Formation sur la fabrication de fromages au profit de la femme rurale    Sabri Boukadoum en visite au Togo    Juventus : Rabiot dans le viseur d'un grand club anglais    Chlef: inhumation des victimes de la crue de l'Oued Meknassa    Averses orageuses sur plusieurs wilayas du pays    Examen de deux projets d'ordonnance sur le Régime électoral et la détermination des Circonscriptions électorales    Entrepreneuriat féminin: un concours pour valoriser les femmes créatrices de richesse    Journée internationale de la Femme : Chanegriha préside une cérémonie en l'honneur des personnels féminins du MDN    CAN-2021 (U17) : "L'EN attend toujours l'autorisation pour s'envoler au Maroc"    Pour un manifeste des femmes algériennes    La militante sultana khaya victime d'une tentative d'élimination physique    Fawzi Derrar annonce de nouveaux cas    Futur parti pour une majorité présidentielle?    Le Président Tebboune présente ses condoléances à son homologue sahraoui suite au décès de sa mère    Cyclisme / Championnats d'Afrique sur route : la sélection algérienne à la 2e place    Ligue 1 CRB-CSC : le Chabab pour renouer avec la victoire    Barça : Messi a voté pour l'élection du nouveau président    Un étudiant violemment pris à partie au sein du campus    Plus de 3 000 bénéficiaires défaillants    Karim Younès insiste sur les droits légitimes des citoyens    Les médicaments anti-cholestérol ne provoquent pas de douleurs musculaires    «Le dialogue est incontournable»    L'heure du bilan    Actuculte    Quelles chances pour Zetchi face à "l'accord de Rabat" ?    Benabdi, la nouvelle force de frappe de la JSK    3 décès et 156 nouveaux cas    Deux morts sur la voie ferrée à Oran    Scènes de guérilla urbaine après l'arrestation d'un opposant    Au moins 90 morts dans des combats à Marib    Mechichi tente l'apaisement    L'Algérie prend part au 14e Congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale    Petite bouffée d'oxygène pour la recette communale: Réouverture du marché des véhicules en attendant sa mise en adjudication    Tlemcen - Formation : tourisme, hôtellerie et restauration font recette    Les cours du pétrole au plus haut en près de 2 ans    Sur un total de 10.200 sociétés inscrites au CNRC: 5.113 sociétés ont déposé leurs comptes sociaux au 31 décembre 2020    Le «tintamarre» Yasmina Khadra    Inauguration officielle du théâtre La Fourmi par la ministre de la Culture: Un pôle culturel d'excellence voit le jour à Oran    «On peut mobiliser 15 milliards de dollars par an»    Le rond à béton algérien aux USA    L'optimisme de Chitour    Tebboune tient son agenda politique    Niger : saisie record de 17 tonnes de résine de cannabis    Le Venezuela organise des défilés militaires    20 morts dans l'explosion d'une voiture piégée à Mogadiscio    Les chercheurs lancent les premiers jalons    Des non-voyants au secours du tourisme    Rétrospective des 60 ans de Mustapha Adane!    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une application pour signaler les ruptures de stock
Produits pharmaceutiques
Publié dans Liberté le 24 - 01 - 2021

Le Syndicat national des pharmaciens algériens agréés (SNPAA) a annoncé, hier, le lancement d'une application sur smartphone permettant aux pharmaciens d'officine de signaler, en temps réel, les médicaments sous tension ou en rupture, afin d'élaborer des rapports qui seront soumis périodiquement au ministère de l'Industrie pharmaceutique.
Baptisée "Med-rupture", cette application développée par le SNPAA s'inscrit dans le cadre d'un programme de lutte contre la pénurie en collaboration avec le ministère de l'Industrie pharmaceutique, souligne le syndicat dans une publication sur sa page Facebook officielle.
Les pharmaciens d'officine intéressés par ce nouveau dispositif doivent rejoindre les bureaux de wilaya du syndicat pour obtenir le code secret nécessaire pour accéder à l'application.Une fois inscrits, ils peuvent signaler, à partir d'une liste exhaustive des médicaments enregistrés dans la nomenclature nationale, les produits en rupture.
Cette démarche participative vise à établir des "statistiques réelles, basées sur la réalité du terrain, loin de toute déclaration irréfléchie et mensongère", explique le SNPAA. Une version d'essai de cette application, qui a été lancée au début de l'année, a permis de signaler 59 produits en rupture durant la 3e semaine de janvier. Ce premier rapport est basé sur le signalement des pharmaciens de 13 wilayas (Chlef, Batna, Béjaïa, Tiaret, Jijel, Sétif, Skikda, Sidi Bel Abbès, M'sila, Bordj Bou-Arréridj, Mila, Aïn Defla, Aïn Témouchent).
Cette application a fait l'objet d'une présentation lors d'une réunion, jeudi dernier, d'une délégation du bureau national du SNPAA avec le ministre de l'Industrie pharmaceutique, Lotfi Benbahmed, qui a souligné, à cette occasion, l'importance d'un processus participatif pour l'élaboration de rapports précis et réels, selon la même source.

APS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.