Mouloud Mammeri, héritage et transmission    Une club de Serie A négocie avec Maurizio Sarri    OL : Slimani s'enflamme pour Rayan Cherki    Droit d'inventaire vs changement de serrures    Le Brent renoue avec des niveaux d'avant la crise    Moteurs électriques : les 5 variantes    Un recyclage de nouvelle génération    Le rôle de la cité scientifique de Boumerdès dans la récupération de nos richesses en hydrocarbures    Boukadoum souligne les positions de l'Algérie    Peugeot Landtrek, l'héritier des 404 et 504 pick-up, est né    Le Plan d'action du gouvernement adopté par le CNT    Evolution stylistique et technologique    De l'essence synthétique selon Porsche    Le groupe Toyota en tête du classement    "Le pays ne peut supporter d'autres échecs"    Terrain du Hirak    Le Chabab sans attaquants face à Mamelodi Sundowns    Benamar Mellal, l'atout des Hamraoua    Bouakaz appelle à la «mobilisation générale»    Les flammes de la passion    L' éternelle blessure    Saisie de quelque 2 kg de kif traité    Sanitaires «privatisés»    Prenez soin de vous... mangez de la soupe !    Légumes grillés au citron et à la coriandre    Distribution prochaine de 154 LPA    Plusieurs maisons menacent effondrement    La prison se charge des convictions !    EN QUÊTE D'ALGER    L'impossible quadrature du losange qui tourne en rond sans même les images de Perseverance !    Meriem Akroun, ou quand la volonté transcende le handicap    La "French touch" en deuil    Des associations appellent à la réouverture des espaces culturels    Le manga algérien au cœur du débat    SKAF : L'affaire des U21 fait polémique    SOUVENIRS, SOUVENIRS, C'ETAIT IL Y A CINQUANTE ANS ...    La Casbah : La citadelle dévoile ses secrets et son passé rayonnant aux visiteurs    Le ministre du Travail: Vers une intégration massive des jeunes du pré-emploi    Au lendemain du deuxième anniversaire du Hirak: La marche des étudiants empêchée    Sahara occidental: Washington continue de soutenir le processus onusien    Assassinat de Ali Tounsi: Le procès reporté au 4 mars    Début de la vente des vignettes automobile à partir du 1er mars    Après avoir reçu la première dose il y a 21 jours: La deuxième phase de vaccination contre la Covid-19 lancée    Mourad Preure, expert en pétrole: «Nos gisements sont surexploités»    185 nouveaux cas durant ces dernières 24 heures    Les mises en garde de Belhimer    Vers plus de députés à l'APN    Sabri Boukadoum: Envoi de troupes en dehors des frontières, des «rumeurs infondées»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





40 décès et 103 blessés sur les routes en 2020
LA GENDARMERIE DRESSE SON BILAN À TIARET
Publié dans Liberté le 20 - 01 - 2021

Le bilan des activités du groupement territorial de la gendarmerie de Tiaret, au terme de l'année 2020, a été au centre d'un point de presse animé, lundi 18 janvier, par le chef d'état-major, le lieutenant-colonel Merabet Mohamed Redha. Dans son intervention, ce dernier a indiqué que durant cette période l'on a déploré 54 accidents corporels sur les routes qui se sont soldés par 40 décès et 103 blessés, en baisse par rapport à l'année 2019 où l'on avait enregistré 76 accidents ayant fait 65 morts et 160 blessés. Le conférencier a fait remarquer que le facteur humain est la principale cause des accidents, dont 88,88%, soit 48 cas, lui sont imputés.
Les routes nationales, notamment les 23 et 14, ont connu le plus gros lot du macabre bilan, selon le lieutenant-colonel Merabet, qui a précisé que la plupart des drames ont eu lieu après les heures de travail, soit entre 15h et 18h. Pour sa part, le service relatif à la police judiciaire relevant de cette institution a eu à traiter 571 affaires dont, principalement, 331 relatives aux atteintes contre les personnes, 197 aux atteintes contre les biens et 43 autres portant sur les atteintes à la famille et aux mœurs. Dans ce volet, on a relevé aussi une baisse de 236 cas par rapport à 2019, où le bilan était de 807 cas, dont 504 délits d'atteinte aux personnes, 208 aux biens et 75 pour atteinte à la famille et aux mœurs.
Les autres délits enregistrés concernent le crime organisé, notamment le marché de la drogue avec 133 affaires soldées par la saisie de 7,996 kg de kif traité et 167 568 comprimés de psychotropes, ayant impliqué 180 individus, dont 41 placés sous mandat de dépôt. Sur un autre volet, 38 cas de vol de cheptel ont été traités et 61 personnes arrêtées, alors que 813 bêtes ont été récupérées sur les 972 volées. S'agissant de l'usage illicite des armes, cette institution a eu à saisir 32 fusils de chasse, 30 fusils de fabrication artisanale, 236 balles et 575 cartouches, dont 421 prêtes à l'usage.
SALEM REMANE


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.