Proche-Orient : La résistance palestinienne frappe Tel Aviv    Législatives: Charfi rencontre les représentants des listes indépendantes    NON AU SIMULACRE ELECTORAL DU 12 JUIN PROCHAIN !    ElQods vaincra !    Le Président Tebboune s'entretient par téléphone avec son homologue égyptien    Coronavirus : 199 nouveaux cas, 154 guérisons et 7 décès    Chelsea : Une touche en Allemagne pour Marcos Alonso    Ligue 1 (Match avancé/ 21e journée): le MCO domine la JSK (0-1)    Man United : Solskjaer se félicite de la prolongation de Cavani    Abdelhamid Dbeibah sous pression    Le ministère du Commerce part en guerre contre la spéculation et le monopole    Khawa-khawa, benti-oulidi !    Eulmi et Tahkout définitivement condamnés    Maturité et montée en gamme    Fertoul pense que «ce sera difficile, mais pas impossible»    La Juve en péril, Pirlo, Ronaldo et Agnelli sur un fil    La couronne    Un Aïd sans restrictions    Un dispositif sécuritaire mis en place par la Gendarmerie nationale    Création de l'orchestre philarmonique Bouna    En quoi l'ennemi n'est absolument pas commun !    «Le Real et le Barça, hala» !    Voiture électrique, un "levier du chômage" ?    La lutte se poursuivra jusqu'à l'indépendance    Rebiaï suspendu quatre matches    La désignation de Houasnia fait polémique    Les solutions miracles des constructeurs automobiles    Porsche signe un bon début d'année    Les fellahs victimes de dégâts des dernières crues seront indemnisés    Les syndicats exigent des mesures urgentes    Vers l'ouverture d'un laboratoire pour détecter les nouvelles souches    Abdelkrim Benyaïche nommé recteur à l'université de Béjaïa    Quels députés pour quelle APN ?    "Qu'on m'explique ce que sont les réserves sécuritaires privatives"    Dépréciation du dinar et poussées inflationnistes    Des enfants trisomiques stars de la sitcom "Omar séchoir"    Aux frontières du monde réel et du virtuel    Cité Guehdour Tahar à Guelma : Rush sur le stade de proximité    Pour transférer leurs dossiers vers le Social: Les désistements des souscripteurs AADL après le 1er décembre 2020, refusés    Agence foncière: Plus de 3.000 actes délivrés et plusieurs vieux sites régularisés    Réactions mitigées des partis politiques    Le Cnese en phase de propositions    Des enseignants universitaires véreux    Israël et l'ONU au banc des condamnés    «Au secours M. le président!»    Au royaume de l'horlogerie    Du rap pour exister!    Des cours de danses traditionnelles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Plus de 9 600 tonnes de pomme de terre déstockées
Régulation du marché des fruits et légumes à Boumerdès
Publié dans Liberté le 17 - 04 - 2021

Une cellule de veille et de suivi a été mise sur pied dans la wilaya de Boumerdès pour suivre l'évolution du marché local des fruits et légumes en ce Ramadhan, y compris pour ce qui est de la disponibilité de la semoule.
Pour baisser le prix de la pomme de terre sur le marché local des fruits et légumes, qui oscille actuellement entre 60 et 80 DA/kg, et, du coup, freiner la flambée de ce tubercule, les services agricoles de la wilaya de Boumerdès, en collaboration avec l'office interprofessionnel des légumes et des viandes, ont déstocké ces derniers jours une quantité de 9661 t de pommes de terre. Cette action a été consolidée par le lancement de 23 points de vente à travers toute la wilaya, pour procéder à une vente directe du producteur au consommateur.
Le directeur des services agricoles de la wilaya de Boumerdès, Zaouch Samir, a déclaré qu'une cellule de veille et de suivi a été mise sur pied dans la wilaya. Elle a pour mission de suivre l'évolution du marché local des fruits et légumes en ce mois béni, y compris pour ce qui est de la disponibilité de la semoule.
Elle se fixe comme objectif de parer à toute pénurie ou spéculation sur le marché. Chapeautée par la DSA, cette cellule de veille et de suivi est composée de l'organisme de contrôle que sont les services du commerce, de la chambre d'agriculture, des laiteries, des semouleries et des associations de protection du consommateur qui sont également partie prenante.
"Les prix élevés de certains produits pratiqués sur le marché, comme la tomate cédée à 150 DA/kg, s'expliquent par le fait que la production de la majorité des agriculteurs n'est pas encore arrivée à maturité", a précisé ce responsable. Selon lui, durant la deuxième décade de ce mois béni, le marché en sera inondé. Idem pour les viandes blanches qui sont vendues, elles aussi, à des prix exorbitants.
Elles ont atteint, jeudi 15 avril, au 3e jour de Ramadhan, 370 DA/kg pour ce qui est du poulet de chair. Cette situation est due en partie à la faible production locale, a expliqué M. Zaouch. "L'expérience de l'année passée a fait craindre le pire aux éleveurs qui n'ont pas fait de mise en place conséquente dans les structures d'élevage craignant une mauvaise rentabilité. Ce qui a engendré automatiquement un déficit de production", a-t-il déploré. "La suppression de la TVA pour ce qui est des aliments de volaille décidée par le ministère de l'Agriculture aura sûrement des répercussions positives sur la production et des incidences sur les prix du poulet de chair", a-t-il ajouté.
Par ailleurs, un marché de proximité lancé la veille de Ramadhan au chef-lieu de wilaya pour faire de la vente directe au consommateur, et initié par la direction du commerce de wilaya, en collaboration avec l'organisation patronale locale qui regroupe plus de 300 opérateurs dont la majorité active dans l'agroalimentaire, a vu une participation massive de ces derniers qui l'ont d'ailleurs inondé de produits de large consommation. Plus d'une quarantaine de chapiteaux ont été érigés au centre-ville de Boumerdès pour abriter cette manifestation économique prévue tout le long du mois béni et qui a suscité l'engouement des citoyens au vu des prix très attractifs. Mieux, l'on a constaté la disponibilité des produits très convoités durant ce mois, à l'image des huiles de table vendues à moins de 600 DA le bidon de 5 l, de la semoule et toute la gamme des produits de l'agroalimentaire disponible en quantité.
Aziz Boucebha


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.