Le FLN sauve les meubles    La Chine veut contrer la remontée des prix    Hanoï, la capitale confinée    Les matchs de la JSK face au CRB et à l'USMA fixés    Carapaz et Szilagyi au sommet pour la première journée    Vaste programme de sensibilisation contre les incendies    Soin douceur et anti-âge pour les mains    À l'origine d'une crise !    La Cantera, il était une fois Bab-El-Oued, nouvel ouvrage de Mahdi Boukhalfa    Le clan de Oujda, Saadani ou Cheb Khaled, qui a donné les numéros de téléphone aux Marocains ?    La FIJ et le SNPM interpellent le Maroc    Nourine suspendu par la FIJ    Na Hussein Dey : Les Nahdistes s'enlisent    Sensibilisation sur la rationalisation de la consommation de l'énergie électrique    Une passerelle numérique vers les services d'assistance sociale    Sûreté nationale: Intelligence et lutte contre cybercriminalité    MC Oran: Encore une saison ratée !    Des tests techniques pour un meilleur débit d'Internet    Mystérieuse tentative d'assassinat du président malgache    Une autre forme de normalisation ?    Chlef: La tomate industrielle veut éviter les «invendus»    Les langues maternelles au chevet de l'Education : les conseils de la Banque mondiale !    Les grandes sociétés américaines sont-elles au-dessus des lois ?    Naïveté et réalité du monde    Belazri retenu comme juge de ligne    Melih et Sahnoune officiellement engagés    Benchabla passe en 8es de finale    208 migrants secourus en 48 heures    Affrontements avec la police à Sydney    L'Exécutif sur les chapeaux de roue    Une délégation chinoise arrive en Algérie    Le retour au confinement de nouveau abordé    Rym Feroukhi sur le podium    Quand la joie se transforme en deuil    Où est l'Etat?    Le paiement en ligne est opérationnel    Tebboune installera officiellement le nouveau gouvernement    L'ambassade d'Algérie en France porte plainte contre RSF pour diffamation    Ce que veulent les Américains au Mali et en Libye    Des endroits féeriques à visiter    L'Unesco n'inscrit finalement pas Venise sur cette liste    Abdelmalek Boussahel n'est plus    Des bourses attribuées à des chercheurs algériens    TRÊVE SANITAIRE À TIZI OUZOU ET À BEJAIA    LE SNAPO PLAIDE POUR UNE VACCINATION DANS LES OFFICINES    Il a rencontré jeudi le responsable de l'ANIE : Tebboune met le cap sur les locales    Il avait repris hier à 73,80 dollars : Le pétrole fait du surplace après avoir recouvré ses pertes    Quelle cyberstratégie pour l'Algérie?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



FAF-MCA, la guerre des communiqués
En raison de la gestion de l'affaire Rooney Eva Wankewai
Publié dans Liberté le 31 - 10 - 2020

Epinglée par le porte-parole du MCA, Tahar Belkhiri, mercredi en conférence de presse pour son rôle défavorable dans l'affaire du joueur camerounais Rooney Eva Wankewai, la FAF n'a pas tardé à réagir, avant que le Mouloudia ne revienne à la charge.
En effet, dans un communiqué virulent, la fédération indique que "les responsables de la Fédération algérienne de football (FAF) et ceux de la Ligue de football professionnel (LFP) sont consternés par la sortie médiatique surréaliste d'un pseudo-dirigeant au parcours sportif squelettique qui, pour cacher son ignorance en matière de gestion et de gouvernance, s'est attaqué frontalement et sans vergogne aux présidents de ces deux institutions. Les supporters du Mouloudia d'Alger ne sont pas dupes, et l'affaire Rooney en est la meilleure preuve.
D'ailleurs, la FAF et la LFP sont au moins d'accord sur un point avec ce pseudo-dirigeant : l'argent de Sonatrach appartient au peuple, et il n'est donc pas question de le dilapider. Il est pour cela utile de rappeler à ce monsieur en mal de reconnaissance que ni la FAF ni la LFP n'étaient à la table des négociations au moment du recrutement du joueur camerounais, auquel on a offert un salaire mirobolant de Sonatrach et un contrat de trois saisons en béton.
La FAF et la LFP n'ont pas non plus racheté le contrat d'un nouveau joueur étranger avec l'argent de Sonatrach avant même la résiliation officielle du contrat de Rooney", fustige le communiqué. Et d'ajouter : "Par ailleurs, la FAF a mobilisé son personnel le mardi 27 octobre 2020 au-delà de minuit pour aider et accompagner les clubs algériens dans le cadre des transferts de leurs joueurs à travers le système DTMS, avec une attention particulière au MCA qui, au même titre que d'autres formations, a toujours eu l'aide nécessaire de l'instance fédérale lorsque ce club s'est retrouvé face à de sérieuses difficultés et à des contentieux, y compris au niveau de la FIFA.
Toutefois, et par respect aux supporters du Mouloudia d'Alger, la fédération tout comme la ligue restent à la disposition de ce club et de tous les clubs algériens pour solutionner tout problème, mais toujours dans la cordialité et le respect de la réglementation." Le communiqué conclut : "Pour sa part, Me Youcef Hamouda, président de la Chambre nationale de résolution des litiges (CNRL), fera des sorties médiatiques pour apporter les éclairages nécessaires concernant cette affaire et surtout les contradictions à tous les propos mensongers colportés à ce sujet.
Enfin, la FAF et la LFP se réservent le droit de traduire ce pseudo-dirigeant devant toutes les instances juridictionnelles pour répondre de ses élucubrations." Il faut rappeler que Tahar Belkhiri et également le directeur de l'administration Mehdi Aïzel ont chargé la FAF et la LFP, l'accusant d'avoir tenté d'humilier le MCA à travers des tergiversations dans l'affaire Ronney, évoquant même un conflit d'intérêt.
Répondant une nouvelle fois au communiqué de la FAF, la direction du MCA est revenue sur la chronologie de l'affaire Ronney. "Le MCA s'est engagé dans une voie réglementaire avec le joueur Rooney, comme le stipulent les lois du Championnat professionnel national, particulièrement l'article 5 qui désigne les conditions de qualification d'un joueur étranger.
La direction a fourni le certificat du joueur international concerné dans le dossier de qualification au niveau de la ligue pour l'inscrire et, du coup, le qualifier, après authentification des données parues dans le certificat déposé à la LFP via la FAF. La LFP, après le dépôt du dossier de Rooney, l'a malheureusement qualifié sans la vérification des données rapportées dans son certificat de joueur international, ce qui reste une infraction à la réglementation", indique le MCA. Et d'ajouter : "La fédération camerounaise a confirmé récemment à la FAF que le certificat international de Rooney était falsifié.
C'est dans cette optique que la direction du Mouloudia a entamé la procédure en mettant en évidence les articles 108, 43, 44 et 37, ainsi que le 92 du code disciplinaire, sauf que nos demandes ont été toutes refusées, même si les responsables des instances du football national affirment que le certificat d'international de Rooney est faux.
La direction du Mouloudia a même porté plainte au niveau de la justice contre le joueur, où l'affaire est toujours en cours." Le MCA s'est en outre élevé contre les accusations de la FAF l'accusant de dilapidation des deniers publics, tout en précisant que "les personnes qui ont animé mercredi dernier la conférence de presse sont des employés officiels du MCA et non des pseudo-dirigeants, comme l'indique le communiqué de la FAF."

Ahmed IFTICEN


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.