Commission d'enquête du Sénat ? C'est quoi le Sénat ?    Le MSP vise un groupe parlementaire    Le procès de Chakib Khelil prévu aujourd'hui    Le sachet de lait subventionné toujours rare    40 rendez-vous au Palais des expositions d'Alger    Tripoli appelle à la coopération internationale contre la migration illégale    De Sankara à Goïta, la révolte des jeunes officiers    L'Algérie et l'Egypte décidées à faire réussir le prochain Sommet arabe en Algérie    L'affaire du match NAHD-MCA traitée incessamment    Le président de la FAA en tournée nationale    Un trio de favoris en huitièmes de finale !    Incendie dans un entrepôt du service régional d'équipements de la Sûreté nationale    Faut-il décréter la vaccination obligatoire ?    Chaussures plates ou à talons, faites le bon choix    Actuculte    Sacré Al Rûmi !    Lettre de Tata Aldjia à un cousin d'Amérique (2)    Groupe E : Algérie 0 Guinée équatoriale 1 - Amère déconvenue    Spéculation sur les marchandises: La loi dans toute sa rigueur    L'indépendance, rien que l'indépendance    Convention entre l'USTOMB et le port d'Arzew (EPA): Don d'un bateau-pilote pour la formation des étudiants en Génie maritime    Bechar: Quatre morts dans une collision    Education: Suivi mitigé de la grève des contractuels    Exportation du Coronavac: En attendant le feu vert de l'OMS    Le fusil et le burnous    Conseil des ministres: L'Etat paiera plus cher les céréales aux agriculteurs    Football - Ligue 1: Le CRB imperturbable, la JSS et le MCA se replacent    Le derby de Séville suspendu    De mal en pis    La leçon des échecs    4 personnes devant la justice    Un moteur marin algérien mis à flot    Les coopératives oléicoles en gestation    Le spectre du stress hydrique plane    68 élèves contaminés et 3 lycées fermés    Le gouvernement hausse le ton    Décès à Bamako de l'ancien président Ibrahim Boubacar Keïta    Prémices d'un tournoi raté    Haaland met le feu à la maison    Des manifestations hautes en couleur    Tamazight pour tout le monde    La pièce «Vers l'espoir» éblouit le public    L'ambassade des Etats-Unis à Alger s'en félicite    Des prestations artistiques en clôture des célébrations    L'explosion d'une bombe artisanale fait 3 blessés    L'examen du projet de loi portant découpage judiciaire au menu    Sisyphe et nous    Le FFS opte pour Hadadou    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Grande opération de nettoyage à Bordj Bou-Arréridj
Avec la participation de 12 wilayas
Publié dans Liberté le 18 - 11 - 2021

Une grande opération de nettoyage a été lancée à Bordj Bou-Arréridj par les services de la wilaya avec la participation de 12 autres wilayas du pays – Tizi Ouzou, Bouira, M'sila, Sétif, Constantine, Oum El-Bouaghi, Annaba, Khenchela... — et la mobilisation des moyens des différentes directions, agences et divisions communales, en plus de la mise à contribution des entreprises publiques et privées. Le coup d'envoi de cette opération a été donné mardi et elle se poursuivra durant quelques jours. Pas moins de 100 camions, une vingtaine d'engins, 250 employés et du matériel ont été réquisitionnés pour l'opération.
"Cette opération, qui entre dans le cadre de la préparation de la saison hivernale, se poursuivra de façon périodique et touchera l'ensemble de la ville de Bordj Bou-Arréridj, en complément des différentes opérations de nettoyage qui se déroulent à longueur d'année", a indiqué le wali, Mohamed Benmalek. En outre, l'opération sera aussi destinée au curage et au nettoyage en amont et en aval des oueds qui traversent la ville de Bordj Bou-Arréridj, surtout en cette période d'intempéries qui touchent de nombreuses wilayas du pays et ayant causé d'importants dégâts et des pertes humaines.
Pour rappel, les cours des cinq oueds qui traversent la ville de Bordj Bou-Arréridj ont été soit déviés, soit obstrués par un urbanisme non respectueux des règles fondamentales de prévention et de sécurité. Un éventuel réveil des oueds menacerait directement 14 quartiers de la ville, soit l'essentiel du tissu urbain, ainsi que les zones industrielles et d'activités.
En cas de forte crue, ils pourraient submerger toute une partie de la ville qui commence à l'entrée nord de l'agglomération, du côté de djebel Maryssane, comprenant les lotissements Nouioua, Lagraphe, les cités Chouhada et 8-Mai-45 ainsi que le nouveau quartier des affaires en passant par le souk quotidien de Boumezrag, pour finir dans les quartiers qui entourent son exutoire autour des boulevards Abdelkader-El-Bariki et le Faubourg, soit le centre-ville.

Chabane BOUARISSA


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.