Rentrée 2022-2023 : le ministère de l'Education publie la liste officielle des fournitures scolaires    Retour sur le rôle actif du martyr Mokhtar Kritli dans les préparatifs de la Révolution (TEMOIGNAGES)    Real : Vers le départ en prêt de Ruben Blanco    Liverpool : Klopp en veut à Darwin Nunez    La faim plus menaçante    Le verdict sans appel du DG de la PCH: Magasins quasiment vides, médicaments en rupture, impayés...    Classement annuel de la CAF: Le football algérien mieux considéré    JS Bordj Menaiel: Azzedine Ait Djoudi, nouveau président    U 23 - Après le ratage des Jeux de la Solidarité Islamique 2022: Des lacunes à combler chez les Verts    Tlemcen - Cadastre, conservation foncière : un nouveau responsable pour voir plus clair    La série noire continue à Tiaret: Deux morts et trois blessés dans une collision    Des feux de forêts toujours actifs dans plusieurs wilayas: Des centaines d'hectares carbonisés et des familles évacuées    Le pain, la viande et le poulet    La Communauté internationale appelée à réagir: Le Maroc continue de piller le phosphate du Sahara Occidental    Le vieux de mon village    Dimanche, le pic!    Le grand retour    «Garante d'une sécurité alimentaire durable»    Les Verts déjà en forme    Altercation entre Tuchel et Conte    PSV Eindhoven à l'épreuve des Rangers    Agrément pour trois ambassadeurs algériens    L'Union africaine se penche sur le Tchad    La Chine relance ses manœuvres militaires    Un Palestinien tombe en martyr    Retrouvailles familiales    Près de 200 personnes évacuées aux urgences    «Complet» partout    Le FLN envisage des sanctions rigoureuses    Une troisième voie «pointe du nez»    Une autobiographie de Rachid Boudjedra    Riche programme en hommage à Moufdi Zakaria    Merabi participe au lancement du projet de réhabilitation du Lycée professionnel d'amitié Niger-Algérie    Conseil de sécurité: consultations sur le Yémen    Ghaza: un sit-in de solidarité avec les prisonniers palestiniens    Alger: sensibilisation à la rationalisation de la consommation de l'électricité    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès du Pérou    Alimentation de bétail et de volailles: rappel de l'exemption de la TVA des opérations de vente des matières et produits entrant dans la fabrication des fourrages    Le ministère la culture célèbre la Journée nationale de la poésie en août    Etusa: ouverture d'une nouvelle agence commerciale au niveau de la station du 1er Mai    Saïd Chanegriha préside l'ouverture du concours militaire international "Section aéroportée 2022"    11e Festival culturel du Chaâbi : une pléiade d'interprètes rappellent le génie créatif de Mahboub Safar Bati    Salman Rushdie, les médias et les amalgames...    Une soirée cent pour cent Zenkawi style!    Egypte, 23 juillet 1952. Coup d'Etat ou révolution ?    Incendie dans une église du Caire: l'Algérie présente ses condoléances    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Réussite du pari colza
CULTURE DES OLEAGINEUSES
Publié dans Liberté le 26 - 06 - 2021

L'Algérie vient d'acter avec succès sa première saison de culture du colza avec une récolte de près de 14 000 quintaux.
Intervenant, ce jeudi, à l'ouverture des travaux d'une rencontre sur la culture du colza, organisée par l'Institut technique des grandes cultures (ITGC) à Alger, le secrétaire général du ministère de l'Agriculture et du Développement rural, Salah Chouaki, a estimé que la première expérience de la culture de colza, au titre de la saison agricole 2020-2021, a été couronnée de succès et que les quantités récoltées sont "un signe positif" qui témoigne du succès de l'expérience, en ce sens que toutes les exploitations inscrites dans le programme ont porté leurs fruits.
Le responsable a, également, annoncé la signature de conventions entre tous les agriculteurs qui ont adhéré au programme et le groupe SIM Agro qui s'est engagé à acquérir et recevoir au niveau de ses unités toute la récolte destinée à la transformation.
Lors de cette rencontre, une première évaluation de cette saison et des perspectives futures dans le développement de cette culture a été présentée par le directeur général de l'ITGC, Sakhri Mohamed El-Hadi. Optimiste quant à l'avenir du colza en Algérie, Sakhri Mohamed El-Hadi a estimé qu'il y a assez d'espace pour recevoir cette culture, précisant, à ce titre, qu'il y a une superficie de 2 millions d'hectares en jachère.
Concernant cette première saison, il a souligné que l'opération a mobilisé 29 wilayas pour 3 300 hectares réalisés, dépassant ainsi les 3 000 hectares sur lesquels le ministère s'était engagé.
Le DG de l'ITGC a indiqué que cette surface aurait pu être de 4 200 hectares, n'était l'arrivée en retard des semences. Il s'est également félicité des rendements puisque, dans certaines régions, le rendement a atteint des chiffres records de 40 quintaux à l'hectare.
Par ailleurs, cette première saison a aussi été, en partie, réservée à la sécurisation de la semence. Une superficie de 1 000 hectares a été dédiée à la multiplication des semences.
Selon le directeur de l'ITGC, ce volet de multiplication des semences a permis de réaliser une production de 2 500 quintaux de semences, alors que le stock n'était que de 37 quintaux avant cette saison agricole 2020-2021.
Pour ce qui est des perspectives de cette filière colza, Sakhri Mohamed El-Hadi a indiqué que les objectifs de la prochaine saison agricole seront revus à la hausse. Et quand bien même, à titre personnel, il voudrait aller sur le maximum de superficie, le ministère de l'Agriculture s'est fixé un objectif de 30 000 hectares. Ce qui implique l'identification des agriculteurs à engager dans la campagne, en plus de ceux déjà impliqués cette saison.
Cette première saison de culture du colza, dont le coup de starter officiel a été donné le 17 novembre dernier, entre dans le cadre de la feuille de route 2020-2024 mise en place par le ministère de tutelle visant à développer la production agricole et à mobiliser tous les moyens pour augmenter la productivité et réduire la facture d'importation.
Selon le SG du ministère, cette feuille de route a tenu compte de l'environnement tant national qu'international, ajoutant qu'elle n'est pas figée et qu'elle peut être revue et corrigée selon les impératifs.

Saïd SMATI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.