Du nouveau dans la brouille entre Icardi et sa femme Wanda Nara    les effets sur votre corps d'une consommation quotidienne de thé vert    Liga : Le Barça se reprend face à Valence    Les recommandations de la CAPC: «Libérer les dossiers d'investissement et soutenir le pouvoir d'achat»    Elections locales: Le MSP s'en prend à l'ANIE    Croissance factice    Conseil des ministres: Le projet de loi sur la lutte contre la spéculation adopté    WA Tlemcen: Une nouvelle ère commence    Feux d'artifice, pétards et leur danger    13 harraga sauvés et les corps de 4 autres repêchés    Asphyxiées par le monoxyde de carbone: Trois personnes sauvées par la protection civile à Es-Sénia    La mort comme seul héritage    17 octobre 1961: L'Algérie n'acceptera jamais une amnistie des mémoires    Tlemcen: Une stèle dédiée à Benaouda Benzerdjeb    «Alger sera la vitrine de la transition énergétique»    L'informel menace l'Etat    relâchement au match retour    Où finira robert Lewandowski?    Pioli retient la force mentale des siens    Les oubliés de la loi de finances    Les néo-harkis reviennent cette semaine    La main tendue de Lamamra    La renaissance    Le Polisario demande à l'ONU de préciser la mission de son émissaire    Déboires d'un père de 9 enfants    Une loi pour protéger les institutions    La France officielle se cloisonne    L'Algérie «rapatrie» le 17 octobre 1961    «Fatima, la fille du fleuve», une BD contre l'oubli    "Ni complaisance, ni compromission"    Plusieurs secteurs à l'ordre du jour    L'OMS dévoile ses chiffres    2 décès et 87 nouveaux cas en 24 heures    Vers de nouvelles hausses en 2022    OUM EL BOUAGHI : Plus de 100 spécialités proposées aux stagiaires    La loi sur la lutte contre la spéculation au menu    Des listes passées à la moulinette    Les USA proposent de dédommager les familles des victimes    Le HCR appelle les Etats à faciliter le regroupement familial    Le petit pas de Macron    La France doit "reconnaître un massacre d'Etat"    Ni excuses, ni repentance : reconnaître les crimes    L'alliance Tel Aviv-Rabat menace l'UA    Des sénateurs américains alertent sur la situation des droits de l'Homme    Masque capillaire au yaourt et au miel    La JS Saoura et le HBC El Biar vainqueurs    L'échauffement, à bout de souffle    Chanegriha salue la participation de l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



"Le remaniement de l'effectif de la JSK peut être un avantage pour les FAR"
SVEN VANDENBROECK (ENTRAÎNEUR DE L'AS DES FAR)
Publié dans Liberté le 22 - 09 - 2021

Sven Vandenbroeck, l'entraîneur belge de l'Association sportive des FAR du Maroc, futur adversaire de la Jeunesse sportive de Kabylie en Coupe de la Confédération africaine, a estimé dans cette interview que l'objectif de son équipe est de passer l'écueil kabyle pour pouvoir atteindre le prochain tour.
Liberté : Vous êtes de retour en compétitions africaine après une absence de plusieurs années, et les choses ont bien marché pour vous lors de ce 1er tour préliminaire...
Sven Vandenbroeck : Après une absence de huit années sur la scène africaine, ce fut vraiment un grand moment pour les FAR de renouer avec ce genre de compétition, à savoir la Coupe de la Confédération africaine. Pour revenir à cette rencontre face aux Buffles, mes joueurs étaient au début très nerveux surtout que deux joueurs seulement de mon effectif ont déjà disputé une compétition continentale, les autres sont sans expérience aucune. Aussi, l'entame de chaque compétition est toujours difficile. Je pense que pour cette première sortie, mon équipe a tout de même bien réagi notamment à l'extérieur ou nous avons joué sous une chaleur torride (40°), mais l'essentiel a été fait, à savoir la qualification pour le 2e tour préliminaire ou nous allons affronter l'équipe algérienne de la JS Kabylie.
Justement, évoquant la JS Kabylie, que pensez-vous de votre futur adversaire ?
Pour être franc avec vous, pour l'instant je n'ai pas beaucoup d'éléments sur cette équipe de la JSK, bien que je pense qu'il s'agit du finaliste de la dernière édition, ce qui prouve que ce n'est pas une équipe quelconque, bien au contraire. Cependant, le match aller est prévu pour le 16 octobre, c'est encore loin. Nous allons tout faire pour bien nous préparer à ces deux rencontres face à la JSK que ce soit chez nous à Rabat ou en Algérie.
Il s'agit bien d'un derby maghrébin...
C'est un derby maghrébin comme vous le dites, donc nous nous attendons à une rencontre très disputée entre deux clubs qui vont s'arracher pour se qualifier. Ce sera pour moi des matchs avec beaucoup d'intensité et d'engagement physique de part et d'autre. En fait, tous les ingrédients du football seront réunis. Néanmoins, le plus important pour moi c'est le fair-play entre les deux teams. Ce sera un chaud débat entre deux équipes maghrébines, où le meilleur compostera son ticket pour le prochain tour de la Coupe de la CAF. J'espère que nous aurons ce privilège.
Le fait que l'effectif de la JSK a été remanié cette saison, pourrait-il jouer en votre faveur ?
Je n'ai pas encore d'idée précise sur l'effectif actuel de notre prochain adversaire en Coupe de la CAF, mais si comme vous le dites l'équipe qui a atteint la finale la saison dernière a été remaniée, je pense que ce sera un avantage pour nous, du fait d'éviter des joueurs qui ont de l'expérience dans ce genre de compétition. Pour être franc, je ne prends pas trop en compte ces paramètres. Je suis sûr que l'équipe de la JSK sera bien préparée face à nous quelles que soient les circonstances. Les joueurs de la JSK auront, comme nous, le temps nécessaire pour bien se préparer pour la coupe de la CAF. Je pense que nous partons à chances égales.
Quels sont les objectifs de votre équipe dans cette compétition ?
C'est la première expérience de mon groupe en coupe de la CAF. Je pense que c'est trop tôt pour fixer des objectifs. Nous allons prendre cette compétition match après match. Si nous passons sans embûches l'écueil de la Jeunesse sportive de Kabylie, nous pourrons nous projeter un peu plus sur cette compétition. En tout cas si nous pouvons atteindre la phase des poules, ce sera déjà une belle performance pour nous, sachant que c'est notre première participation à une compétition continentale d'inter-clubs après huit années d'attente.

Entretien réalisé par : SOFIANE MEHENNI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.