Curieuse réhabilitation de la candidature du mouhafedh FLN    La délégation algérienne refuse de s'asseoir derrière la délégation israélienne    Les opérateurs doivent déclarer leurs entrepôts avant le 30 novembre    L'huile de table plus chère    Lamamra appelle à la consolidation du processus politique    "Inefficaces et contre-productives", selon l'Algérie    "Le championnat se poursuivra durant la Coupe arabe des nations"    Les Sudistes à un pas de la qualification    L'Algérie toujours dans le top 5 africain    "HELIOPOLIS" À NOUVEAU SELECTIONNE POUR LES OSCARS    Lancement du colloque sur la carte linguistique de tamazight    Sarkozy au TPI, ça tarde    Qui, logiquement, arrose l'autre ?    BRÈVES...    Quel sort pour les APC sans candidats ?    L'Algérie avec la Libye et la Tunisie    Les Hamraouas surprennent les Sanafirs    Les syndicats préparent la riposte    Arrestation d'un voleur de bouteilles d'oxygène    L'article 184 du code électoral largement contesté    Le jeu malsain de Riyad    Quand Macron se remémore le blues des colonies !    Le qamouss, les mu'allaqât et l'incompétence paralinguistique !    Clôture en beauté de la première édition à Aïn-Séfra    EHU 1er - Novembre: Lancement d'une campagne de dépistage du cancer du sein    Vaccination anti-Covid: «La balle est dans le camp des citoyens»    Défis et espoir    Exportations hors hydrocarbures: Produits alimentaires et industries manufacturières à la traîne    Pouvoir d'achat divisé par deux en 10 ans    La Com en débat    Front de mer à Aïn El Turck: L'OPGI se mobilise pour la collecte des déchets    Course contre la montre à Blida    Washington lâche Rabat    Selma Haddadi désignée ambassadrice à Djouba    Le chef de la junte nomme 3 ministres et le SG du gouvernement    La Maison de la presse de Bouira baptisée Abdenour Merzouk    Le FFS rebondit    Que se passe-t-il au campus d'El Kseur?    La Coquette perd de son lustre    NAJDA se restructure    Benbahmed réaffirme les priorités du secteur    Incendie au complexe Tosyali    Les vérités des géants de la télécommunication    La tension monte    Lukaku a évité le pire    La démagogie comme mode d'emploi    Tizi ouzou rend hommage à ses fils    Appel à candidature    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



PLUS DE 89 000 HECTARES RAVAGES
DEGÂTS OCCASIONNES PAR LES INCENDIES DE FORÊT
Publié dans Liberté le 25 - 08 - 2021

L'opération d'évaluation des dommages a atteint un taux d'avancement de 75%, selon le ministre de l'Agriculture.
"Les quelque 1 200 foyers d'incendie enregistrés dans 35 wilayas du pays ont dévasté plus de 89 000 hectares." Ces chiffres ont été annoncés officiellement par le ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Abdelhamid Hamdani, lors de la réunion tenue hier au siège du ministère avec les cadres de son département, de la Direction générale des forêts (DGF) et les conservateurs des wilayas touchées par les incendies ainsi que des représentants de la société civile.
Pour le ministre, "la plupart de ces feux sont survenus à Tizi Ouzou qui demeure la wilaya la plus touchée, mais également dans d'autres wilayas à l'instar de Béjaïa, de Khenchela, de Skikda et de Guelma". L'heure est certes à l'évaluation des dégâts engendrés par ces feux, mais les autorités devront également entamer dans les plus brefs délais les actions d'indemnisation des victimes de cette tragédie. Un dossier important sur lequel s'est penché sérieusement le département de l'Agriculture si l'on se fie aux déclarations du ministre.
"Toutes ces pertes et dégâts occasionnés par ces feux qui ont impacté le domaine agropastoral, détruisant le couvert végétal et les richesses animales, doivent être indemnisés sur la base des résultats des opérations de recensement dont le taux a atteint plus de 75%", a précisé Abdelhamid Hamdani.
Un bilan final sera établi en tout cas par la Commission nationale d'évaluation installée par le président de la République Abdelmadjid Tebboune qui a exigé que le rapport soit finalisé dans de courts délais.
Il a même préconisé de faire "appel à l'Armée nationale populaire, si le besoin se faisait sentir, afin de renforcer les rangs des agents responsables de l'évaluation des dégâts, notamment avec l'approche de la rentrée sociale et de l'hiver". Le travail a pris visiblement un peu plus de temps afin de "trouver une approche sérieuse et pratique pour les indemnisations", explique le ministre.
L'inspecteur central au ministère de l'Intérieur et des Collectivités locales, Abdelaziz Deliba, a déclaré, lundi dernier, que le processus d'évaluation des pertes causées par les récents incendies dans 26 wilayas a atteint un stade très avancé. Ce qui permet de commencer à recevoir les dossiers des personnes concernées pour leur permettre de bénéficier des subventions accordées par l'Etat.
Ce responsable a précisé que les indemnisations qui seront accordées aux sinistrés seront des aides financières pour les habitations endommagées sur la base de l'évaluation des experts et d'autres en nature liées aux pertes qui ont affecté le secteur agricole, tel que l'a exigé le président de la République des ministres de l'Agriculture et de l'Habitat.
Reboisement
Du point de vue administratif, les dossiers devront contenir le document de l'expertise fourni par les spécialistes sur la base des dégâts subis, les procès-verbaux des équipes de spécialistes chargées de l'évaluation des dégâts, le dossier de la commission centrale et la pièce d'identité de l'intéressé.
Quant aux victimes des incendies, Abdelaziz Deliba a avoué que le ministre de l'Intérieur et le secrétaire général de la présidence de la République ont entamé le versement des allocations au profit des familles des victimes, estimée à un million de dinars.
Outre le dédommagement des personnes activant dans le domaine agropastoral, touchées par cette catastrophe, le ministre a accordé une priorité pour la réhabilitation des espaces forestiers ravagés par les feux à travers le nettoiement de ces espaces rapidement, avant l'arrivée de la saison des pluies.
Son département a été désigné pour assurer l'opération de reboisement, à grande échelle, d'arbres fruitiers au niveau des régions touchées en coordination avec la DGF et des spécialistes du domaine afin de réaliser ce travail "sur des bases scientifiques et techniques, en définissant les espaces et espèces appropriés pour chaque région, d'autant que le reboisement, après des incendies de forêt, nécessite la maîtrise de certaines techniques", a-t-il expliqué.
Dans ce cadre, M. Hamdani a affirmé que 20 millions d'arbrisseaux dont 11 millions d'arbres fruitiers seront plantés dans ces forêts. La mission a été confiée, selon le ministre, à une Commission nationale de coordination des opérations de reboisement.
Par ailleurs, Abdelhamid Hamdani a souligné que la rencontre d'hier avec les acteurs du secteur des forêts visait à coordonner les efforts pour lutter de manière plus efficace contre les incendies et jeter les bases solides permettant aux organes concernés de jouer leur rôle préventif de toute urgence et de rétablir la prise en compte des espaces forestiers touchés.

Badreddine KHRIS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.