"Les revendications du Hirak populaire authentique atisfaites, pour la plupart"    Un ancien chef de daïra en appelle à Tebboune    La défense réclame la présence des accusés    Relaxe pour le maire d'Afir    Alliance Assurances se dote d'un nouveau siège régional à Blida    Le Siol d'Alger revient après plusieurs reports    Déstockage d'importantes quantités    Le poulet coûtera désormais cher !    Le débit Internet 2 Mbs passe à 4 Mbs    La Tunisie renforce ses moyens à la frontière algérienne    "L'Algérie n'enverra pas de soldats au Sahel"    175 personnes infectées et 4 décès en 24h    Le président sous les verrous    Les députés jusqu'au bout de leur... immunité    Protesta des fonctionnaires du secteur de la jeunesse    Sanhadji soutient le maintien des frontières fermées    Le M.A.R.W. appelle à accomplir Salat El Istisqa samedi prochain    Macron reconnait la torture et l'assassinat d'Ali Boumendjel par l'armée coloniale    La 2A devient GIG-Algeria    Une Fédération pour les énergies renouvelables    Une femme égorgée à son domicile    Fin de cabale pour les cambrioleurs de la poste de Bouhamza    10.000 logements à la clé    Bétonnage tous azimuts des terres agricoles    Trois romans algériens sur la longlist    «J'ai commencé l'écriture à l'âge de 13 ans»    Vendue à plus de 8 millions d'euros    Digital Gate International Film Festival: le court métrage algérien "Mania" primé    Les clubs algériens dans la tourmente    Le CRB dos au mur    ONU: le Polisario dénonce la description "ambiguë" et "incohérente" de la situation au Sahara occidental    PM Lesotho: "Nous poursuivrons la lutte pour libérer le peuple sahraoui du colonialisme"    Beldjoud préside l'installation du wali de Timimoune    Coronavirus: 175 nouveaux cas, 143 guérisons et 4 décès    Bechar: enregistrement audio de chansons et musiques du patrimoine Korandji    FC Barcelone: Griezmann serait bien sur les tablettes de Man U    Quinze associations font front commun contre la normalisation    Le Président Tebboune appelle au changement des mentalités et met en garde contre la contrerévolution    Nicolas Sarkozy condamné à trois ans de prison    Un corps sans vie retrouvé au bord d'une falaise de la plage Cap Rousseau    Le CRB, le MCA, l'ESS et la JSK exempts du tour préliminaire    Mahious passera sur le billard    Le principal opposant retire sa candidature    Euro-Med Monitor exprime sa profonde inquiétude    Lecture scénique des "Filles de Bernarda" au TNA    "Les œuvres inachevées sont celles qui aboutissent le mieux"    Du verbiage et des actes    Ce nuage rouge sang entre l'Algérie et la France    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Jan Kubis, nouvel émissaire de l'ONU pour la Libye
Il aura pour mission de soutenir un cessez-le-feu fragile
Publié dans Liberté le 17 - 01 - 2021

Le Conseil de sécurité a donné son accord vendredi soir à la proposition d'Antonio Guterres portant nomination du Slovaque Jan Kubis comme nouvel émissaire pour la Libye.
Âgé de 68 ans, Jan Kubis, qui était depuis janvier 2019 coordonnateur spécial pour le Liban, aura dans ses nouvelles fonctions à soutenir un cessez-le-feu fragile et à confirmer le retrait des troupes étrangères et des mercenaires d'un pays où les ingérences sont multiples.
La nomination d'un émissaire pour la Libye, poste vacant depuis près d'un an, fait suite à des multiples rebondissements. Ainsi, après la démission début mars 2020 du Libanais Ghassan Salamé, officiellement pour raisons de santé, les Etats-Unis, qui ne cachaient plus leur volonté de peser dans le processus de nomination de l'émissaire onusien, ont injustement écarté la candidature de l'ex-chef de la diplomatie algérienne Ramtane Lamamra, en dépit de l'accord de l'ONU et de l'Union africaine, un choix également combattu par les Emirats arabes unis et le Maroc, selon des sources diplomatiques.
L'ancienne ministre du Ghana a également été écartée par les Etats-Unis. Washington a ensuite imposé à ses partenaires une scission du poste en deux, avec un coordonnateur de la petite mission de l'ONU basé à Tripoli qui a été attribuée à un Zimbabwéen, et un émissaire chargé des négociations politiques installé à Genève.
Le Conseil de sécurité s'était péniblement mis d'accord fin 2020 pour que le nouvel émissaire soit le Bulgare Nickolay Mladenov, jusque-là émissaire au Proche-Orient. Mais, à peine choisi, ce dernier a annoncé fin décembre son renoncement pour des raisons familiales et de santé.
Au cours de sa carrière, Jan Kubis a dirigé la mission de l'ONU en Irak de 2015 à 2018 et celle en Afghanistan de 2011 à 2015, après avoir été notamment chef de la diplomatie de son pays de 2006 à 2009 et secrétaire général de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) de 1999 à 2005.
Au Liban, il s'est rapidement démarqué par un ton franc et direct et ses critiques, souvent virulentes, à l'égard des dirigeants libanais.

R. I./Agences


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.