Le tourisme grand perdant    Lancement fin novembre des travaux de réalisation de 140.000 logements    1.133 nouveaux cas, 649 guérisonset 15 décès    6 morts et 19 blessés en 24h    La DGSN rappellel'obligation du port du masque en voiture    Macron provoque la tempête !    LDC : Séville se qualifie comme Chelsea pour les huitièmes    Schalke 04 : Un dirigeants recadre Harit    Réunion de Djerad avec les walis: la situation sanitaire et l'approvisionnement en eau potable au menu    L'Algérie, un "élément clé" dans les régions africaine et méditerranéenne    Le film "Abou Leila" de Amine Sidi Boumediene primé en France    Le report de plusieurs affaires pénales intervient à "la demande de la défense des accusés"    Sahara Occidental : Convergence des positions russe et algérienne    Jeux olympiques 2021 : remise de subventions à 325 athlètes représentant 21 fédérations    Pétrole: la demande mondiale atteindra près de 104 millions b/j d' ici 2025    STRESS HYDRIQUE : Des mesures urgentes pour assurer l'approvisionnement en eau    DEPUIS L'APPARITION DU CORONAVIRUS : Décès de 120 employés de la Santé    MOSTAGANEM : La Conservation des forêts retient un objectif de plus 300.000 plants    Médéa: neuf nouvelles communes "bientôt" alimentées à partir du barrage de "Koudiate Acerdoune"    Karim Tabbou répond à Emmanuel Macron    Foot / Ligue 1 (2020-2021) : Medouar prône l'union pour réussir une saison "exceptionnelle"    Real : Benzema trop court pour le match face à l'Inter Milan    Fin de l'AP-OTAN avec la participation d'une délégation de l'APN et du Sénat    Tergiversations au Conseil de la Nation    Le juge demande un complément d'enquête    La situation s'améliore nettement à Alger    Décès de l'ancien Président Sidi Ould Cheikh Abdallahi    L'Algérie perd 2 milliards de m3 de gaz à l'exportation    Saisie de plus de 7 kilos de drogue    Le premier couac du projet de Anthar Yahia    Le président de la CAF Ahmad Ahmad suspendu cinq ans    Les premiers pas de «Enamla», le premier théâtre privé à Oran    Achèvement des travaux de réfection de la salle de cinéma Ifriqia    L'association El Mostakbal entame la formation des encadreurs des bibliothèques communales    Le gouvernement guinéen interdit les manifestations    Le Soudan veut modifier la méthode des négociations    Plus de 10 700 dossiers pour 848 logements    Décès de Abderrachid Boukerzaza: Djerad présente ses condoléances à la famille du défunt    Le procès Benfisseh reporté au 7 décembre    Semaine mouvementée pour les hirakistes d'Oran    Le RAJ exige l'abandon des poursuites contre ses militants    Un taux de participation provisoire entre 38 et 40%    "Entendez-vous dans les montagnes..." de Maïssa Bey traduit en italien    "Mes peintures sont une invitation au voyage"    Sessions de formation théâtrale au profit des jeunes Casbadjis    L'INVICIBILITE DU TEMPS    Gestion des risques majeurs: Une nouvelle loi en préparation    1.005 nouveaux cas et 19 décès    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le bâtiment fortement impacté par la pandémie
3e édition du salon du BTP à Constantine
Publié dans Liberté le 26 - 10 - 2020

Durement affecté par la crise économique et la baisse de la commande publique due à la pandémie de coronavirus, le secteur du BTPH, qui emploie le plus grand nombre de travailleurs à travers le pays, est touché de plein fouet. Une situation que déplorent la plupart des participants à la troisième édition du Salon national du bâtiment et des travaux publics de l'Est algérien tenu au complexe culturel Ahmed-Bey (Zénith) de Constantine, et qui s'est clôturé, hier, dimanche. En effet, le secteur de la construction est parmi les secteurs qui perçoivent les turbulences, ressentent les baisses et les agitations causées par les mesures de confinement sanitaire imposées par la pandémie depuis le mois de mars dernier.
Selon Mme Rym Selem, directrice commerciale d'une filiale d'un groupe spécialisé dans les matériaux de construction, "depuis le début de la pandémie et avec la mise en vigueur des mesures de confinement, toutes les entreprises sont bloquées et 80% d'entre elles ont mis la clé sous la porte, celles en activité fonctionnent avec un service minimum. La demande a considérablement baissé aussi. Pendant le confinement, nous avions deux solutions, soit ne pas livrer les produits, soit livrer et remettre le paiement à plus tard puisque les clients ont été réticents et préféraient garder leur argent puisqu'ils ne voyaient pas le bout du tunnel. Ce n'est qu'au mois de juin que nous avons constaté une reprise timide des activités du secteur".
Et d'ajouter : "La plupart des entreprises de travaux publics restent prudentes et n'anticipent pas pour l'instant une reprise de l'activité." De son côté, le responsable d'une entreprise spécialisée dans le bâtiment déclare : "Nous subissons des pertes considérables, tous les chantiers sont à l'arrêt et la plupart des bureaux d'études ont mis la clé sous le paillasson à cause des pertes qu'ils ont subies", et de préciser : "Personnellement, j'ai été obligé de fermer mes chantiers et de libérer les travailleurs dont le nombre avoisine la centaine. Nous souhaitons que les autorités locales de la wilaya nous apportent l'aide nécessaire pour relancer nos activités."
Un autre chef d'entreprise spécialisée dans la fabrication des panneaux solaires souhaite "l'application du code des marchés qui stipule que 20% des marchés publics doivent être attribués aux jeunes entreprises. Nous avons reçu des promesses de la plupart des ministères pour que cela se fasse à l'avenir, mais l'opération a été entravée par la pandémie de Covid-19. Ce qui a obligé la plupart des jeunes entreprises, notamment des grandes wilayas, à mettre leurs chantiers à l'arrêt et leurs travailleurs au chômage technique".
Par ailleurs, la Salon organisé par l'entreprise de communication, de publicité et d'organisation événementielle Sunflower Communication, en collaboration avec l'Agence algérienne de promotion du commerce extérieur (Algex), a connu la participation, selon M. Haniche, commissaire de l'événement, "de près de 84 entreprises nationales publiques et privées du secteur et dont 7 start-up spécialisées dans divers créneaux d'activité, dont la production des matériaux de construction, du matériel de travaux publics, les promotions immobilières, la fabrication de matériel d'électricité, de plomberie, de sidérurgie, les établissements financiers, les compagnies d'assurances, les organismes de contrôle de qualité des travaux".
Le Salon se veut une opportunité pour relancer les activités, en berne depuis plus de huit mois, à travers des rencontres B to B et même une occasion de se mettre en rencontre directe avec les clients. À l'instar de tous les événements qui se déroulent en ces temps de crise, les organisateurs de ce Salon ont établi un protocole sanitaire auquel seront soumis tous les participants. "Un protocole sanitaire sera mis en place conformément aux orientations des hautes autorités du pays, en vigueur dans ce genre de manifestations économiques", rassure la société Sunflower dans son communiqué.
Par ailleurs, les jeunes entreprises créées dans le cadre des différents dispositifs d'aide à l'emploi, telles la Caisse nationale d'assurance chômage (Cnac) et l'Agence nationale de soutien à l'emploi de jeunes (Ansej), participeront à cet événement, afin de leur permettre de se mettre en contact direct avec les grandes entreprises pour le développement de leurs relations d'affaires et de bénéficier de l'expérience en matière de management et de marketing opérationnel. Le Salon verra également la participation des professionnels du secteur dont des bureaux d'études, des établissements financiers, ainsi que des compagnies d'assurances.
Le Salon est aussi un espace d'échanges et de débats constructifs et fructueux entre les professionnels du secteur et les spécialistes, à travers un programme de conférences-débats et des ateliers thématiques. "Plus de 7 000 visiteurs se sont rendus au Salon durant les cinq jours de l'exposition", a indiqué M. Haniche.

Inès Boukhalfa


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.