Ces partis à candidats «extra-muros»    Noureddine Tounsi risque un an de prison ferme    Le procès de six hirakistes reporté au 19 mai    Le RAJ appelle à une conférence nationale    Amandine mon amour    Participation du Conseil de la nation à la réunion du Comité sur les questions relatives au Moyen-Orient de l'UIP    Algérie Poste : La grève déclarée illégale, installation d'un comité pour la mise en place du syndicat    Crise du lait en sachet, les rationnements ne suffisent plus    "la réforme de la Sécurité sociale est plus que délicate"    L'AIE relève ses prévisions de la demande    «La croissance économique n'atteindra pas les 4,5% prévus»    Le gouvernement français «regrette»...    Le Kenya désavoue l'ambassadeur marocain à Nairobi    Amara, un plébiscite et des promesses    Sommet à Sétif, virée à l'Est pour le CRB et le MCA    CA Bordj Bou Arréridj-MC Oran pour commencer    4 décès et 176 nouveaux cas    Tension persistante dans l'éducation    Six éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés    Tous les indicateurs sont en hausse    Près de 28 000 familles nécessiteuses recensées    Saisie de 155 kg de viande de volaille impropre à la consommation    Plus de 1000 policiers mobilisés    Ahmed Rachedi nommé conseiller chargé de la culture et de l'audiovisuel    Cérémonie des Oscars : des stars en chair et en os, pas sur Zoom    Dans les coulisses de la saison 2 du phénomène "Timoucha"    Des experts de l'ONU appellent à arrêter la colonisation et protéger le peuple palestinien    L'Algérie condamne l'assassinat de Sidi Brahim Ould Sidati    Installation du Comité de préparation de la conférence nationale élective du Syndicat d'Algérie Poste    Boumerdès : Engouement au marché du Ramadhan    Bouira: Un piéton fauché par un camion    Ligue 1- Mise à jour: Un quatuor à la relance    Faut-il recréer le monde sans nous ?    Guelma: Hommage au chahid Souidani Boudjemâa    Est-ce une nouvelle crise ?    Des partis à la recherche de candidats    Nomination des chefs de sûreté    Les premiers signaux d'un emballement social    Les suggestions des opérateurs    Quand Goudjil séparait le bon grain de l'ivraie    Le club se prépare à faire table rase    Pochettino fair-play avec le Bayern    Une offre sur la table pour Agüero    Washington prépare à l'Otan le retrait concerté d'Afghanistan    Au Sahel, «il n'y a aucune solution sans Barkhane»    La leçon d'une vie    «L'Etat n'abandonnera jamais le cinéma»    Lancement de la plateforme numérique «lawhati.dz»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Pr Djenouhat invite les épidémiologistes à approfondir les enquêtes
Variant du Covid-19
Publié dans Le Soir d'Algérie le 01 - 03 - 2021

Face à l'apparition de deux cas de contamination au variant britannique confirmés par l'Institut Pasteur d'Algérie (IPA), le Pr Kamel Djenouhat, président de la Société algérienne d'immunologie et chef de service du laboratoire central de l'EPH Rouiba, appelle à plus de vigilance car ce mutant « se transmet très vite, touche les sujets jeunes et sa mortalité est plus élevée».
Invité de la rédaction de la Chaîne 3, le Pr Djenouhat avertit contre la propagation du variant viral en précisant que «l'intrusion de ce variant chez nous était prévisible il y a quelques semaines». Des recommandations ont été faites par le Comité de suivi de l'évolution de la pandémie relative à un deuxième test PCR (pour les sujets entrant à travers les frontières, ndlr), avec un confinement de 5 jours. Malheureusement, ces suggestions sont restées lettre morte, au grand regret du professeur.
L'immunologue soulignera également que « si l'on fait un séquençage de toutes les personnes ayant contracté la Covid-19, on trouvera au moins 10 personnes porteuses de ce variant ». C'est un variant qui présente beaucoup de particularités, et notamment une grande et rapide transmissibilité, en plus du fait qu'il touche aussi les jeunes sujets, selon l'invité qui explique : « Nous sommes en attente de nouvelles publications à propos pour actualiser nos connaissances quant au nouveau variant.»
À une question relative aux moyens de lutter contre ce mutant anglais, le Pr Djenouhat admet qu'en Algérie, on est dans une situation de cas sporadiques, c'est-à-dire « on est loin d'atteindre le cluster mais ça a, rappelle-t-il, commencé avec un cas (à Blida), avant que ça ne devenait ultérieurement pandémique pour dépasser les 100 000 cas contaminés actuellement».
Il regrettera le relâchement total, invitant par la même occasion les autorités à «plus de fermeté afin de faire respecter les mesures barrières, dont la désinfection et le port du masque, notamment, à défaut de faire appliquer la distanciation dans certaines situations ou certains espaces». Poursuivant ses explications, il notera que les épidémiologistes doivent sortir sur le terrain et ne pas se contenter des interrogatoires. «Il faut faire des enquêtes approfondies suite à l'apparition de deux cas», a-t-il estimé. Les mêmes mesures préventives doivent être renforcées, selon le scientifique, qui ne cessera de répéter que « ce variant tue plus et le facteur de transmission est plus grand », dira-t-il, avant d'aborder la question de la vaccination, « très efficace », selon lui, en précisant que les « vaccins d'AstraZeneca ont montré leur efficacité contre ce variant anglais ».
Ilhem Tir


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.