JM/Athlétisme: belle moisson algérienne en attendant la confirmation aux mondiaux    JM/Handball (messieurs): l'Egypte domine la Macédoine du Nord (34-20) et passe en finale    Le PSG vise un nouvel attaquant transalpin    ETUSA: un programme de transport gratuit au profit des SMA au défilé militaire    La communauté algérienne à Moscou célèbre la fête de l'indépendance    Fête de l'indépendance: le MAE rend hommage à ses diplomates et cadres décédés en fonction    Transport: programme spécial pour l'Aïd el Adha    JM: programme des athlètes algériens    Agriculture: convention Gvapro-Anade pour soutenir les projets de production    Transport: métro, tramway et téléphérique gratuits à travers le pays le 5 juillet    Mali: les sanctions de la Cédéao levées, le nouveau calendrier électoral dévoilé    Saïd Chanegriha promu au grade de général d'armée (Vidéo)    Man United : Ronaldo absent de la reprise de l'entrainement    Plate-forme "Glorious Algeria": vitrine du 60e anniversaire de l'indépendance par excellence    ANP: Saïd Chanegriha promu au grade de Général d'armée par le Président Tebboune    Le Barça officialise l'arrivée de Franck Kessié    Saison estivale: 21 décès par noyade durant la période allant du 16 juin au 3 juillet    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain dans les secteurs de Mahbes et Hawza    Migrants africains tués par la police marocaine : le président colombien parle d'une "barbarie"    Rejet des eaux non traitées dans les zones humides: Des contrôles réguliers dans les zones industrielles    Géostratégie en gestation    Aïd El-Adha: Le ministère de la Santé met en garde    Plus de 5 millions de diplômés depuis l'indépendance: Les nouveaux challenges de l'Université    Affichage des listes dans les communes dans les tout prochains jours: Plus de 15.000 logements prêts à la distribution    Les préparatifs suivent leur cours: Un Sommet arabe fatidique    Le PDG de Sonatrach: Vers de nouveaux accords pour la révision des prix du gaz    Sonelgaz: Plus de 50.000 foyers raccordés au gaz et à l'électricité depuis 2020    La Libye et l'espoir suspendu    60 ans et beaucoup à faire    La loi sur l'exercice du droit syndical retoquée    La longue marche...    «Vous avez une bataille à mener»    En dents de scie    L'armée russe a pris Lyssytchansk    «Nous revenons par la grande porte»    Contacts établis avec Ziyech    Les Palestiniens ont remis la balle aux Américains    Tebboune à coeur ouvert    «L'Algérie est le berceau de l'humanité»    Guterres encense la diplomatie algérienne    N'en déplaise aux révisionnistes!    Liberté syndicale et exercice du droit syndical: enrichissement du projet de loi    Emission d'un nouveau timbre-poste à l'occasion de la Fête de l'Indépendance    Revue El Djeich: Le Président Tebboune appelle le peuple algérien à resserrer les rangs pour remporter la bataille du renouveau    Béjaïa en fête    Les déchets ménagers inquiètent    1962-2022: Célébrer une libération « inachevée »?    Le DG du journal «Echaab» limogé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Alger et Pékin plaident pour un règlement pacifique du conflit
CRISE UKRAINIENNE
Publié dans Liberté le 21 - 03 - 2022

C'est la première fois depuis le début de la guerre en Ukraine que l'Algérie exprime une position publique contenue dans un communiqué commun publié avec la Chine à la faveur de la visite du ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, à Pékin.
Les deux parties soulignent la nécessité du "respect de l'intégrité territoriale de l'Etat" et dénoncent dans le même temps "les sanctions unilatérales" des Occidentaux contre la Russie.
Dans ce communiqué rendu public hier, les deux pays ont, en effet, mis en avant "la nécessité d'adhérer aux objectifs et principes de la Charte des Nations unies et de respecter la souveraineté et l'intégrité territoriale des Etats", en signe de désapprobation de l'invasion russe en Ukraine.
En même temps, le document ajoute que les deux pays adhèrent au "principe de sécurité indivisible et en tenant compte de la sécurité raisonnable et des préoccupations des parties concernées", allusion aux revendications de la Russie craignant pour sa sécurité dans le cas où l'Otan s'installerait dans son voisinage immédiat, notamment en Ukraine.
Alger et Pékin appellent à résoudre "pacifiquement les différends par le dialogue et la négociation", et "de ne pas abuser des sanctions unilatérales qui ne sont pas fondées sur le droit international, afin d'éviter de violer les règles internationales et de compromettre les conditions de vie des peuples des pays".
Sans donner plus de précisions, le communiqué indique que les deux pays se disent soucieux de "faire des efforts conjoints" dans le but "d'atténuer les répercussions humanitaires qui peuvent" découler de ce conflit.
Plus généralement, le communiqué conjoint rappelle l'adhésion des deux pays au "principe de non-ingérence dans les affaires intérieures des pays et le renforcement continu de la démocratie dans les relations internationales".
Ils soulignent la "nécessité de préserver le système international qui constitue l'Organisation des Nations unies" et "l'intensification de la coopération et de la coordination dans les affaires internationales et multilatérales".
Sur d'autres sujets internationaux, les deux pays ont exprimé une convergence de vues sur des questions comme la sécurité au Sahel, la ligue des Etats arabes et la coopération sino-africaine.
C'est le cas de la question du Sahara occidental où "les deux parties ont affirmé leur soutien aux efforts visant à parvenir à une solution durable et juste dans le cadre de la légitimité internationale, en particulier les résolutions pertinentes des Nations unies".
Au plan bilatéral, Alger et Pékin ont annoncé qu'elles étaient parvenues à un consensus sur le plan exécutif pour la construction conjointe de l'initiative "la Ceinture et la Route" de la soie. L'accord "sera signé dans les meilleurs délais", ajoute le document.
Concernant la situation interne de la Chine, l'Algérie "a exprimé son adhésion au principe d'une Chine unie et son soutien à la position chinoise sur les questions des droits de l'Homme, du Xinjiang et de Hong Kong, et la nécessité de travailler pour éviter de les politiser ou de les utiliser comme moyen de pression dans les relations internationales", précise le document.

Ali BOUKHLEF


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.