Paiement électronique: le nombre des TPE a évolué de 30% au 1er trimestre 2021    Espagne : CEAS-Sahara appelle la communauté internationale à protéger la population sahraouie    Jouets contrefaits: nécessité de la mise en place d'"un laboratoire de contrôle"    Aïd El-Fitr : 13ème édition de l'opération "un jouet, un enfant, un sourire" récolte des cadeaux    Traidia et Boukhelala parmi les jurys du Festival international du cinéma de La Haye    Finances: nécessité d'accélérer la cadence de numérisation du secteur    Djerad félicite la Oumma Islamique à l'occasion de l'Aid El Fitr    Le Président Tebboune félicite l'ANP, les corps sécuritaire et médical à l'occasion de la fête de l'Aid El Fitr    Man City : Guardiola aurait pris une décision pour Mahrez et Gundogan    Montpellier : Delort buteur face au PSG (Vidéo)    Montpellier : Delort envoie une pique à Mbappé et au PSG    Le Premier ministre accomplit la prière d`Aïd El-Fitr à la Grande mosquée d`Alger    Armée sahraouie : de nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain    Proche-Orient : La résistance palestinienne frappe Tel Aviv    Législatives: Charfi rencontre les représentants des listes indépendantes    ElQods vaincra !    NON AU SIMULACRE ELECTORAL DU 12 JUIN PROCHAIN !    Coronavirus : 199 nouveaux cas, 154 guérisons et 7 décès    Foot/ Ligue des champions : le CRB et le MCA pour prendre option à domicile    Abdelhamid Dbeibah sous pression    Fertoul pense que «ce sera difficile, mais pas impossible»    Eulmi et Tahkout définitivement condamnés    Le ministère du Commerce part en guerre contre la spéculation et le monopole    Khawa-khawa, benti-oulidi !    La couronne    Un Aïd sans restrictions    Maturité et montée en gamme    Création de l'orchestre philarmonique Bouna    En quoi l'ennemi n'est absolument pas commun !    Voiture électrique, un "levier du chômage" ?    Les fellahs victimes de dégâts des dernières crues seront indemnisés    "Qu'on m'explique ce que sont les réserves sécuritaires privatives"    Dépréciation du dinar et poussées inflationnistes    La lutte se poursuivra jusqu'à l'indépendance    Les syndicats exigent des mesures urgentes    Vers l'ouverture d'un laboratoire pour détecter les nouvelles souches    Les solutions miracles des constructeurs automobiles    Rebiaï suspendu quatre matches    La désignation de Houasnia fait polémique    Des enfants trisomiques stars de la sitcom "Omar séchoir"    Aux frontières du monde réel et du virtuel    Pour transférer leurs dossiers vers le Social: Les désistements des souscripteurs AADL après le 1er décembre 2020, refusés    Des enseignants universitaires véreux    Réactions mitigées des partis politiques    Le Cnese en phase de propositions    Au royaume de l'horlogerie    Du rap pour exister!    Des cours de danses traditionnelles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'association Salama interpelle le wali
Face à la persistance de la flambée des prix à Chlef
Publié dans Liberté le 20 - 04 - 2021

Les prix des produits alimentaires de large consommation poursuivent leur envolée dans la wilaya de Chlef, au grand dam des consommateurs qui ne cachent pas leur inquiétude. Ce sont surtout les légumes et les fruits qui s'enflamment de plus en plus pendant le mois de Ramadhan.
Pour les responsables del'association "Salama" pour la défense des consommateurs de la wilaya, il est temps que cela cesse. "Il est inadmissible que les prix des produits alimentaires, en particulier ceux des légumes et des fruits qui sont très demandés puisque de première nécessité pour toutes les familles, connaissent une hausse aussi importante depuis le début du mois de Ramadhan", fulminent les responsables de cette association.
Comment du jour au lendemain le prix de la pomme de terre passe de 70 DA à 120 DA le kg, celui de la tomate de 80 DA à 160 et 170 DA et celui de la carotte de 60 à 100 DA, pour ne citer que ceux-là ? Les responsables de Salama se disent indignés par le comportement de certains commerçants qualifiés de "spéculateurs" qui n'hésitent pas, à chaque mois de jeûne, à profiter de la situation au détriment du consommateur.
"Nous venons d'interpeller officiellement le wali afin que des sanctions soient prises à l'encontre des commerçants qui continuent de faire fi des lois qui régissent les pratiques commerciales en général et les tarifs de la marchandise mise en vente en particulier", annoncent-ils, non sans réclamer une présence en permanence des brigades de contrôle sur le terrain.

AHMED CHENAOUI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.