Borussia M'gladbach-Man City : Bensebaini titulaire. Mahrez sur le banc    CAN-2021 (U17): l'Algérie dans le groupe B avec le Nigeria    Mouloud Mammeri, héritage et transmission    Une club de Serie A négocie avec Maurizio Sarri    Le Brent renoue avec des niveaux d'avant la crise    Moteurs électriques : les 5 variantes    Un recyclage de nouvelle génération    Le rôle de la cité scientifique de Boumerdès dans la récupération de nos richesses en hydrocarbures    Boukadoum souligne les positions de l'Algérie    Peugeot Landtrek, l'héritier des 404 et 504 pick-up, est né    Le Plan d'action du gouvernement adopté par le CNT    Evolution stylistique et technologique    De l'essence synthétique selon Porsche    Le groupe Toyota en tête du classement    "Le pays ne peut supporter d'autres échecs"    Terrain du Hirak    La prison se charge des convictions !    Le Chabab sans attaquants face à Mamelodi Sundowns    Benamar Mellal, l'atout des Hamraoua    Bouakaz appelle à la «mobilisation générale»    Les flammes de la passion    Saisie de quelque 2 kg de kif traité    Sanitaires «privatisés»    Prenez soin de vous... mangez de la soupe !    Légumes grillés au citron et à la coriandre    Distribution prochaine de 154 LPA    177 décès enregistrés à ce jour    Droit d'inventaire vs changement de serrures    EN QUÊTE D'ALGER    L'impossible quadrature du losange qui tourne en rond sans même les images de Perseverance !    Meriem Akroun, ou quand la volonté transcende le handicap    La "French touch" en deuil    Des associations appellent à la réouverture des espaces culturels    Le manga algérien au cœur du débat    SKAF : L'affaire des U21 fait polémique    SOUVENIRS, SOUVENIRS, C'ETAIT IL Y A CINQUANTE ANS ...    La Casbah : La citadelle dévoile ses secrets et son passé rayonnant aux visiteurs    Le ministre du Travail: Vers une intégration massive des jeunes du pré-emploi    Au lendemain du deuxième anniversaire du Hirak: La marche des étudiants empêchée    Sahara occidental: Washington continue de soutenir le processus onusien    Assassinat de Ali Tounsi: Le procès reporté au 4 mars    Début de la vente des vignettes automobile à partir du 1er mars    Après avoir reçu la première dose il y a 21 jours: La deuxième phase de vaccination contre la Covid-19 lancée    Mourad Preure, expert en pétrole: «Nos gisements sont surexploités»    185 nouveaux cas durant ces dernières 24 heures    Les mises en garde de Belhimer    Vers plus de députés à l'APN    Sabri Boukadoum: Envoi de troupes en dehors des frontières, des «rumeurs infondées»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les joueurs toujours en grève
USM Bel-Abbès
Publié dans Liberté le 22 - 11 - 2020

La direction de l'USM Bel-Abbès a qualifié la grève enclenchée par ses joueurs depuis mercredi dernier d'illégale, affirmant avoir adressé des mises en demeure à l'encontre des grévistes qui risquent de "lourdes sanctions".
Dans une déclaration à l'APS, le directeur général de ce club de Ligue 1 de football, Abbès Morsli, a mis en garde ses protégés contre la poursuite de la grève, rappelant que "ni la fédération algérienne ni celle internationale ne tolèrent ce genre de comportement".
Il s'est dit aussi "outré" par le fait que cette grève intervient en pleine préparation d'intersaison, et avant une dizaine de jours du coup d'envoi du championnat, même s'il s'est montré, au passage, "compréhensif" envers les concernés, notamment les joueurs de l'exercice passé qui n'ont pas touché leurs salaires depuis plusieurs mois.
Les protégés de l'entraîneur Lyamine Bougherara sont entrés depuis mercredi passé en grève pour réclamer la régularisation de leur situation financière. Les joueurs de l'effectif de la saison passée qui ont poursuivi l'aventure avec le club revendiquent plusieurs salaires, alors que les nouveaux, eux, exigent des avances sur salaire, rappelle-t-on.
Cette situation coïncide avec des difficultés énormes que rencontre la direction de la formation de la Mekerra pour qualifier ses nouvelles recrues au nombre de 13 éléments. Selon le directeur général de la société par actions, le club a réussi à réduire ses dettes envers d'anciens joueurs qui ont saisi la Chambre nationale de résolution des litiges (CNRL) de 150 millions de dinars à un peu plus de 50 millions DA, un montant qu'il est tenu de payer pour permettre aux nouveaux joueurs de bénéficier de leurs licences.
Le même responsable a regretté que les promesses reçues pour débloquer les subventions émanant de l'APC de Sidi Bel-Abbès ainsi que de l'APW de l'ordre de 50 millions de dinars, toujours gelées pour des raisons administratives, "ne soient pas tenues".
"Ce n'est pas tout, puisque la convention qu'on avait signée, il y a de cela plus d'un mois avec Naftal, n'est toujours pas entrée en vigueur, alors qu'il était question de percevoir une première tranche de la subvention allouée par cette entreprise quelques jours après la signature de la convention", a encore déploré Abbès Morsli, dont l'équipe devra patienter pour entrer en scène en championnat après le report de son premier match contre le MC Alger, prévu pour le 28 novembre, en raison des engagements du club de la capitale en Ligue des champions d'Afrique.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.