Une équipe algérienne décroche la 1re place    L'armée d'occupation israélienne attaque une ville palestinienne    Nous n'adhérerons à aucun processus de paix au vu de la poursuite du terrorisme marocain et du silence onusien    Plusieurs interventions dans le Centre et l'Est du pays ces dernières 24h    Les nouvelles technologies contribueront à sa généralisation    «Réception de la majorité des structures sportives vers la fin du mois»    Les ressources du secteur industriel "permettent de se passer d'une grande partie des revenus des hydrocarbures"    La conférence unificatrice des factions palestiniennes en Algérie, une affirmation du caractère sacré de la cause palestinienne    Coronavirus: 197 nouveaux cas 161 guérisons et 3 décès    Man City : Déjà un accord entre Ferran Torres et le Barça ?    LDC : Le programme des matchs de ce mardi    Le SG de l'ONU condamne "fermement"    Le procès de Chakib Khelil aura lieu le 20 décembre    Légère baisse de la production d'agrumes    Seules deux femmes siégeront à l'APW de Béjaïa    Les Benhamadi condamnés    En souvenir d'Omdurman    Le dossier sera traité jeudi prochain    Tentatives de relance des projets d'amélioration urbaine    Des exploitations agricoles privées d'électricité    Le Covid contamine les écoles    12 militaires et "des dizaines de terroristes" tués    "l'industrie musicale vit sa plus mauvaise période"    Grippe saisonnière : Les pharmaciens autorisés à pratiquer la vaccination    Nouvelles de Mostaganem    Une bureaucratie remplace une autre !    Importation de véhicules neufs : Les opérateurs dans l'expectative    Khalfallah Abdelaziz. Moudjahid et auteur : «Notre histoire doit être engagée contre l'amalgame et la déformation...»    Kaïs Yaâkoubi satisfait    Retrouvailles inédites à Doha !    Belmadi 4e, Mancini sacré !    Du gluten dans votre shampooing    Le RND remporte la présidence de l'APW    Le détail qui échappe à Charfi    Tout dépendra encore des recours    A Tierra met le cap sur Annaba    Au bled de cocagne !    Le 11 décembre à l'Institut «Cervantès» d'Oran: Conférence en ligne sur des monuments historiques d'Oran    Le renvoi révélateur?    Le bras de fer continue !    Les points à retenir du Conseil des ministres    Aziza Oussedik en paisible retraite    L'interaction Tamazight et l'informatique    7e édition des Journées du cinéma amateur    10 milliards de dollars octroyés à de faux investisseurs    L'Algérie octroie 100 millions de dollars à la Palestine    Les talibans nient les accusations d'«exécutions sommaires»    Mort du combattant anti-apartheid, Ebrahim Ismail Ebrahim    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Lamamra appelle à la consolidation du processus politique
CONFERENCE INTERNATIONALE POUR LA STABILITE EN LIBYE
Publié dans Liberté le 23 - 10 - 2021

Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l'étranger, Ramtane Lamamra, a affirmé, jeudi depuis Tripoli, que la position de l'Algérie à l'égard de la crise en Libye "a toujours été claire et constante" et consiste à "préserver la souveraineté et l'unité territoriales de la Libye" et à trouver un règlement inter-libyen à la crise.
Lors de son intervention, à la Conférence internationale sur la stabilité de la Libye, ouverte jeudi à Tripoli, en présence d'une trentaine de pays, le ministre des Affaires étrangères a souligné que "le règlement de la crise doit passer par un processus inter-libyen où les frères libyens doivent jouer un rôle éminent dans le cadre d'un dialogue inclusif à même de garantir la reconstruction et l'unification des institutions, et consacrer la réconciliation nationale".
Si le chef de file de la diplomatie algérienne a affiché sa satisfaction quant aux progrès enregistrés sur le plan sécuritaire, notamment depuis la signature de l'Accord de cessez-le-feu, le processus militaire et sécuritaire, a-t-il indiqué, doit être parachevé "en s'engageant à interdire les armes et à procéder au retrait des forces, des mercenaires et des combattants étrangers de la Libye".
Un parachèvement, rappelle Lamamra, qui passe nécessairement à travers "la concertation avec les partenaires internationaux concernés et l'implication des pays du voisinage libyen dans les discussions et les processus lancés suivant les conclusions de la réunion ministérielle des pays voisins de la Libye tenue à Alger, les 30 et 31 août 2021".
Lors de cette Conférence, la première initiée par la Libye, le chef de la diplomatie algérienne a appelé, à l'approche des élections générales en Libye, prévues le 24 décembre, toutes les parties concernées à soutenir les efforts consentis par le pouvoir exécutif actuel et à se démarquer de toutes les tentatives visant la désunion des Libyens ou l'entrave du processus politique et l'activité du gouvernement dans toutes les régions du pays.
Il a également exhorté la communauté internationale à prêter main-forte à la réalisation des consensus nécessaires en vue d'un règlement adéquat de certaines questions juridiques et techniques pendantes, notamment la base constitutionnelle des élections et le parachèvement des processus de l'unification des institutions et de la réconciliation nationale libyenne.
Dans ce cadre, Ramtane Lamamra a réaffirmé le soutien de l'Algérie à cette initiative et sa disponibilité permanente à "aider les frères libyens à atteindre les objectifs escomptés", tout en poursuivant "cet effort collectif pour mobiliser le soutien nécessaire en leur faveur en vue d'édifier un Etat libyen uni, sécurisé, stabilisé et démocratique".

K. B./ Agences


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.