Le Président Tebboune institue le 4 août journée nationale de l'ANP    CAN-2021 / Algérie : " Le match face à la Côte d'Ivoire ne sera pas délocalisé"    Manchester United: Pogba de retour plus vite que prévu ?    Coronavirus: 810 nouveaux cas    Le procès de Chakib Khelil et de l'ancien P-DG de Sonatrach reporté    Plus de 1 700 employeurs exonérés à Aïn Témouchent    De Mistura doit agir pour garantir le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    Le Conseil présidentiel en faveur de la tenue des élections    Les troupes nigérianes tuent cinq terroristes lors d'une fusillade    Le N 2 d'un groupe terroriste éliminé    "L'ACTIVITE SYNDICALE EST VITALE POUR LA SOCIETE"    Le statu quo !    Levée des obstacles sur 679 projets d'investissement    Accidents de la route : 34 morts et 1027 blessés en une semaine    Saisie de plus de 15 kg de cocaïne et 14 q de kif traité en 2021    Un syndicat plaide pour la gratuité des tests de dépistage de la Covid-19    M. Lamamra reçu par le Président égyptien Abdelfattah Al-Sissi    Trois morts suite à une attaque par drone    Croissance de 8,1% en 2021, au plus haut depuis une décennie    Mouvement partiel dans le corps des douanes    Le baril de Brent «touche» les 86 dollars    Le pôle de formation ouvre ses portes à la presse    A l'écoute de la CAN    Quatrième report du procès de Chakib Khelil    Entre le fait politique et le fait polémique, l'intérêt du citoyen en péril !    Un vif intérêt d'opérateurs américains pour une coopération avec leurs homologues algériens    «L'Omicron n'épargne aucune tranche d'âge»    Des agressions et des vols à répétition sur des équipements d'électricité et de gaz    Covid-19: vaccination "fondamentale" et mesures barrières pour faire face à la pandémie    Privilèges, affectations et contrariétés !    Comment un espion de la CIA est tombé à Alger    La «Longue liste» des auteurs retenus pour le prix littéraire Mohammed-Dib dévoilée    Des experts japonais en visite au CNRDPA et nombre de ports de pêche à Skikda    Equipe nationale: Une faillite collective    Pénurie d'huile: Les résultats de l'enquête parlementaire dans dix jours    Nouvelles infrastructures éducatives    Une histoire entre colons    Tébessa: Une dégradation en continu du cadre de vie    Belmadi refuse d'abdiquer    L'ADE au banc des accusés    Arrêts, grève et menaces planent...    Comme Barkhane, Takuba déjà à la peine    Tu recevras autant que tu as...    Les Canaris assurent et rassurent    Bouazza lance un cri de détresse    Héroïsme et sacrifice d'un condamné à mort    «Le rythme, c'est la vie»    La conquête de l'impossible    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Maïssa Bey, Waciny Laredj et Hassan Kachach à Saïda
4e festival national de la littérature et du cinéma de la femme
Publié dans Liberté le 23 - 11 - 2021

■ Du 11 au 15 décembre, la condition de la femme et son regard sur la société seront au cœur des débats dans la ville de Saïda, et ce, dans le cadre du 4e Festival national de la littérature et du cinéma de la femme.
Cette édition, qui donnera la parole à des écrivains, à des réalisateurs ou encore à des comédiens, sera marquée par des projections, des rencontres-débats et diverses nouveautés.
"La condition de la femme en Algérie a toujours fait partie de mon combat. Il faut parler de cela et de la société dans laquelle elle évolue", souligne Karim Moulay, commissaire du festival.
À propos de la thématique inscrite sous le signe "La littérature et le cinéma de la femme : L'autre regard", il précise que cette démarche vise à "rappeler les violences et les féminicides" que connaît le pays et que "le regard de la femme sur la société est très important".
Concernant la programmation, le commissaire a bien voulu donner les grandes lignes de cette édition, qui se prépare à grands pas. Parmi les invités ayant confirmé leur participation pour animer les conférences, les ventes-dédicaces ainsi que les nouvelles activités qui seront proposées, on peut citer Maïssa Bey, Waciny Laredj, Sabiha Benmansour, Sara Nems, Chabha Bengana ou encore Zohra Laga.
"Le volet littéraire aura lieu tous les matins à la maison de la culture et des arts de Saïda. Il y aura également au menu deux hommages, respectivement à Yamina et Yasmine Chouikh et à l'ancienne animatrice télé Mama Najwa", informe Karim Moulay.
Quant au volet cinématographique, il se déroulera dans la salle Douniazad (dernièrement rénovée et équipée d'un DCP) et verra ainsi la projection de longs et courts-métrages algériens.
Pour les longs-métrages, le public aura l'occasion de découvrir huit films, à l'instar de : Saliha de Mohamed Sahraoui, 143, rue du désert de Hassen Ferhani, Argu d'Omar Belkacemi, Elle nous regarde de Lyna Zerrouki, L'Etoile d'Alger de Rachid Benhadj... Pour la catégorie des films courts, huit cinéastes seront en lice pour le Grand Prix et le Prix du meilleur rôle d'interprétation féminine.
À noter que les projections seront suivies de débats avec les réalisateurs du film. Cinéphiles et bibliophiles, à vos agendas ! C'est du 11 au 15 décembre !

H. M.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.