Forte mobilisation à Alger    "PAS DE MUSELIÈRE"    Des choix budgétaires très compliqués    Brèves    Sahara Occidental : Le Maroc poursuit son chantage envers l'Allemagne    Coronavirus : Washington met son poids dans la bataille pour l'accès aux vaccins à l'OMC    Elections en Libye: le Haut conseil d'Etat dénonce une "ingérence étrangère"    Belmadi espère disputer jusqu'à 3 rencontres en Juin : Algérie – Mauritanie confirmé pour le 3 juin    CFA : Première réunion lundi    Réunion avec les présidents de clubs professionnels : Les nombreux chantiers qui attendent la nouvelle FAF    Lourdes accusations contre les syndicats    M'SILA SOUSLES EAUX    Un doctorat soutenu en Italie et consacré à la vallée Ighzer Amellal : La géo-archéologie sur les traces de nos ancêtres    Décongestion routière dans la capitale : Coup d'envoi de la réalisation de deux nouvelles pénétrantes    La CNAS d'Oran organise une campagne d'information: Du nouveau pour les demandes de congé de maternité à distance    El-Bayadh: Les agriculteurs soulagés    Oran: Des individus poursuivis pour conspiration contre la sécurité de l'Etat    Mise en garde    Tlemcen: L'ex-député Tahar Missoum condamné à 2 ans de prison    Santé: Lancement du Registre des refus de don d'organes    Eradication prochaine de trois grands bidonvilles: Préparatifs pour le relogement de plus de 4.000 familles    Décret sur les psychotropes: Le SNAPO réclame la publication de la liste des produits concernés    LES «BONS MOTS» : «LIMOGEAGE», «LYNCHAGE», «COMPLOT»...    Guelma: L'évocation douloureuse du 8 mai 1945    Les slogans sortis de laboratoires    Villarreal – Man United, une finale inédite    Tottenham cible Conte    Des ex-magistrats saisissent Tebboune    Un lourd dossier contre Rachad    Les mises en garde du gouvernement    La Tunisie, aux abois, se tourne de nouveau vers le FMI    De l'importance des structures de proximité    L'unité d'urgences médicales opérationnelle    L'Algérie dans le «Top Ten»    Grève nationale des infirmiers les 25 et 26 mai    Le gaspillage atteint son apogée    À la veille du grand jour à Béjaïa    La pasionaria Djamila Boupacha    Une idée sur la barbarie coloniale    Le fabuleux destin d'un héros oublié    USMA-MCA, le choc    "J'ai toujours pensé que j'en étais capable"    CRB-NCM, délocalisé au stade du 5-Juillet    Percée des conservateurs dans un bastion travailliste    15 personnes arrêtées à El-Qods occupée    Le manque de vaccins accroît le risque d'une nouvelle vague    Sansal récipiendaire du prix Méditerranée du roman 2021    Quid de la coopération technique ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les préparatifs vont bon train
Vaccination anti-Covid à Sidi Bel-Abbès
Publié dans Liberté le 28 - 12 - 2020

Les préparatifs pour la campagne de vaccination, dont le lancement est prévu pour le premier trimestre de l'année 2021vont bon train à Sidi Bel-Abbès, notamment en ce qui concerne la mise en place du dispositif humain et logistique. C'est ce qu'a indiqué, hier, le Pr Mourad Taleb, chef du service épidémiologie du CHU Abdelkader-Hassani.
Selon lui, un plan d'action a été soumis à l'approbation du wali et du Conseil de sécurité de la wilaya, et tous les points-clés ont été identifiés à travers tout le territoire géosanitaire de la wilaya, à savoir : le lieu central de stockage du vaccin et les chaînes du froid de grandes quantités qui doivent répondre aux normes.
"À partir de cette unité centrale, le CHU, les EPSP et les Eph vont prendre en charge la vaccination", a expliqué, à Liberté, le Pr Taleb, avant d'ajouter : "Avec les services d'épidémiologie de médecine préventive, ils vont être aussi chargés d'identifier ce qu'on appelle les lieux de stockage intermédiaires où la gestion quotidienne doit être la plus rigoureuse possible.
En parallèle, il y a la gestion de l'information entre le point de vaccination et la DSP, à travers une plateforme numérisée, en plus des instructions qui vont accompagner le quota de vaccinations."
Un plan que détaille davantage le chef du service épidémiologie du CHU Abdelkader-Hassani. "Cette opération de vaccination va se faire en trois ou quatre étapes au cours de l'année 2021, et selon les recommandations de l'OMS, l'immunisation concernera, en priorité, le personnel médical, les personnes vulnérables atteintes de maladies chroniques, les corps constitués, etc. Mais tout dépend des quantités de vaccins qu'on recevra.
Donc, au fur et à mesure, on passera aux autres tranches d'âge." "Là aussi, on a insisté auprès de l'administration et du service technique de l'épidémiologie sur l'identification, au préalable, du personnel qui sera requis parce qu'il s'agit d'une vaccination exceptionnelle", a-t-il enchaîné.
Quant au choix du vaccin le plus adéquat, le Pr Taleb a précisé que le Comité scientifique algérien de suivi de l'évolution de la pandémie de coronavirus optera certainement pour les vaccins qui donnent des antigènes et permettent à l'organisme de produire des anticorps.
Au sujet des appréhensions suscitées par le vaccin anti-Covid chez les citoyens, surtout en ce qui concerne les éventuels effets secondaires, le Pr Taleb a expliqué les volontaires sur lesquels des essais ont été réalisés n'ont pas fait état d'accidents graves.
"Les petites réactions après l'acte de vaccination ont toujours existé, notamment la hausse de température, une petite adénite, mais cela n'est pas mortel", a-t-il estimé, en assurant qu'il n'y a pas lieu d'avoir peur du vaccin. "Au contraire, il faut le faire, car on ne peut pas rester comme ça, à savoir gérer cette épidémie par des moyens naturels et qui se répercutent sur la vie quotidienne du citoyen et sur l'économie du pays", a-t-il recommandé.
Pour ce qui est de la situation épidémiologique relative à la Covid-19 à Sidi Bel-Abbès, le Pr Taleb l'a jugée stable, en citant le nombre d'hospitalisations en net recul à l'Eph Dahmani-Slimane (5 à 6 hospitalisations par jour à peine), mais aussi les décès en milieu hospitalier qui sont quasiment à zéro.

A. BOUSMAHA


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.