations en clair-obscur !    ...Sortir ... ...Sortir ... ...Sortir ...    Le court métrage algérien Mania primé    APLS: poursuite des attaques contre les forces d'occupation marocaine    Ligue 1 (16e j): l'ESS tombe à Biskra, la JSK au pied du podium    El Tarf: Sensibilisation des agriculteurs sur la protection des arbres fruitiers    En finir avec les pratiques du passé    Affaires religieuses: La question de la prière des Tarawih «en cours d'examen»    M'sila: Un bus chute dans un oued, 16 blessés    107e vendredi de contestation: La mobilisation se poursuit    En dépit de la poursuite de la grève des travailleurs: Réouverture des centres d'enfouissement    Tlemcen: Les directeurs des services agricoles recadrés    Restaurer nos «gourbis» !    Tébessa: Un 4 mars 1956...    Côte d'Ivoire et Zambie en amical    La bureaucratie alimente l'informel    «L'Algérie n'importera plus de fer»    Le procès en appel renvoyé    Une loi pour la déchéance de la nationalité    Soufiane Djilali craint des dérapages    Fenniche évoque l'élargissement des prérogatives    Qui est cadre et qui ne l'est pas?    8 Mars: très bonne fête, Mesdames!    Le producteur Tahar Harhoura n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Messi de retour à l'entraînement
après sa tentative infructueuse de quitter le club
Publié dans Liberté le 09 - 09 - 2020

Retrouvailles tendues. Lionel Messi a réintégré lundi le groupe du FC Barcelone après sa tentative infructueuse de quitter le club pendant l'été. Peu après 16h, Messi est arrivé en voiture à la Ciutat Esportiva, le centre d'entraînement du Barça, en banlieue de Barcelone.
Pour sa première séance sous les ordres de Ronald Koeman, son nouveau coach, c'est en solitaire que Messi s'est entraîné, "comme le veut le protocole de la Liga", a indiqué photo à l'appui Barcelone dans un communiqué, puisque l'Argentin n'a pas encore fourni de test négatif au coronavirus. Sobrement, l'histoire reprend donc entre Messi et son club de toujours, où il a finalement décidé de rester, comme il l'a révélé vendredi dans un entretien à Goal. Le sextuple Ballon d'Or, 33 ans, avait engagé cet été un explosif bras de fer avec le président blaugrana Josep Maria Bartomeu, en tentant de partir du club où il est arrivé à 13 ans et a fait toute sa carrière professionnelle.
Mais il a finalement cédé. Il a refusé de saisir la justice pour contester l'exorbitante clause libératoire qui lui était réclamée (700 M EUR), égratignant au passage le président Bartomeu, qu'il accuse d'avoir trahi une promesse de le laisser partir s'il le souhaitait. Messi, qui a tout gagné et battu presque tous les records avec Barcelone, a affirmé que sa décision de partir avait été longuement mûrie, et prise avant même l'humiliation (8-2) infligée en Ligue des champions par le Bayern Munich, futur champion d'Europe.
Et donc avant la fin d'une saison catastrophique, la première sans le moindre titre depuis 2008 pour les Catalans. Sa décision de rester risque néanmoins de se retourner contre le Barça, auquel il n'est plus lié que pour une saison. Dès janvier, Messi sera autorisé à entrer en négociations avec d'autres clubs, et à partir du 30 juin 2021, il sera libre de tout contrat.
Désormais, la superstar va devoir réintégrer un groupe où il n'est plus en terrain conquis. En particulier aux yeux de l'entraîneur Ronald Koeman, avec qui, selon la presse espagnole, le courant n'est pas bien passé. L'Argentin avait communiqué son désir de partir au lendemain d'une discussion avec Koeman, houleuse selon la presse. Messi aurait notamment reproché au successeur de Quique Setién de vouloir écarter son comparse en attaque et ami proche, l'Uruguayen Luis Suarez, à l'instar d'autres cadres comme Arturo Vidal, Ivan Rakitic ou Samuel Umtiti. Suarez, qui s'est lui aussi rendu à l'entraînement lundi, pourrait être transféré à la Juventus Turin, tandis que Vidal est annoncé à l'Inter Milan.
Quant à Koeman, il avait prévenu lors de sa première conférence de presse, alors que le différend avec Messi n'était qu'une rumeur, qu'il "voulait seulement des joueurs qui souhaitent être ici et tout donner". Si la Pulga parvient à arrondir les angles avec le Néerlandais, et sous réserve d'un test négatif au coronavirus, il pourra retrouver les terrains dès samedi, lors d'un amical de pré-saison contre le Gimnastic Tarragone (D3). Ou à défaut, quatre jours plus tard face à Gérone (D2). Son premier match depuis l'humiliation du Bayern en C1. Et le premier d'un long chemin pour reconquérir le club.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.