La hausse des prix alimente l'appétit des investisseurs, optimistes    Baisse drastique des réserves de change et dérapage accéléré de la cotation du dinar    Une lettre de Ghali adoptée comme document officiel du Conseil de sécurité    Plus de 100 kg de drogue saisis à Alger et 11 suspects arrêtés    L'Etat œuvre à redonner aux zones rurales un rôle pionnier économiquement    Les meilleures œuvres primées    L'ESS tombe à Biskra, la JSK au pied du podium    Le portier algérien Oukidja suspendu pour cinq matches    «Soulagé d'être réhabilité»    Ligue des Champions: le MCA s'impose au Sénégal face au Teungueth FC    Procès en appel de l'auteur présumé de l'assassinat d'Ali Tounsi : Le colonel Chouaib Oultache condamné à la prison à vie    INESG: ouverture des travaux d'une journée d'étude portant sur la guerre del'information    Une responsable sahraouie appelle les organisations féminines à travers le monde à protéger les sahraouies des exactions marocaines    Le FFS éloigne la perspective de sa participation aux prochaines élections    Arsenal : Le successeur de Lacazette déjà trouvé ?    Le Président Tebboune présidera dimanche une réunion du Conseil des ministres    La rencontre fédérale a failli dégénérer    Le texte qui choque    La course contre la montre pour le nouveau gouvernement    Qui s'y frotte s'y pique    Les Verts en stage à Alger avant l'Allemagne    Les matchs amicaux face à la Côte d'Ivoire et la Zambie officialisés    Ligue des champions d'Afrique: le CRB tenu en échec face à Al-Hilal du Soudan    Les attaques de l'armée sahraouie contre les forces armées marocaines s'intensifient    Algérie : l'ONU réclame une enquête et la fin des détentions arbitraires    "La vitesse de propagation de la souche mutante fait peur"    Trois ouvriers asphyxiés au gaz    Trois ans de prison ferme à l'encontre de 3 anciens maires    Nette augmentation de la délinquance à Sétif    Imposante mobilisation à Alger    Des relations en clair-obscur !    ...Sortir ... ...Sortir ... ...Sortir ...    M'sila: Un bus chute dans un oued, 16 blessés    En dépit de la poursuite de la grève des travailleurs: Réouverture des centres d'enfouissement    Crimes commis à l'étranger: Un projet de loi pour la déchéance de la nationalité    Affaires religieuses: La question de la prière des Tarawih «en cours d'examen»    Restaurer nos «gourbis» !    Tébessa: Un 4 mars 1956...    Soufiane Djilali craint des dérapages    Fenniche évoque l'élargissement des prérogatives    «L'Algérie n'importera plus de fer»    Le procès en appel renvoyé    Les rentiers cachés de la République    Une loi pour la déchéance de la nationalité    Le pape en Irak, hier, pour une visite historique    Qui est cadre et qui ne l'est pas?    8 Mars: très bonne fête, Mesdames!    Le producteur Tahar Harhoura n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tendances des prix fortement contrastées
Marché international du gaz
Publié dans Liberté le 17 - 01 - 2021

Les prix du gaz alternaient en 2020 entre hausse et baisse. Ainsi, au cours du premier semestre, les prix spot européens et asiatiques sont descendus à des niveaux "plancher historiques", alors que pendant les derniers mois de l'année, ils se sont envolés jusqu'à des "niveaux sept fois plus élevés". C'est ce que révèle un rapport publié par Cedigaz, une organisation internationale, spécialisée dans le traitement de données du marché du gaz naturel, du GNL et du gaz non conventionnel. Le document détaille la situation du marché, fournissant des indications chiffrées sur les prix. Le rapport relève qu'au dernier trimestre 2020, les prix internationaux spot du gaz ont poursuivi leur envolée pour dépasser les niveaux de prix de l'année précédente.
"Les prix spot asiatiques en particulier ont augmenté de manière impressionnante pour atteindre 12 dollars le million de BTU en fin d'année, leur plus haut niveau depuis six ans", souligne le document. "Ce pic récent et inattendu en Asie s'explique par une forte demande hivernale en Asie du Nord-Est, tandis que du côté de l'offre, plusieurs usines ont rencontré des défaillances, limitant la liquidité disponible. L'hyper-volatilité des prix en 2020 reflète un contexte de profondes incertitudes, tandis que les opérations de trading, d'optimisation et d'arbitrage ont continué de croître", indique le rapport. Aux Etats-Unis, y est-il mentionné, le prix Henry Hub a, également, "augmenté" au dernier trimestre, une tendance qui semble davantage refléter le "rebond des exportations de GNL que l'évolution des fondamentaux" du marché intérieur.
Toujours au dernier trimestre, le prix moyen des contrats de long terme de GNL du Japon a "légèrement augmenté, après une baisse régulière débutant au premier trimestre", relève le rapport. Le document explique, par ailleurs, qu'en raison du "décalage de plusieurs mois pris en compte dans les formules de prix indexés, la reprise des prix du pétrole en milieu d'année n'a commencé à se refléter sur le prix des contrats de long terme asiatiques qu'à la fin de l'année". Les prix du GNL indexés sur le prix du pétrole, ajoute-on, ont "légèrement dépassé 6 dollars le million de BTU en décembre. En raison du pic inattendu du prix spot en Asie, la prime du prix du pétrole par rapport au prix spot est devenue négative. En décembre, le prix moyen du GNL indexé était de 33% inférieur au niveau du prix spot asiatique". Le document de Cedigaz fait, par ailleurs, observer qu'étant donné les "tensions sur l'approvisionnement en GNL de l'Asie, de plus en plus de cargaisons ont été détournées du bassin atlantique vers l'Asie, où la forte demande hivernale causée par la chute des températures a fait grimper les prix. La prime du prix spot asiatique par rapport au prix spot européen (TTF) a augmenté à plus de 3,5 dollars le million de BTU en décembre". Le rapport met, également, en évidence les exportations américaines de GNL.
Ces dernières, y est-il expliqué, ont "rebondi" depuis août, atteignant leur niveau mensuel "le plus élevé à environ 8 milliards de mètres cubes" en novembre et décembre, contre une moyenne mensuelle de 3 milliards de mètres cubes en été. Le Qatar, qui bénéficie, lui, d'un approvisionnement "flexible" et à "faible coût", a, aussi, "détourné ses exportations de GNL de l'Europe vers l'Asie", y est-il noté.
Youcef Salami


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.