Les mises en garde de Tebboune    Une cinquantaine de maires non encore installés    «Le plan de sauvetage de la compagnie doit s'opérer»    Des bombardements font 11 morts à Sanaâ, la capitale du Yémen    Alger, dernière escale de l'envoyé de l'ONU Staffan de Mistura    Pyongyang confirme avoir tiré deux missiles lundi    Dos au mur, tout reste possible pour les Verts    Algérie-Côte d'Ivoire se jouera au Japoma Stadium    Suspension d'un an contre le président Mohamed Zerouati    «Un virus appelé à disparaître vers le mois de mars»    Faut-il changer de stratégie ?    Décès de 4 ouvriers et un blessé dans un état critique à Oran    Une semaine de documentaires récents et inédits    L'axe de coopération se renforce entre Conakry et Bamako    Six soldats tués en une semaine    Conseil de sécurité: débat ouvert sur la situation au Moyen-Orient et en Palestine    Le prix du pétrole tire vers les 100 dollars    APN: plénière jeudi consacrée aux questions orales    Salon international du bâtiment à Annaba: 80 opérateurs exposent leurs produits    Délégation de la CAF à Tizi Ouzou et à Sétif    "L'Algérie peut battre la Côte d'Ivoire"    Foot-Ligue 1 algérienne : journée favorable pour le groupe de tête    Report au 26 janvier du procès des accusés dans l'affaire du groupe "Benamor"    Le procès de l'activiste Nora Haddad renvoyé    Vers la prise en charge des préoccupations des boulangers    Les laboratoires d'analyses médicales sous pression    Les travailleurs des impôts en grève    Le bilan macabre de la contre-révolution au Soudan    Vibrant hommage à Didouche Mourad    Une critique constructive des limites inhérentes au Hirak    Affaire du groupe Amenhyd: 4 ans de prison ferme pour Sellal et 5 ans à l'encontre de Necib    Le crime économique organisé, une menace pour la sécurité mondiale    Quid des nouvelles villes en Algérie ?    Aïn El Turck: Un réseau de 5 individus démantelé et 580 comprimés psychotropes saisis    Tlemcen: Une stèle pour Benaouda Benzerdjeb    L'éternelle nuit religieuse : l'Horloge bloquée sur minuit    Umtiti blessé au pied et opéré    2.668 logements attribués    Une hausse inquiétante    «Le spectre de l'achat des voix plane»    Les défenseurs des migrants vent debout contre l'enfermement    Des Américains en prospection à Oran    Incontournable marché libyen    Luis Suarez, un cas difficile à gérer    Les facteurs d'une Renaissance nationale    Pourquoi relire «La peste»?    Projection de «Ne nous racontez plus d'histoire !»    Chanegriha : La rencontre avec le président Tebboune au siège du MDN revêt une "symbolique particulière"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les libéraux maintenus au pouvoir au Canada
ILS GAGNENT AUX LEGISLATIVES SANS OBTENIR LA MAJORITE
Publié dans Liberté le 22 - 09 - 2021

Les libéraux du Premier ministre sortant, Justin Trudeau, ont remporté les élections législatives anticipées lundi au terme d'une lutte serrée avec le Parti conservateur du Canada (opposition).
Les résultats préliminaires annoncés par Elections Canada, organisme public responsable du déroulement du scrutin, donnaient le Parti libéral du Canada (PLC) victorieux avec 159 sièges arrachés avec 32% des suffrages exprimés, devançant les conservateurs (119) arrivés en deuxième position. M. Trudeau sera donc contraint de former un gouvernement minoritaire, sa formation politique n'ayant pas atteint le seuil fatidique de 170 sièges pour constituer une majorité.
L'Exécutif gouvernement libéral a déclenché des élections anticipées pour justement sortir de cette position de gouvernement minoritaire depuis les dernières élections générales de 2019. Finalement, les résultats annoncés, mardi matin, ont maintenu le statu quo avec pratiquement le même équilibre des forces politiques.
"Les Canadiens nous renvoient au pouvoir avec un mandat clair pour parvenir à sortir de cette pandémie et aller vers un avenir meilleur", a déclaré Justin Trudeau au quartier général de son parti.
Pour les observateurs, le résultat des législatives était à vrai dire prévisible, alors que Trudeau était bousculé par ses adversaires politiques sur sa gestion de la pandémie et sur la pertinence de déclencher des élections en pleine quatrième vague de Covid-19.
L'épisode des talibans est venu compliquer une campagne en dents de scie pour les libéraux qui traînait le dossier afghan comme un boulet durant les 36 jours de la campagne électorale.
Les conservateurs conservent également leur position d'opposions officielle avec 119 députés élus avec 34% des suffrages, suivis du Bloc québécois avec 34 élus, alors que le Nouveau Parti démocratique (NPD) a fait une véritable remontée en arrachant 25 circonscriptions. Le Parti vert du Canada a remporté lui deux sièges. Près de 16 000 000 d'électeurs se sont exprimés sur un ensemble de 27 000 000 d'inscrits.
La victoire libérale ne changera pas la politique étrangère imprimée sous le règne de Justin Trudeau, notamment au sein du G7, les Nations unies ou les autres alliances, commerciales ou autres. Ottawa s'est proposé par exemple à recevoir 20 000 réfugiés afghans et à augmenter le seuil d'immigration économique.
Le dossier de la Chine restera un caillou de sable dans la machine libérale. Avec l'Algérie, les relations bilatérales ont toujours été au beau fixe, même si les échanges économiques et commerciaux se sont stagnés depuis l'arrivée au pouvoir de Justin Trudeau.

De Montréal : YAHIA ARKAT


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.