Le Président Tebboune reçoit un traitement en Allemagne, son état de santé "pas préoccupant"    Le Président Tebboune reçoit des messages de vœux de prompt rétablissement    Révision constitutionnelle: les Algériens "face à leur destin"    L'ouverture de "consulats" dans les territoires sahraouis occupés, une violation de toutes les lois    Covid-19: 306 nouveaux cas, 184 guérisons et 8 décès    La valorisation de l'œuvre de Mohamed, le Sceau des messagers, au centre d'une conférence    Bendouda : un plan précis en voie d'élaboration pour dynamiser les établissements culturels    Mawlid Ennabawi: extinction de 7 incendies domestiques et feux de forêts dans 3 wilayas    Covid-19 : neuf nouvelles wilayas concernées par les mesures de confinement    L'ouverture du scrutin peut être avancée dans les zones éloignées et à l'étranger    «Réduire la facture des importations est une de nos priorités»    L'Opep+ a réussi à stabiliser les cours    Des ateliers sur la cybercriminalité en Algérie et en Tunisie    "Cette Constitution doit passer"    Triciti tueur de chroniques!    Référendum, les jeunes, le FLN, Seif al-Hadjadj...    Annulation de toutes les réunions physiques à l'ONU    Qui a dit que deux parallèles ne se rencontrent jamais ?    Plus d'un demi-million de cas de malnutrition aiguë    L'UA inquiète de l'afflux des terroristes étrangers en Afrique    L'Azerbaïdjan accuse l'Arménie d'avoir tué 19 civils    L'ONU appelle les Libyens à tenir leurs engagements    Soumana prêté une saison au NC Magra    «Considérer les joueurs de l'Unaf comme des étrangers»    Victoire en amical devant le NAHD    Le stage de Zéralda a pris fin sur une bonne note    "Je suis un athlète propre !"    Sonelgaz sponsorise l'équipe de handball IR Boufarik    Zeghmati "corrige" Sidi-Ali Khaldi ?    La défense pointe du doigt de nombreuses irrégularités    Le terroriste Mustapha Derrar arrêté à Tlemcen    Perpétuer la tradition malgré le Covid-19    Des classes de huit élèves divisées en groupes    Transportés à 7h du matin pour des cours donnés à 13h    Abdelmadjid Tebboune transféré, hier, en Allemagne    Blocage    Pôles d'excellence    Qui est Malek Bennabi ?    Le monde du cinéma proteste contre une nouvelle fermeture des salles    La collection d'un éphémère musée new-yorkais du KGB bientôt aux enchères    IL Y A 31 ANS, DISPARAISSAIT KATEB YACINE    L'engagement d'un poète    Le Conseil d'Etat français sous pression    L'Algérie procèdera à la réalisation "progressive" de centrales électriques    Les hôpitaux mobilisés à Chlef : Ouverture de nouveaux centres anti-Covid 19    GICA: début d'exportation de 40.000 tonnes de clinker vers l'Etat Dominicain    LDC : Sans Ronaldo, la Juventus chute à domicile face au Barça    LDC : Man United balaye le RB Leipzig. Triplé pour Rashford    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les non-dits
29e partie
Publié dans Liberté le 28 - 09 - 2020

Résumé : Nedjma parle de son accueil et combien il l'a déçue. Elle lui reproche son silence. S'il avait daigné répondre au téléphone, il aurait su qu'elles projetaient de venir. Elle lui rappelle qu'elle l'a soutenu dans ses moindres désirs. Fadhéla restera avec lui, qu'il travaille ou pas. Nedjma veut qu'ils se rapprochent et espère qu'elle pourra le ramener sur le droit chemin...
Une fois que la colère s'est dissipée, Nedjma passe une bonne soirée. Elle reprend espoir. Rédha s'est déridé et discute avec Fadhéla. Elle surprend un petit clin d'œil entre eux. Elle décide de rentrer au cottage.
- Mais reste passer la nuit ici, la prie Rédha. On va faire un peu de ménage et de rangement, ce sera plus accueillant.
- Non, non, je veux rentrer. Je n'ai pas loué pour rien. Mais c'est vrai que l'appartement a besoin d'un bon nettoyage.
- Mes affaires sont restées là-bas, lui rappelle Fadhéla.
- Ecoute, je te les ramènerai demain, promet Nedjma, en sortant la carte du taxieur de son sac à main. S'il te plaît, appelle-le pour moi. Il va m'emmener au cottage.
- On vient avec toi alors.
- N'importe quoi ! Je n'ai pas vingt ans, rétorque la mère, en riant. C'est quelqu'un du pays en plus. Arrête de dire des bêtises.
Rédha hausse les épaules et saisit la carte pour le commander.
- Il sera là dans dix minutes.
- Alors, en attendant, prends les sacs-poubelles et descends-les. Et dire que le taxieur parlait tout à l'heure des quartiers crasseux et des décharges au pays !, soupire-t-elle. Allez, fais un effort. Descends tout cela.
Rédha lui obéit. Il prend plusieurs sacs et les sort. Sa mère en profite pour parler à Fadhéla.
- C'est ton mari. Vous vous aimez. Maintenant que vous êtes ensemble, vivez votre vie. Sois heureuse avec lui. Rapproche-toi de lui.
Fadhéla le lui promet. Rédha revient prendre d'autres sachets pleins d'ordures ménagères.
- Comment avez-vous pu vivre parmi ces déchets ?
- Je n'ai pas ton nez, réplique-t-il. Allez, suis-moi, lui dit-il. Le taxi arrive...
Le temps d'embrasser et de serrer dans ses bras Fadhéla, elle part avec son fils.
- Je m'excuse, lui dit-elle. Je débarque à l'improviste, t'amène ta femme, te force à ramasser tes poubelles... Je n'aurais pas dû !
- Ce qui est fait est fait. N'en parlons plus. Si tu m'écoutais, tu resterais avec nous, dit Rédha. Nous avons encore beaucoup de choses à nous dire.
- Demain, après-demain... Ta femme t'attend. Tu lui manquais. Elle t'adore, tu sais. Prends soin d'elle.
- Oui, oui...
Le taxi s'arrête à leur hauteur. Il ouvre la portière. Le temps de lui faire la bise, elle monte à l'arrière. Le taxieur sourit.
- Bonsoir, c'est votre fils ?
- Oui. Je reviendrai demain...
- Il faudra juste m'appeler, propose-t-il. Je viendrai vous chercher.
- Inchallah !
- Est-ce que tout s'est bien passé ?
- Oui, oui... Ils se sont mariés l'année passée et nous voulions lui faire la surprise. Ils étaient si heureux de se retrouver. Ils avaient besoin d'intimité. J'ai insisté pour rentrer au cottage, lui raconte-t-elle. Je les reverrai demain.
En fait, elle a hâte d'y être pour savoir si tout s'est bien passé. Ses vieilles peurs lui reviennent à chaque fois qu'elle y pense...

(À SUIVRE)
T. M.
[email protected]
Vos réactions et vos témoignages sont les bienvenus.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.