Coupe de la Confédération (Gr. B / 5e J): victoire de la JS Kabylie devant Coton Sport (2-1)    Gouvernement: examen d'un projet de création d'une autorité de régulation du marché du tabac    La Commission africaine des droits de l'Homme appelée à protéger les sahraouis dans les territoires occupés    Décès d'Idris Deby : la communauté internationale appelle à préserver la paix    Coronavirus: 182 nouveaux cas, 129 guérisons et 7 décès    Grandiose marche nocturne à Akbou    Perturbation dans l'approvisionnement en huile de table    Manojlovic, nouvel entraîneur    Le MJS invalide l'élection de Labane    Le MJS met la pression sur les élus    Le marché dans tous ses états    Bechar: installation du nouveau chef de la sûreté de wilaya    Les appels à la libération de Rabah Karèche se multiplient    Le Cnese fait peau neuve    Evolution technologique    Paré pour l'aventure    Youcef Bouzidi apporte ses précisions    Brahmia succède à Almas    Programme national des énergies renouvelables: création d'une société mixte Sonatrach/Sonelgaz    Le front social s'emballe    Installation d'un nouveau directeur des douanes    L'Algérie à la 146e place    Le président de SOS Bab El-Oued sous mandat de dépôt    Hausse au premier trimestre 2021    la liste des membres sélectionnés approuvée    Sécurité régionale et relance de l'UMA au menu    Pourquoi il faut rester vigilants    Les travailleurs de l'éducation maintiennent la pression    Béni Douala célèbre ses héros    La Chaîne II inaudible sur la bande FM    La chanson surprise de Lounis Aït Menguellet    Lutte contre la criminalité : Démantèlement de groupes criminels    Coupe arabe de la FIFA 2021 : L'Algérie sera présente au rendez-vous qatari    A partir de la citadelle d'Alger : Coup d'envoi des festivités du mois du patrimoine    Tiaret: La ville croule sous les ordures    Aïn El Turck: Une dizaine de baraques de fruits et de légumes démantelées    Chlef: Les infrastructures seules ne font pas le tourisme    La tomate n'a pas partout le même goût    Marche pacifique à Béjaïa    Le FMI livre ses prévisions    Les oligarques sont-ils de retour?    La Turquie maintient le flou    Fin des poursuites dans une affaire de déstabilisation de l'Etat    L'Algérie condamne l'attaque terroriste du village de Gaigorou    Attaque terroriste sur une base militaire dans le Nord-Est    Le patrimoine et la spiritualité à l'affiche    «Le livre en tamazight a fait des pas de géant»    L'ONDA a versé plus de 50 millions DA    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les autorités locales au cœur d'un nouveau scandale
Logements contrefaits à la nouvelle cité Daghamcha à In Salah
Publié dans Liberté le 22 - 02 - 2021

Façades lézardées, logements mal raccordés aux réseaux d'assainissement, fondations non chargées de béton sont, entre autres, anomalies dénoncées par les bénéficiaires.
Attribués à l'occasion de la commémoration de la Journée nationale du Chahid, les 57 logements publics locatifs de la nouvelle cité Daghamcha, située à la sortie sud-ouest de la ville de Tamanrasset, révèlent un véritable scandale. Au lendemain de l'opération de distribution, les bénéficiaires étaient surpris, voir atterrés par la dégradation des habitations livrées.
Leur joie a vite tourné au cauchemar après avoir constaté que les logements dont ils rêvaient depuis des années sont contrefaits et ne répondent point aux normes d'habitat contenues dans le cahier des charges relatif à cette formule de logements.
Des façades profondément lézardées par des fissures, des unités mal raccordées aux réseaux d'assainissement, des fondations non chargées du béton et des finitions qui laissent à désirer, la liste des anomalies dénoncées par les bénéficiaires ouvre ainsi une autoroute d'interrogations sur le véritable rôle des services techniques chargés du suivi de ces projets et sur l'utilité d'engager des bureaux d'études à coups de milliards pour des constructions contrefaites.
En effet, les vidéos et les prises de vue virales partagées sur les réseaux sociaux renseignent sur la gravité de la situation et le laisser-aller des autorités compétentes. Pour essayer de rectifier le tir, et du coup, contenir la colère des bénéficiaires, le wali délégué d'In Salah, Saâd Chenouf, assure d'avoir transféré les 57 bénéficiaires vers un autre site. "Après l'opération d'attribution, il s'est avéré que des manquements et réserves nécessitant d'être levés par l'entreprise de réalisation ont été constatés sur les logements livrés.
En concertation avec le wali de Tamanrasset, le directeur des logements et de DG de l'Opgi de la wilaya de Tamanrasset, il a été convenu de transférer les 57 bénéficiaires vers d'autres logements achevés à 100% qui sont également érigés à la nouvelle cité Daghamcha", a-t-il déclaré dans une vidéo répercutée par la page officielle de la wilaya déléguée d'In Salah.
Selon le même responsable, les logements contestés seront programmés pour la prochaine attribution sous condition de lever toutes les réserves émises par les services techniques. Il faut rappeler qu'il a été procédé à la distribution de 223 logements sociaux à In Salah, (166 unités à Djoualil et 57 à la nouvelle cité Daghamcha).
Par la même occasion des opérations similaires ont été effectuées dans les communes de Tazrouk et d'In M'guel. La même ambiance a également été vécue à Tamanrasset. Sauf que les bénéficiaires qui ont pris possession de leurs logements dans cette commune sont ceux validés par la commission des recours, puisque l'opération d'assainissement de la liste provisoire des 848 logements affichée en décembre 2020 n'a toujours pas pris fin.
C'est dire que les bénéficiaires sont dans l'expectative au même titre que les postulants lésés qui nourrissent l'espoir de figurer sur la liste définitive après avoir radié de nombreux "bénéficiaires aisés" de la première liste.

RABAH KARECHE


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.