L'enjeu des locales et la survie des partis    Fraude électorale: la justice frappe fort    Une ambition en sursis    La connexion électrique    Les mesures phares mises en exergue    Les ressources humaines en point de mire    Les élections en ligne de mire    Chanegriha à Moscou    Les négociations prennent fin sans parvenir à un accord    La belle leçon d'italien du professeur Mancini    Brèves    Fin de saison pour Frioui?    L'auteur condamné à 3 ans de prison ferme    5 Tentatives de suicide en deux jours    Un téléphérique, dites-vous!    «Ne souillez pas nos symboles!»    «Urban Jungle» expo à l'USBA    «Les planches me manquent!»    34 ans de négociations et toujours pas d'accords !    Qu'en est-il pour les visas ?    366 nouveaux cas et 10 décès    4 ans de prison ferme contre Kamel Chikhi    Qui succédera à Chenine ?    Lavagne met en garde ses joueurs    Suppression officielle début juillet    Le ministère des Moudjahidine rejette toute tentative d'atteinte aux symboles nationaux    Le secteur réfléchit à la relance du projet du film sur l'Emir Abdelkader    Baccalauréat: les candidats mitigés sur l'épreuve de mathématiques    Suspension des programmes de la chaîne "El Hayat TV" pour une semaine à partir de mercredi    Le Président Tebboune félicite Guterres pour sa réélection à la tête de l'ONU    Mali: L'application de l'accord de paix est "poussive", regrette le CMA    À quoi joue Haftar ?    Les Béjaouis décrochent !    L'ESS ne fait pas de cadeau !    4 personnes carbonisées suite à un accident    Les mesures de confinement reconduites dans 14 wilaya    Le Soudan qualifié    Pétrole algérien, les barils de la peur, lecture prospectiviste de l'ouvrage du Dr M. S. Beghoul    Les acteurs politiques en attente des tractations    Relance cherche finances    Actuculte    L'enseignement à distance en débat    APLS: Poursuite des attaques contre les positions des forces d'occupation marocaines    Ligue des champions : Option pour Al Ahly et Kaiser Chiefs    Carnet de voyages - Lettre des états-Unis d'Amérique : Le putschisme carnavalesque    Nettoyer le pays de qui et de quoi ?!    Tiaret: Hommage au producteur radiophonique Hadjarab    Liste des 851 produits    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mahrez et Bennacer privés de Mondial ?
Création de la Super League européenne
Publié dans Liberté le 21 - 04 - 2021

La création de la Super League européenne décidée par les 12 clubs les plus riches du Vieux Continent pourrait jouer un mauvais tour aux deux internationaux algériens Ryad Mahrez et Ismaïl Bennacer.
En effet, leurs formations respectives, à savoir Manchester City et le Milan AC, font partie des clubs dissidents qui ont créé la Super League anglaise, considérée comme un championnat "fermé" dédié spécialement aux riches. La polémique bat son plein entre les membres fondateurs de cette compétition et les instances footballistiques internationales, à sa tête la puissante Fédération internationale de football (FIFA).
L'instance mondiale a carrément brandi la menace de sanction, allant jusqu'à interdire les joueurs devant prendre part à ce critérium de représenter leur sélection nationale lors des compétitions continentales (Coupe d'Afrique) et mondiale (Coupe du monde). Le président de la Fédération internationale de football (FIFA), Gianni Infantino, a d'ailleurs carrément brandi la menace de la sanction. "Je vais être extrêmement clair : la FIFA a été construite sur les vraies valeurs du sport. Les statuts définissent le périmètre de la FIFA et de l'UEFA. On ne peut que fermement désapprouver la création de la Super League. C'est en dehors du système. Soit vous faites partie de l'UEFA/FIFA, soit vous ne l'êtes pas. Il n'y a pas de terrain d'entente. Si certains veulent partir, laissez-les en accepter les conséquences", a-t-il ainsi indiqué sur un ton ferme.
Du coup, les deux internationaux algériens Mahrez et Bennacer risquent bel et bien d'être privés de participation avec la sélection nationale en prévision des prochaines échéances, dont la phase finale de la Coupe d'Afrique des nations et d'autres compétitions, en cas de participation avec leur club à la Super League européenne. C'est dire que ce bras de fer entre les dissidents de la Super League et l'UEFA et la FIFA pourrait causer des dégâts monstres à certaines sélections dont leurs internationaux évoluent parmi les formations créatrices de cette League européenne.
D'autant plus qu'aucune des deux parties n'est prête à faire machine arrière. C'est dire que le conflit risque de perdurer lorsqu'on sait aussi que le président du Real Madrid, Florentino Perez, placé à la tête de la structure chargée de concrétiser le projet de Super League, a assuré mardi qu'aucun club fondateur de cette nouvelle compétition privée ne sera sanctionné. Une menace, faut-il le souligner, brandie par la FIFA et l'UEFA. "Ça n'arrivera pas. Je ne veux pas détailler les motifs légaux, mais ça n'arrivera pas, c'est impossible", a jugé le puissant président du Real Madrid, au lendemain de l'officialisation du projet de Super League européenne qui a été qualifié de "crachat au visage des amoureux du football" par le patron de l'UEFA, Alexander Ceferin.
Ce dernier, qui a ficelé la réforme de la Ligue des champions prévue pour 2024, a promis de priver les clubs européens qualifiés en demi-finale des compétitions européennes, à savoir le Real Madrid de Perez, Chelsea et Manchester City où évolue l'international algérien Ryad Mahrez, dont le rêve est de brandir ce trophée tant convoité.
Nazim T.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.