La résolution du Parlement européen, une ingérence flagrante dans les affaires de l'Algérie    Energies renouvelables: M. Chitour et l'ambassadeur de Chine examinent les perspectives de coopération bilatérale    Disparition : Henri Teissier est décédé    Le président Tebboune de retour au pays prochainement    Le gouvernement sahraoui réagit aux déclarations "contradictoires" d'El Othmani    Madjer revient sur son limogeage de l'EN    VIH Sida: plus de 2000 nouvelles infections dont 150 décès en Algérie depuis 2019    Deux terroristes abattus mardi à Jijel    HACIANE (MOSTAGANEM) : Le wali inspecte la zone industrielle de Bordjia    Opep+ : poursuite des consultations pour un consensus adapté au marché pétrolier    PROGRAMME ‘'LPA'' 2018-2019 A MOSTAGANEM : Le wali préside une réunion de coordination    28 INTERVENTIONS ENREGISTREES : Alerte à l'asphyxie au gaz à Mostaganem    LE MINISTRE BELHIMER AFFIRME : "L'Algérie fait l'objet d'un flot d'agressions verbales''    Covid-19 : une prime pour indemniser le personnel du secteur de l'éducation touché    LDC : Le programme de ce mardi    L'Université Oran 2 au temps de la Covid-19 : cap sur le mode d'enseignement à distance    La FAF et Belmadi réagissent avec fermeté aux propos racistes contre Bentaleb    L'hommage du procureur à... Abassi Madani    En Afrique, le paludisme tue bien plus que la Covid-19    Joe Biden invité à un sommet de l'Otan après sa prise de fonction    Le cerveau de l'attaque de Ghazni tué par l'armée    "Ce conflit résulte d'un dérèglement des rapports politiques entre l'état fédéral et les régions"    Cinq ans de prison pour Sellal et Ouyahia    Trois ans de prison requis contre Karim Tabbou    Le procès en appel de "Mme Maya" reporté au 7 décembre    Karouf repart !    L'Algérie débutera face à la Tunisie le 15 décembre    Le CRB assure l'essentiel    Le casse-tête de l'association des supporters    Mahdi Khelfouni n'est plus    L'UGTA s'oppose à l'arrêt technique décidé par la direction    Pas de reprise du trafic le 15 décembre    La vente des billets à partir de demain    Flambée des prix de l'aliment de bétail    Le fisc peine à taxer les fortunes    «Les premières opérations de vaccination pourraient débuter en janvier»    21 décès et 978 nouveaux cas    Le procès de 14 hirakistes ajourné au 21 décembre    Le documentaire Objectif Hirak primé en Inde    À Kinshasa, le combat des amoureux du livre et de la lecture    Le positivisme, le négativisme, et mille et une choses encore    Lancement du mois virtuel des arts plastiques    Causes et conséquences des luttes historiques depuis l'indépendance    Une écriture antillaise    Fermé pendant 15 jours : Le marché d'El Hamiz à nouveau ouvert    L'Algérie condamne vigoureusement l'attaque terroriste au nord-est du Nigéria    Les Gilets Jaunes, le Hirak et l'enjeu de la démocratie    DROITURE ET BONNE FOI    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





FAF-MCA, la guerre des communiqués
En raison de la gestion de l'affaire Rooney Eva Wankewai
Publié dans Liberté le 31 - 10 - 2020

Epinglée par le porte-parole du MCA, Tahar Belkhiri, mercredi en conférence de presse pour son rôle défavorable dans l'affaire du joueur camerounais Rooney Eva Wankewai, la FAF n'a pas tardé à réagir, avant que le Mouloudia ne revienne à la charge.
En effet, dans un communiqué virulent, la fédération indique que "les responsables de la Fédération algérienne de football (FAF) et ceux de la Ligue de football professionnel (LFP) sont consternés par la sortie médiatique surréaliste d'un pseudo-dirigeant au parcours sportif squelettique qui, pour cacher son ignorance en matière de gestion et de gouvernance, s'est attaqué frontalement et sans vergogne aux présidents de ces deux institutions. Les supporters du Mouloudia d'Alger ne sont pas dupes, et l'affaire Rooney en est la meilleure preuve.
D'ailleurs, la FAF et la LFP sont au moins d'accord sur un point avec ce pseudo-dirigeant : l'argent de Sonatrach appartient au peuple, et il n'est donc pas question de le dilapider. Il est pour cela utile de rappeler à ce monsieur en mal de reconnaissance que ni la FAF ni la LFP n'étaient à la table des négociations au moment du recrutement du joueur camerounais, auquel on a offert un salaire mirobolant de Sonatrach et un contrat de trois saisons en béton.
La FAF et la LFP n'ont pas non plus racheté le contrat d'un nouveau joueur étranger avec l'argent de Sonatrach avant même la résiliation officielle du contrat de Rooney", fustige le communiqué. Et d'ajouter : "Par ailleurs, la FAF a mobilisé son personnel le mardi 27 octobre 2020 au-delà de minuit pour aider et accompagner les clubs algériens dans le cadre des transferts de leurs joueurs à travers le système DTMS, avec une attention particulière au MCA qui, au même titre que d'autres formations, a toujours eu l'aide nécessaire de l'instance fédérale lorsque ce club s'est retrouvé face à de sérieuses difficultés et à des contentieux, y compris au niveau de la FIFA.
Toutefois, et par respect aux supporters du Mouloudia d'Alger, la fédération tout comme la ligue restent à la disposition de ce club et de tous les clubs algériens pour solutionner tout problème, mais toujours dans la cordialité et le respect de la réglementation." Le communiqué conclut : "Pour sa part, Me Youcef Hamouda, président de la Chambre nationale de résolution des litiges (CNRL), fera des sorties médiatiques pour apporter les éclairages nécessaires concernant cette affaire et surtout les contradictions à tous les propos mensongers colportés à ce sujet.
Enfin, la FAF et la LFP se réservent le droit de traduire ce pseudo-dirigeant devant toutes les instances juridictionnelles pour répondre de ses élucubrations." Il faut rappeler que Tahar Belkhiri et également le directeur de l'administration Mehdi Aïzel ont chargé la FAF et la LFP, l'accusant d'avoir tenté d'humilier le MCA à travers des tergiversations dans l'affaire Ronney, évoquant même un conflit d'intérêt.
Répondant une nouvelle fois au communiqué de la FAF, la direction du MCA est revenue sur la chronologie de l'affaire Ronney. "Le MCA s'est engagé dans une voie réglementaire avec le joueur Rooney, comme le stipulent les lois du Championnat professionnel national, particulièrement l'article 5 qui désigne les conditions de qualification d'un joueur étranger.
La direction a fourni le certificat du joueur international concerné dans le dossier de qualification au niveau de la ligue pour l'inscrire et, du coup, le qualifier, après authentification des données parues dans le certificat déposé à la LFP via la FAF. La LFP, après le dépôt du dossier de Rooney, l'a malheureusement qualifié sans la vérification des données rapportées dans son certificat de joueur international, ce qui reste une infraction à la réglementation", indique le MCA. Et d'ajouter : "La fédération camerounaise a confirmé récemment à la FAF que le certificat international de Rooney était falsifié.
C'est dans cette optique que la direction du Mouloudia a entamé la procédure en mettant en évidence les articles 108, 43, 44 et 37, ainsi que le 92 du code disciplinaire, sauf que nos demandes ont été toutes refusées, même si les responsables des instances du football national affirment que le certificat d'international de Rooney est faux.
La direction du Mouloudia a même porté plainte au niveau de la justice contre le joueur, où l'affaire est toujours en cours." Le MCA s'est en outre élevé contre les accusations de la FAF l'accusant de dilapidation des deniers publics, tout en précisant que "les personnes qui ont animé mercredi dernier la conférence de presse sont des employés officiels du MCA et non des pseudo-dirigeants, comme l'indique le communiqué de la FAF."

Ahmed IFTICEN


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.