Tottenham: Levy sème le doute sur un potentiel départ de Kane !    Danemark: Laudrup allume l'UEFA !    Reprise du pompage de l'eau au barrage de Boussiaba    La direction du tourisme table sur une meilleure gestion des plages    Tensions sur fond de corruption    BRÈVES...    Le deux poids, deux mesures de l'Anie !    Les textes d'application enfin ficelés    Le Liberia remplace le Burundi    Cap sur le championnat    Euro 2020 : Le programme du jour    Timor oriental soutient, l'alliance des partis sud-africains condamne    Un réseau de passeurs démantelé    Bengrina au-dessus des lois ?    Ouverture aujourd'hui des «Nuits du cinéma égyptien» en Algérie    Béjaïa : Difficile d'atteindre le 1% de votants    Tizi Ouzou : 99% des électeurs ont boudé le scrutin    Des Verts imbattables !    "CETTE SELECTION VA ME BOOSTER"    Pétition pour le retrait de confiance au ministre de l'Intérieur    L'Opep table sur une accélération de la reprise de la demande    Le hadj autorisé pour 60 000 Saoudiens vaccinés    Les membres officiellement désignés    Reprise aujourd'hui des RDV pour le visa espagnol    Déroulement du scrutin, vote de personnalités politiques et taux de participation à la Une de la presse    Arrêtées jeudi et vendredi: Plusieurs personnes libérées    L'impératif de l'investissement pour le G7    Députés, mécaniciens et plombiers    Pour préserver le cadre de vie et l'environnement de leurs quartiers: Des commerçants revendiquent des lieux pour l'entreposage de cartons    Gdyel: De nouvelles infrastructures pour la prochaine rentrée scolaire    Djamel Belmadi: «On a eu ce qu'on voulait»    Chambre de commerce et d'industrie de l'Oranie: Un séminaire pour le lancement de la 2ème promotion MBA Corporate    L'Algérie nouvelle, alea jacta est !    Les travaux de restauration des Arènes achevés: Des activités culturelles et sportives après la levée du confinement    La mission du futur gouvernement : Mettre en état un Etat qui était dans tous ses états (1ère partie)    Un casse-tête appelé «salles des fêtes»    Trois Algériens arrêtés    Le Président du Timor oriental réitère le soutien à la cause sahraouie    Un Shopping Maul    93 millions de dollars à économiser    Un adolescent tué par des soldats sionistes en Cisjordanie    L'ONU constate une baisse des attaques    L'abécédaire de l'âme en peinture    Le cinéaste russe ne défendra pas son film    La force du côté obscur des salles!    La pratique et la compétition politiques s'améliorent    Le FLN aspire à contribuer à l'édification des institutions de l'état    Un nouveau gouvernement formé au Mali    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Plus de 300 Palestiniens blessés à El-Qods
Lors d'une attaque sans précédent contre la mosquée d'Al-Aqsa
Publié dans Liberté le 11 - 05 - 2021

Les violences se sont renouvelées encore hier à El-Qods. Les soldats israéliens ont chargé les protestataires palestiniens en usant de gaz lacrymogènes et de balles en caoutchouc.
Des centaines de Palestiniens ont été blessés hier lors d'une prise d'assaut sans précédent de la mosquée d'Al-Aqsa par les forces d'occupation israéliennes qui ont usé de balles en caoutchouc et de gaz lacrymogène contre les fidèles présents dans ce lieu saint de l'islam, au quatrième jour des manifestations contre l'expulsion de familles palestiniennes de leurs maisons du quartier de Cheikh Jarrah au profit de colons juifs israéliens. Des dizaines de soldats se sont précipités pour attaquer brutalement les fidèles et les pousser vers Bab Hatta et Al-Asbat, afin de vider la mosquée Al-Aqsa, et pour permettre aux colons sionistes de prendre d'assaut l'esplanade de la mosquée Al-Aqsa.
L'armée israélienne a également pris d'assaut la salle de prière de la mosquée Qibli et de Bab Errahma afin de vider complètement la mosquée Al-Aqsa, a rapporté l'agence d'information palestinienne Wafa.
Des colons juifs et sous la protection de la police israélienne ont essayé de prendre d'assaut les bourgades d'Issawya et Al-Tour. Ils ont été interdits par les habitants, provoquant des affrontements, selon la même source.
Lors de cette journée de violence qui coïncide avec la colonisation de la partie est d'El-Qods par l'entité sioniste en 1967, des centaines, voire des milliers de Palestiniens ont lancé des projectiles sur les forces de l'ordre israéliennes positionnées à l'intérieur de l'esplanade des Mosquées, contrôlant l'accès au troisième lieu saint de l'islam.
Un véhicule conduit par un colon israélien a écrasé plusieurs fidèles palestiniens sortant de la mosquée d'Al-Aqsa près du quartier Bab Al-Asbat dans la ville occupée, blessant quelques-uns parmi les Palestiniens qui se trouvaient dans ce lieu, ajoute le média palestinien. Dans les affrontements qui ont suivi, plus de 305 Palestiniens ont été blessés, dont plus de 200 évacués vers les hôpitaux en raison de blessures graves au visage et aux yeux par des balles en caoutchouc, et de suffocation, alors que sept patients sont dans un état critique, affirme le Croissant-Rouge palestinien. Dans un communiqué de presse, le Croissant-Rouge a ajouté que d'autres blessés n'ont pu être transférés suite aux mesures prises par les forces d'occupation.
La police israélienne a fait état d'au moins neuf blessés dans ses rangs. Vendredi soir, plus de 200 personnes, en grande majorité des Palestiniens, ont été blessées dans les plus violents heurts depuis 2017 sur l'esplanade des Mosquées. Samedi et dimanche, les heurts ont continué entre Palestiniens et policiers israéliens dans d'autres secteurs d'El-Qods-Est, faisant plus d'une centaine de blessés parmi les manifestants qui protestaient contre l'expulsion de familles palestiniennes de leurs maisons au quartier de Cheikh Jarrah au profit de colons juifs. Une audience de la Cour suprême israélienne dans cette affaire prévue lundi a été reportée sine die. L'onde de choc de ces agressions est ressentie jusque dans la bande de Gaza, où des ballons incendiaires et des roquettes ont été lancés dans la nuit vers le sud du territoire israélien, en appui aux manifestants de Jérusalem.
Deux des sept roquettes ont été interceptées par le système anti-missiles et trois sont tombées dans des terrains vagues, selon l'armée. En représailles, l'armée a tiré "contre des postes militaires" du Hamas à Gaza et fermé le point de passage d'Erez, le seul permettant à la population de Gaza de sortir vers Israël. Face à cette agression israélienne, le Conseil de sécurité de l'ONU avait prévu de tenir une réunion hier dans la journée alors que le secrétariat général de la Ligue et l'Organisation de la coopération islamique (OCI) ont annoncé également la tenue aujourd'hui de deux sessions d'urgence distinctes pour discuter de l'escalade des attaques israéliennes à El-Qods.
Amar R.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.