Abdelaziz Bouteflika : " Le FLN est le fruit de Novembre 54 et non l'œuvre d'Octobre "    Après l'accord entre l'Opep et ses alliés : Le pétrole achève la semaine en hausse    USA : Créations d'emplois moins fortes que prévu    À partir de 2021 : "L'Algérie n'importera plus de semences de pomme de terre"    Huawei : La directrice financière soupçonnée de fraude par les Etats-Unis    Accord de pêche UE-Maroc : La Suède s'oppose aux décisions du Conseil de l'UE    CAN 2019 : Le Congo Brazzaville n'est pas candidat à l'organisation    Mondial-2019 dames : Les Américaines, tenantes du titre, avec Thaïlande, Chili et Suède dans le groupe F    Tizi-Ouzou : La recherche des harraga disparus au large de Tigzirt se poursuit    Trump annonce le départ de John Kelly    Paris demande à trump de ne pas semêlerde polotique intérieure Française    Le marché, couvert à 53% de ses besoins    Les autorités algériennes appelées à les respecter    L'Algérie incapable d'abriter une compétition majeure    L'alliance présidentielle affiche sa disponibilité    Leurs corps sans vie repêchées de oued Mendès    Les dispositions expliquées par l'ambassade de France    La viande saisie achetée par un jeune "inconnu"    Le prix Mohia d'or institutionnalisé    Les Français ont eu vraiment peur…    Cinq ONG interpellent les autorités: Un appel «pour le respect des libertés»    «Al Capone le faussaire», dans les filets de la police de sougueur    L'instance de coordination s'est réunie hier au siège du RND: Alliance pour… la stabilité    «El Partiya», spectacle d'improvisation avec le public, présenté à Alger    Une programmation qui a tenu toutes ses promesses    Semences de pomme de terre: L'autosuffisance en 2021    Déclaration de patrimoine: 54 000 élus et 6000 hauts fonctionnaires concernés    CHLEF: Journée de sensibilisation sur «El Harga»    Le Congo Brazzaville n'est pas candidat à l'organisation    Le TAS saisi dans l'affaire de l'entraîneur Bouakkaz, son adjoint et trois joueurs    Brahimi buteur face à Portimonense    «La France est «reconnaissante» à l'Algérie»    Soins en France, rien de nouveau    AIN EL BERD (SIDI BEL ABBES) : 2 cyclistes mortellement percutés par un véhicule    SELON LE MINISTRE DES AFFAIRES RELIGIEUSES : L'Algérie ne craint rien pour son Islam    Le coût du transport réduit la compétitivité    Rapatriement demain des dépouilles des deux Algériens morts noyés au large de Cagliari    Boca débouté    Oran Stage hivernal à Oran    Ah'chem chouia !    Une sacrée «derdba» en hommage au maâlem Benaïssa    Un concours de pièces de théâtre radiophoniques l'année prochaine    La CJUE inébranlable sur la primauté du droit    Un deal à consolider    Tailleur de pierres, un métier ancestral    Travaux de la deuxième législature du Parlement arabe : Le Conseil de la nation y prendra part au Caire    Divergences au sommet    Les conservateurs allemands élisent le successeur d'Angela Merkel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Embuscade sanglante près de skikda
8 policiers, 3 militaires, un garde communal et un civil tués
Publié dans Liberté le 19 - 08 - 2008

Le redéploiement du GSPC dans la région est du pays, dans sa tentative de desserrer l'étau autour de ses troupes dans le centre du pays, se confirme, malheureusement dans la douleur, avec l'attentat perpétré avant-hier à Skikda.
Un violent accrochage a opposé, avant-hier, les forces combinées à un groupe terroriste armé embusqué dans la région forestière de Oued Zeggar, à l'ouest de la wilaya de Skikda, aux frontières de la wilaya de Jijel.
Lors de l'affrontement, qui a duré selon nos sources près d'une heure, au moins 4 terroristes ont été abattus, si l'on se réfère aux traces de sang laissées par les assaillants après leur retrait des lieux.
L'on déplore, malheureusement, la mort de 3 militaires dont le commandant du sous-secteur opérationnel de Skikda, celle de 8 policiers de la BMPJ de Skikda, le chef de la garde communale de la localité de El Oueldja Boulbalout et celle d'un civil.
Avant-hier, en début de soirée, un groupe de terroristes armés, écumant la lisière frontalière entre Jijel et Skikda, a tendu une embuscade à une patrouille des forces combinées en opération dans cette région très boisée du massif de Collo. L'embuscade meurtrière qui a eu lieu, précisément, dans la localité de Oued Zeggar, située dans la commune de Aïn Kechra, à l'extrême ouest de Skikda, a plongé toute la région dans l'émoi.
Selon des sources dignes de foi, il était un peu plus de 18 heures, lorsqu'une première bombe au passage des véhicules de la DGSN a explosé. Cette première détonation sera suivie par d'autres ainsi que par un déluge de tirs de feu depuis des kalachnikov et des AK47. Sur le coup, 8 policiers des brigades mobiles de la police judiciaire de Skikda laisseront leur vie. D'autres hommes tomberont au cours de l'accrochage. On y compte le commandant du sous-secteur opérationnel de Skikda, deux autres militaires, un chef de détachement de la garde communale et un civil. Avant de se retirer des lieux, les terroristes subtiliseront 8 armes aux cadavres.
La nature accidentée du terrain facilitera la sale besogne aux terroristes qui agissaient lâchement terrés dans les bois. Hier, en fin de journée, les forces combinées étaient toujours en opération de ratissage dans la région.
Ce sanglant attentat est le troisième du genre perpétré en une semaine à l'Est du pays. Avec cet acte ignoble, les terroristes confirment, non pas leur retour, mais leur présence dans la région Est du pays, notamment à Jijel et à Skikda. Acculés au centre du pays, ils poussent la provocation à son paroxysme en ciblant dans les deux dernières embuscades des officiers supérieurs.
L'on rappelle que le commandant du secteur opérationnel de Jijel a été tué, jeudi dernier, dans la région de Ckekfa, à Jijel. Soit 4 jours à peine avant que ne tombe à Zeggar, le lieutenant colonel Mohamed Rahmani, âgé juste de 47 ans et qui était jusque-là à la tête du sous-secteur de la wilaya de Skikda. La liste des Chouhada s'allonge sur l'autel d'une république qui est toujours menacée dans ses fondements.
Rosa B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.