Le Président Tebboune entame lundi une visite de travail en République arabe d'Egypte    Les sociétés algériennes ont des opportunités prometteuses dans le marché africain et du Sénégal    Barça : Memphis Depay de retour en Eredivisie ?    Lancement d'une nouvelle campagne nationale de vaccination    Foot/ Ligue 2 : victoire de l'ASM Oran devant le MC Saida (2-0)    Wilaya d'Alger: réseau de trafic de stupéfiants démantelé et plus de 2.000 comprimés psychotropes saisis    Le peuple sahraoui déterminé à défendre son droit à l'indépendance par tous les moyens légitimes    Le FFS dénonce "une grave dérive du pouvoir"    L'Allemagne va livrer à l'Ukraine un hôpital de campagne    Foot, force et démocratie    Les avocats prônent la prudence    Barça : Ansu Fati face à un choix difficile    "L'Algérie a les moyens de rivaliser avec les meilleures nations au monde"    "Je vais me remettre en question"    Lait subventionné : l'augmentation du prix n'est pas à l'ordre du jour    Placement de près de 19 000 demandeurs d'emploi en 2021    Le Cnapeste reporte sa grève    Quand la quête de vérité met la lumière sur un passé sombre    Taghit, une source d'inspiration pour les artistes    Au moins 70 morts dans une frappe de la coalition contre une prison    Le Cameroun sur le chemin des Verts    Cap sur la Coupe de la CAF !    Les championnats à huis clos    Pressions franco-allemandes sur Kaïs Saïed    44,6 millions d'habitants en Algérie en janvier 2021    Recul de l'activité au 3e trimestre 2021    Plus de 20 000 interventions effectuées par la Direction du commerce en 2021    Qui succédera à Mohcine Belabbas ?    T'wakhdhet !    Deux en un sur le podium    Il y a dix ans nous quittait Cherif Kheddam    Déficiences comblées ?    Le miracle argentin en temps de Covid    Une nouvelle opération de rapatriement: 155 Subsahariens reconduits vers les frontières    Sonelgaz: Le pôle urbain «Ahmed Zabana» raccordé au gaz de ville    Un pays antichoc    113 postes de formation en doctorat ouverts    Les voleurs de câbles de Séraidi sous les verrous    L'Algérie déterminée à dire son mot    La menace «jihadiste» nourrit le sentiment anti-peul    Les combats entre Kurdes et Daesh font plus de 70 morts    Algérie nouvelle : la mise sur orbite    «Ma rencontre avec la mort»    «Nous partageons une Histoire complexe»    Le moudjahid Cherif Athmane n'est plus    L'urbanisme et les Algériens    Bouslimani affiche ses intentions    Les sénatoriales à l'épreuve des alliances    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Siemens et SNC Lavalin en lice
PROJET DE CENTRALE ELECTRIQUE DE Skikda
Publié dans Liberté le 26 - 01 - 2003

Nouveauté : l'infrastructure est ouverte aux capitaux privés nationaux et étrangers.
De grandes compagnies sont en lice pour la réalisation du projet de centrale électrique de 800 MW, qui sera implantée à Skikda, destinée à couvrir les besoins locaux : Siemens (Allemagne), SNC Lavalin (Canada), Iberdrola (Espagne) et Saïpem (Italie).
C'est ce qui ressort de la
première phase d'ouverture des plis, organisée par Sonelgaz et l'AEC (entité créée entre Sonelgaz et Sonatrach).
Précisément, il s'agit du projet de réalisation d'une centrale de production d'électricité en cycle combiné d'une puissance de 800 MW pour le compte d'une société qui sera créée dans les prochains jours entre Sonelgaz (50%), Sonatrach (30%) et AEC (20%), dénommée SPC.
Il est prévu que le capital de cette société soit cédé à des partenaires privés nationaux et étrangers à compter de la date de mise en service de la centrale, à savoir 2005. SPC effectuera la sélection définitive de l'entreprise chargée de la réalisation parmi les quatre candidats, sur la base des capacités techniques et de l'offre commerciale dans 30 à 45 jours.
La société qui remportera le contrat devra, outre la construction de l'infrastructure, se charger de l'exploitation et de la maintenance de la centrale.
On estime le coût du projet entre 400 et 600 millions de dollars US.
En fin de compte, l'ouverture des plis d'hier constitue une sélection préliminaire.
Les entreprises n'étaient retenues que sur la base de critères très simples : la caution, la lettre de soumission, l'anonymat et l'engagement financier.
Le plus dur reste à faire, c'est-à-dire la sélection des capacités techniques et des offres commerciales (coût du contrat, propositions sur l'exploitation et la maintenance, propositions d'engagement ferme de financements). Les quatre ont soutenu leur candidature par un engagement financier de banques internationales à hauteur de 85% du coût du projet. Pour Siemens, Société Générale et HSBC proposent de couvrir le montant.
Iberdrola, le second électricien espagnol, a reçu des engagements du Crédit Agricole Indosuez et de Société Générale.
SNC Lavalin a obtenu, lui, l'accord de principe de Société Générale et de l'Exim Bank (USA).
Le consortium Sofresid (France), Saïpem (Italie) et Black and Veatch (USA) a reçu la proposition d'engagement de Natexis-Banque populaire (France).
À noter que la centrale de 800 MW fait partie du projet 2 000 MW. La sélection entre dans cadre de la loi sur l'électricité qui dénomopolise la production d'électricité. Pour la première fois, la réalisation se conjugue avec un contrat d'exploitation et de maintenance pour le compte d'une société, nouvel acteur sur le marché qui fonctionnera selon les règles privées et dont le capital peut s'ouvrir à des entreprises non étatiques.
N. R.
Centrales de 2 000 MW
L'ouverture des plis différée
La réalisation du projet de centrale électrique d'une capacité de 2 000 MW connaît un retard.
C'est ce qu'a reconnu le président d'AEC, M. Boutarfa, en marge de l'ouverture des plis. C'est pour des raisons objectives, laissera-t-il entendre.
Après l'étude de faisabilité sur le câble électrique bouclée, il reste l'accord espagnol pour l'interconnexion entre les réseaux algérien et espagnol, ainsi que l'arrangement avec l'UE pour le financement du câble.
À titre de rappel, le projet de 2 000 MW est décomposé d'une centrale à Skikda de 800 MW pour les besoins locaux et d'une centrale à Arzew de 1 200 MW, destinée à l'exportation.
Initialement, c'était ce package qui était offert. Pour raccourcir les délais, l'AEC vient de lancer l'ouverture des plis pour le projet de 800 MW.
Celle de 1 200 est prévue plus tard. La sélection définitive pour ce dernier projet concernera les candidats initiaux, à savoir ENEL, ENDESA, SNC Lavalin...
N. R.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.