réunion président de la FAF- membres des différents staffs des Verts pour préparer le Cameroun    Man United : Martial très proche de ce club    L'UE interpellée sur l'illégalité des activités économiques au Sahara occidental    Le Président Tebboune rencontre des représentants de la communauté nationale en Egypte    Burkina Faso: incertitude autour du sort du président Kaboré, appels au dialogue    Comores : Un défenseur pour garder les buts face au Cameroun    Covid-19: le dispositif de protection reconduit pour 10 jours à compter de mardi    Handi-basket / Championnat d'Afrique : l'Algérie s'impose devant l'Afrique    Affaire Metidji: 5 ans de prison ferme pour Sellal et 8 ans à l'encontre de Metidji    Coupe de la CAF: JSK-Royal Léopards d'Eswatini décalé à jeudi    Du fleuve de sang et de larmes... au rayonnant Hirak    Le président Tebboune quitte Alger à destination de l'Egypte    Covid: malgré sa contamination, le personnel médical continue de braverla pandémie et assurer le service    Le dinar poursuit sa baisse face au dollar    Les voies de la résilience    Des reports de procès en cascade    Les notaires emboîtent le pas aux avocats    Le dernier délai de la Cnas d'Alger aux employeurs    Les Verts n'ont jamais raté les matches barrages    MSF accuse la coalition menée par l'Arabie saoudite    L'Amérique livre le premier Super Hercules à l'Algérie    Le ras-le-bol des Oranais    "La physionomie des couples algériens a beaucoup évolué"    Farès Babouri veut nous faire sortir de notre zone de confort    Le prix "Halli-Ali" décerné à Mohamed Yadadène    Colloque sur l'engagement intellectuel durant la Guerre d'Algérie    Quelque 4 millions d'euros et 1 million d'USD d'exportations hors hydrocarbures en 2021    Tebboune entame aujourd'hui une visite de travail et de fraternité en égypte    Un soldat français tué à Gao    De l'ecstasy et du kif traité saisis par la police    «La hausse des prix n'est pas à l'ordre du jour»    La FAF suspend momentanément les compétitions    La grève des boulangers massivement suivie    L'association culturelle «Saharienne», un outil de valorisation des artistes et des arts    Coups de théâtre à répétition !    Bouira - Université : suspension des cours jusqu'à début février    RC Kouba: Est-ce la bonne saison ?    La solution des autotests    «50% des centres inaptes à accueillir l'examen»    La junte nomme les membres du Conseil national de transition    Quel crédit accorder à l'initiative?    Le rapport déposé incessamment sur le bureau de l'APN    Où en est la ruée vers l'or?    123 morts en 4 jours    Focus sur les intellectuels    L'ADN de la Nation algérienne    Pionnier de la musique kabyle    Les avocats prônent la prudence    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le FLN résiste et le MSP s'installe
Elections locales à l'Est du pays
Publié dans Liberté le 29 - 11 - 2021

En dépit des difficultés rencontrées dans la confection des listes électorales, les deux partis semblent avoir réussi à tirer leur épingle du jeu dans les wilayas de l'est du pays.
À Sétif où le taux participation aux élections des Assemblées populaires communales a atteint 35,66%, le FLN a, encore une fois, confirmé son ancrage, notamment au chef-lieu de wilaya et à El-Eulma où il a raflé dix sièges dans les deux grandes agglomérations, suivi du MSP et du RND, ainsi qu'au sud de la wilaya et dans quelques communes du nord de la wilaya. Cependant, les élus ne confirment pas une suprématie qui permettra à l'ancien parti unique de gérer d'office les APC. Les tractations ont bel et bien commencé pour des alliances – même contre nature – afin d'accéder au trône, notamment dans les grandes communes. Pas moins de 80% des communes verront leurs élus passer à l'urne. La commune de Beni Ourthilène sera, quant à elle, gérée par les élus du FFS qui ont obtenu 11 des 15 sièges que compte l'APC.
Les quatre autres sièges sont revenus à des indépendants. Toujours au nord de la wilaya, les indépendants ont aussi eu la majorité des sièges des APC de Maoklane, Beni Mohli et Sedj El-Ghoul. Autre lecture : l'âge des nouveaux élus. La plupart sont des jeunes qui n'ont jamais été dans les assemblées populaires locales. Les élections de novembre 2021 ont aussi montré que la gent féminine n'a pas réussi à convaincre les électeurs et le nombre de femmes au sein des assemblées sera insignifiant par rapport aux élections précédentes.
Jijel
Au lendemain d'un scrutin local qui a tout de même réussi à mobiliser un grand nombre d'électeurs – même si le seuil fatidique des 50% de participation n'a pas été atteint ; celle-ci s'est établie à 41% pour les APC et 40% pour l'APW – des alliances sont désormais envisagées pour départager les listes gagnantes. C'est le cas dans plusieurs communes, dont les grandes agglomérations de Jijel, de Taher et d'El-Milia, où les électeurs se sont exprimés pour plusieurs listes. À l'APC de Jijel, pas moins de six listes étaient en lice pour désigner le maire, à leur tête le FLN avec 8 sièges, suivi du MSP avec 7 sièges, puis du parti El-Mostakbal et d'une liste indépendante avec 6 sièges. Le RND et une liste indépendante décrochent respectivement 4 et 3 sièges.
À El-Milia, c'est une liste indépendante chapeautée par des jeunes qui est arrivée en tête avec 6 sièges, suivie du FLN et du FNA avec 4 sièges. Dans cette APC, les sièges sont répartis entre deux partis et une liste indépendante. Le FLN, en dépit des difficultés qu'il a rencontrées dans la confection des listes électorales, semble avoir tiré son épingle du jeu dans les communes où il s'est présenté. Pour ce qui est de l'APW, les résultats annoncés font état du partage des 39 sièges par les 9 listes qui ont pris part à ces élections. Toutefois, les partis El-Mostakbal et le FLN sont arrivés en tête avec 6 sièges chacun, suivis du RND et d'une liste indépendante avec 5 sièges. Le MSP et une autre liste libre ont décroché 4 sièges. Le reste des partis et des listes en lice a décroché 3 sièges.
Bordj Bou-Arréridj
Sur les 12 listes APW et les 131 APC, des noms d'ex-élus qui ont échappé à l'opération d'épuration se sont glissés subrepticement parmi les candidats aux élections locales. Le 27 novembre 2021, ils ont réussi à se faire élire une deuxième fois pour certains et une énième pour d'autres, au terme de mandats généralement insipides au niveau des idées, vampirisés par le Hirak et le concours d'impopularité entre administration et élus sortants, le piètre spectacle offert depuis quatre ans risque de perdurer. Même s'ils ne sont pas nombreux, ils ne fait aucun doute, dans leurs circonscriptions, ils sont déjà donnés maires ou membres de l'APW, selon les données non officielles qui circulent sur la Toile ou au niveau des permanences de certaines listes.
Même pour les partis, ceux qui étaient dans les anciennes assemblées, reviennent avec un petit changement de décor. Pour le taux de participation, on parle de 41,56% aux municipales et 39,69% à l'APW. Concernant l'APW, selon nos informations sur les 39 sièges que compte l'APW : 7 sièges pour le FM, 7 pour la liste indépendante El-Ahrar, 6 pour le RND, 5 pour le FLN, 4 pour une autre liste indépendante Thika, 3 pour une liste indépendante Tadjamoua Hisn Yakin, 3 pour une autre liste indépendante El-Wafa, 2 pour El-yad fi yad et 2 pour le HMS. La première lecture fait ressortir, le recul des islamistes (Hamas) avec seulement 2 sièges et la domination des listes des indépendants avec 19 sièges.

F. SENOUSSAOUI /Amor Z. / C. BOUARISSA


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.