Metz : Boulaya fait son retour face au PSG    300 milliards de dinars en deux ans    La mise au net de Amar Belani à l'ambassadeur du Maroc    L'ONU très inquiète des expulsions d'Haïtiens par Washington    Une demi-victoire pour Trudeau, réélu mais toujours minoritaire    Quelles prérogatives pour les élus ?    Niger-Algérie à Niamey à 17h    Séminaire pour les arbitres d'élite    15 joueurs déjà engagés    NAÂMA, MOSTAGANEM, RELIZANE , EL-TARF , JIJEL    Un pas vers l'école numérique    1 mort et 14 blessés    Hatab Sarajevo traduit en anglais    Focus sur le cinéma espagnol contemporain    La crédibilité se gagne sur le terrain, pas dans les communiqués de condoléances !    La justice se saisit du dossier    Mustapha Bendjama de nouveau devant la justice d'Annaba    "Le remaniement de l'effectif de la JSK peut être un avantage pour les FAR"    Un stage en Tunisie pour préparer l'Asec Mimosa    Un sénateur du FFS exige la libération des détenus politiques    Tentative de putsch avortée au Soudan    Le Parlement vote une motion de censure contre le gouvernement    Inondations et villes bloquées    La forêt, un gisement inexploité    Saïed maintient les mesures d'exception    Les prix poursuivent leur hausse    877 employeurs concernés à M'sila    Rencontre avec Saïd Boutadjine autour de l'oeuvre katébienne    «Un centre de recherche dédié à la science et à la technologie en projet»    Tipaza: L'autoroute Bou Ismaïl-Zeralda fermée à cause de la pluie    Suppression des pénalités de retard des cotisations à la CASNOS    Où sont passés les indépendants ?    Le SNAPO met en garde: Réticence des citoyens à se faire vacciner     Tebboune reçoit un appel téléphonique de Macron    Quel avenir pour les entreprises publiques ?    Quelle solution outre que la révision des salaires ?    Koeman tire sur ses joueurs    Des dépotoirs à ciel ouvert    Tebboune tient son engagement    Le gouvernement impulse une nouvelle dynamique    Le retour du FFS    Des partis politiques à la traine    un conseil national du tourisme?    Intense activité pour Lamamra à New York    L'événement est reporté pour le 2 octobre    Appel à candidatures    Ces chanteuses kabyles qui ont bravé les tabous    Le FFS appelle à renforcer les prérogatives des élus locaux    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Soirée mystique avec Salim Dada & Cie
21e festival culturel européen
Publié dans Liberté le 30 - 06 - 2021

Pour cette cinquième soirée du festival, l'Italie a été représentée par Salim Dada & Cie, qui a présenté un spectacle envoûtant, traversé de poésie, de chant et de musique, "une approche créative, un regard croisé, un retour aux sources..."
La cinquième soirée du festival européen était particulière, voire magistrale grâce au programme proposé par l'Italie (Etat membre de la délégation de l'UE), lundi dernier au Théâtre national algérien Mahieddine-Bachtarzi. Dans une ambiance apaisante ou carrément mystique, le public a savouré plus d'une heure durant, la suite musicale et vocale "Waçlat al-Ashwâq" de Salim Dada & Cie.
Avant d'entamer ce spectacle, Salim Dada à la guitare et Mehdi Djama au saxophone ont rendu hommage à Ennio Morricone, grand compositeur italien de bandes originales de films, décédé l'an dernier à 93 ans. Le bal a donc été ouvert sur le titre "Thème of Ali" musique du film La bataille d'Alger (1965) de Gillo Pontecorvo, suivi de "L'homme à l'harmonica", musique d'un autre film culte Il était une fois dans l'Ouest (1968) de Sergio Leone.
Suite à cette introduction qui annonçait un concert d'exception, les artistes de cette formation ont fait leur entrée sur la scène de la salle Mustapha-Kateb du TNA, pour offrir ainsi un show unique en son genre, traversé de poésie et de chants arabes.
Concernant "Waçlat al-Ashwâq", Salim Dada indique que "l'ébauche de cette composition date d'une quinzaine d'années (2004-2006) qui a abouti à une première élaboration d'une suite de factures traditionnelles (takht arabe et chorale, avec des musiciens) sur le mode nahâwund au nom de 'Waçlat al-Ashwâq' qui a été restituée après un stage musical pour la première fois le 20 octobre 2006 à Laghouat par des musiciens et des chanteurs amateurs locaux".
À travers cette démarche, le musicien a pour ambition de "combler" un vide de deux siècles et ce, en proposant "non un travail muséal, mais une approche créative, un regard croisé, un retour aux sources..." À cet effet, le virtuose est accompagné par Youcef Soltani chef de chœur, Abderrahmane Akrout, Ahmed Hadj Kouider et Réda Deriassa au chant, Berkane Mekhademi au violon arabe (alto), Habib Boumegouas au oud (luth), Mahdi Djama au saxophone, Amina Mekkaoui à la contrebasse, ainsi qu'Oussama Mebarka et Hichem Boutahraoui aux percussions. Ces artistes ont proposé neuf parties d'une cinquantaine de minutes.
Le festival s'est poursuivi avec Hind et Algerino qui ont représenté le Portugal, en proposant un dizaine de titres de fado. Pour la soirée d'aujourd'hui, la Pologne et la République tchèque seront représentées par l'orchestre symphonique Acima.
H. M.

PROGRAMME 21e FESTIVAL EUROPEEN
Cette édition aura lieu du 24 juin au 2 juillet au TNA à partir de 19h.
Billet à 300 DA.
Programme
Mercredi 30 juin :
Garage Band (pop, rock, kabyle).
Jeudi 1er juillet :
Dimastand (reggae gnawi).
Vendredi 2 juillet :
Orchestre jeunes talents
(musiques du monde).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.