Le FFS reporte son 6e congrès national à une date ultérieure    "Je paie ma candidature à la présidentielle"    Abdelkader Bensalah s'est éteint à l'âge de 80 ans    L'offre se resserre    Rentrée scolaire perturbée à Béjaïa    La décrue renforce les réticences    Grand projet pour la culture du colza    L'Algérie ferme son espace aérien au Maroc    L'Isacom dénonce l'arrestation de militants sahraouis    Le groupe paramilitaire russe Wagner fait peur à Pari    Vers la résiliation du contrat de l'entraîneur tunisien    Ali Larbi Mohamed signe pour quatre saisons    La sélection algérienne boucle son stage d'évaluation    La Casnos explique ses mesures exceptionnelles    182 agressions contre le réseau gazier cette année    Bekkat plaide pour le rattachement de la sécurité sociale à la Santé    Sauce aux fines herbes    La France déchirée?    La montée des extrémismes    Tébessa: La bataille d'El Djorf revient    Bouteflika, héros tragique de l'Algérie    L'ONU débloque 8,5 millions de dollars américains pour aider le Niger    Trois projets innovants au concours national de l'entrepreneuriat    Renault signe un contrat avec la Bourse de l'Ouest    Les préoccupations locales dominent    Griezmann n'y arrive toujours pas    14 joueurs recrutés et la liste encore ouverte    Pas trop de choix pour le CRB, l'ESS, la JSK et la JSS    Boulahia s'engage avec l'Emirates Club    MOHAMED BELHADJ, NOUVEAU PRESIDENT DU CA    Salah Goudjil, président du Conseil de la nation    Lumière sur les zones d'ombre    La pénurie en eau potable était évitable    Annaba a trouvé la parade    Une saignée inévitable    18 et 36 mois de prison requis contre deux agents    MERIEM    Cinglant revers du makhzen    L'Algérie ferme son espace aérien avec le Maroc    Ici, ailleurs, de Borges à El-Harrach    "LA LITTERATURE NOURRIT L'IMAGINAIRE ET FAÇONNE UN INDIVIDU LIBRE"    De quoi la littérature est-elle le nom en Algérie ?    «Ma renaissance en couleurs...»    Elle est accusée de conflit d'intérêts    Tayeb était calme et juste    12 éléments de soutien au terrorisme en une semaine    Abdelkader Bensalah n'est plus    Le Président Tebboune préside une réunion du Haut Conseil de Sécurité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les structures sanitaires au bord de la saturation
CORONAVIRUS À CHLEF
Publié dans Liberté le 29 - 07 - 2021

Les hôtels et autres établissements touristiques pourraient être sollicités si la situation sanitaire venait à se dégrader, dans les jours et semaines à venir dans la wilaya de Chlef.
La situation épidémiologique relative à la Covid-19 dans la wilaya de Chlef connaît une recrudescence de plus en plus inquiétante compte tenu du nombre des cas d'hospitalisation qui augmente sensiblement de jour en jour.
Sur les 320 lits destinés à l'accueil des cas suspects et positifs au coronavirus à travers l'ensemble des établissements sanitaires qui relèvent du secteur public à Chlef, il ne reste que 23, selon des sources au niveau de la direction de wilaya de la santé. D'ailleurs c'est ce qu'a fait savoir aussi le wali lors d'une déclaration qu'il a faite au courant de la semaine.
Selon lui, la situation est au rouge et il est plus qu'indéniable pour chacun de se plier aux mesures barrières qu'il faut littéralement respecter et de se faire aussi vacciner pour éviter la contamination. Il a également ajouté que la demande d'oxygénation des personnes contaminées est très fortes ces dernières semaines, et ce, en comparaison avec les mois passés. Aussi, et d'après toujours les mêmes sources de la direction de la santé, le nombre de patients que recevaient les établissements sanitaires en question et qui ne dépassait pas 10 cas entre suspects et confirmés (à la Covid-19) par jour est passé à plus 115 cas quotidiennement. "C'est pourquoi, le nombre d'occupation de lits a augmenté de façon rapide et étonnante ces derniers jours dans toutes les infrastructures sanitaires dans presque toutes les communes de la wilaya". Dans le même contexte et afin de répondre au déficit notamment en matière d'infrastructures d'accueil pour la prise en charge des cas d'hospitalisation si le nombre de ces derniers augmenterait prochainement, 19 des hôtels que compte la wilaya seront entièrement mobilisés à ces fins. C'est le directeur du tourisme, de l'artisanat et du travail familial de la wilaya qui l'a fait savoir dernièrement. Selon lui, tous les propriétaires d'hôtels à travers l'ensemble de la wilaya "se montrent compréhensifs à l'égard de la gravité de la situation pandémique que traverse le pays. Ils ont tout de suite donné leur accord quant à l'utilisation de leurs établissements respectifs dans le cas où les infrastructures médicales qui accueillent quotidiennement les patients, seraient pleines".
De son côté, la direction de la santé de la wilaya qui ne peut avancer de chiffres exacts en ce qui concerne les cas positifs à la Covid-19 ou de ceux qui décèdent après avoir été contaminés au virus, rappelle enfin que le seul moyen d'éviter le pire reste la prévention, la vaccination et le strict respect des mesures barrières à savoir le port de la bavette et la distanciation sociale entre autres.
AHMED CHENAOUI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.