Ligue 1 : victoire l'ES Sétif devant la JS Kabylie (1-0)    [Vidéo]Grandiose manifestation malgré le jeûne et la pluie    Khenchela: décès du moudjahid Mohamed Tahar Bouchareb    Le MJS rassure les sportifs d'élite pour leur avenir professionnel, après la reconversion    Parution du roman d'épouvante "Fayla", de Abdelmoaiz Farhi    Maladies chroniques: appel au respect des recommandations médicales durant le Ramadhan    FAT: Décès de l'ancien DTN, Mohamed Bouchabou    Covid-19: au moins 2.987.891 morts dans le monde    Ligue 2 (12e j): le derby JSMB-MOB à l'affiche    Sétif: accélérer la cadence des travaux d'aménagement externes du pôle urbain de Tinar    Algérie-Liban: renforcer la coopération dans le domaine de l'enseignement supérieur    L'armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les forces de l'armée marocaine    La ligue arabe avertit contre les plans coloniaux qui menacent la Mosquée d'Al-Aqsa    L'UNESCO adopte une nouvelle résolution sur les mesures sionistes à El Qods    Des pluies orageuses sur le Centre et l'Est du pays jusqu'à samedi    Le CN prend part au lancement de la stratégie régionale de l'OIM pour la région MENA (2020-2024)    Le musée national des Beaux-arts célèbre le mois du patrimoine    L'AARC s'investit dans l'initiation des enfants aux arts    Real : l'avenir de Benzema serait lui aussi scellé    Amara s'engage à de "profondes réformes"    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce vendredi    Huit blessés dans un accident sur l'autoroute est-ouest    Pour que la date du 20 avril 1980 ne soit plus exploitée    Algérie Poste : La direction menace les grévistes de licenciement    Coup dur pour le processus de paix d'Alger    Amara, un plébiscite et des promesses    Le gouvernement français «regrette»...    Crise du lait en sachet, les rationnements ne suffisent plus    "la réforme de la Sécurité sociale est plus que délicate"    L'AIE relève ses prévisions de la demande    Tous les indicateurs sont en hausse    Tension persistante dans l'éducation    Noureddine Tounsi risque un an de prison ferme    Le procès de six hirakistes reporté au 19 mai    Ces partis à candidats «extra-muros»    Ahmed Rachedi nommé conseiller chargé de la culture et de l'audiovisuel    Cérémonie des Oscars : des stars en chair et en os, pas sur Zoom    Dans les coulisses de la saison 2 du phénomène "Timoucha"    Boumerdès : Engouement au marché du Ramadhan    Bouira: Un piéton fauché par un camion    Washington prépare à l'Otan le retrait concerté d'Afghanistan    Est-ce une nouvelle crise ?    La grève s'étend    Nomination des chefs de sûreté    Des partis à la recherche de candidats    Abu Rudeineh appelle la communauté internationale à agir    La leçon d'une vie    «L'Etat n'abandonnera jamais le cinéma»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Comité scientifique préconise une démarche spécifique
Face aux éventuelles nouvelles souches mutantes de coronavirus
Publié dans Liberté le 04 - 03 - 2021

L'irruption du variant britannique en Algérie a été, mardi, au centre des débats du Comité scientifique de suivi de l'évolution du coronavirus. Les experts de cette instance ont d'abord passé en revue la dernière situation épidémiologique qui est en train de se stabiliser autour d'un seuil de moins de 200 nouveaux cas par jour, avant d'engager des discussions autour de la nouvelle démarche thérapeutique à généraliser pour contrer l'"invité surprise" britannique ou autre.
Ce débat est engagé par crainte que la souche mutante, qui a pris le dessus dans plusieurs pays, ne se propage en Algérie. Les représentants de l'Institut national de santé publique, qui ont pris part à la rencontre, ont présenté les dernières courbes de contamination qui ont confirmé la décrue des nouvelles contaminations. Cette tendance baissière est observée depuis le début du mois de février et se poursuit aussi à l'échelle nationale.
La démarche proposée par le Comité s'articule, selon nos sources, autour de l'organisation du système de traitement en milieu hospitalier de sorte à faire face à d'éventuels nouveaux cas de variant. C'est une série de recommandations "spécifiques" devant améliorer et adapter le dispositif de prise en charge d'éventuelles nouvelles souches mutantes.
L'horloge du Comité est donc réglée à l'anticipation et à la prévention pour éviter de vivre des scénarios catastrophes qui sont en train de ponctuer la situation sanitaire de beaucoup de pays. L'apparition des variants a sérieusement impacté l'épidémie de coronavirus dans le monde. Les immunologues et les virologues alertent que les souches mutantes se multiplient dans un nombre de pays d'une manière vertigineuse par rapport au coronavirus.
L'Algérie n'en est pas encore là. Hier, seules deux souches avaient officiellement été confirmées par l'Institut Pasteur Algérie. Ces deux variants d'origine britannique ont été identifiés chez un professionnel de la santé exerçant à l'établissement hospitalier spécialisé de psychiatrie de Chéraga et chez un émigré venu de France. Autant dire qu'il s'agit de cas importés et aucun cluster de souche mutante du Covid-19 n'a été signalé dans le pays. Les nouvelles recommandations en question seront promulguées et présentées sous forme d'instruction où sera détaillée la stratégie spécifique à la prise en charge d'éventuelles nouvelles souches secondaires à l'infection par le coronavirus.
Il s'agit, par conséquent, de standardiser la prise en charge de cas de variant suspect ou confirmé, du séquençage jusqu'à l'isolement. Les experts de l'instance scientifique entendent ainsi harmoniser la démarche thérapeutique pour prévenir et faire face à une éventuelle "épidémie" de nouveaux variants dit "préoccupants" selon la définition établie par l'Organisation mondiale de la santé.

Hanafi H.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.