Treize individus arrêtés pour entrave à l'opération de vote à Bouira    De nombreux pays comptent sur le rôle de l'Algérie pour hisser la coopération en Afrique    Une organisation équatorienne dénonce les violations flagrantes des droits de l'homme au Sahara occidental    Coronavirus: 191 nouveaux cas, 156 guérisons et 6 décès    Coupe arabe de la Fifa-2021 Liban - Algérie : "On s'attend à un match difficile"    OMS : Pas encore de décès lié à Omicron signalé    Aouchem, acte 2    Enseignement supérieur: l'Algérie et la Tunisie décident de "capitaliser" les acquis de coopération    Changement climatique: L'Algérie, un partenaire "stratégique et fiable" dans le bassin méditerranéen    Ministre de la culture sahraoui: "nous résisterons au génocide culturel conduit par le Maroc"    Des vents forts annoncés ce vendredi sur des wilayas côtières de l'Est du pays    Rencontre FAF-FIFA-CAF: Charaf-Eddine souhaite une plus grande représentativité de l'Algérie dans les instances internationales    Les Parlements algérien et européen pour la relance de la commission interparlementaire    Le 25e Sila du 24 au 31 mars 2022    Real : Comment Ancelotti aurait décidé de punir Isco    Intempéries : trouver des solutions aux accumulations des eaux pluviales dans les tunnels    Claude Le Roy voit un Algérien ou un Sénégalais meilleur joueur de la CAN 2021    Coupe Arabe : Reprise de l'entrainement pour les Verts avant d'affronter le Liban    Le rôle de l'Algérie est important au sein de l'Union africaine    Démonstration de force des Verts    Boualia opéré avec succès    Pour un re-engineering économique global de l'Algérie    Nécessité d'associer les acteurs économiques    Le PT fustige le gouvernement    L'obligation vaccinale n'est pas à écarter    Boudiba dénonce les ponctions effectuées sur les salaires    Déclin du RND et recul du MSP    La stabilité des prix du pétrole en jeu    Libye : la présidentielle en équation    Le lourd défi des nouveaux élus    Les talibans demandent aux Etats-Unis de débloquer les fonds gelés    «Contre les inégalités et la discrimination»    Le rapport sur l'attaque d'Inata remis au Président Kaboré    Le Parti des travailleurs tunisien met en garde contre l'aventure du Makhzen    Le satisfecit du FFS    ACTUCULT    A quand «la ruée vers l'or» ?    Paix et sécurité en Afrique: Conférence de haut niveau à Oran    L'ennemi aux sept têtes    5 décès et 192 nouveaux cas en 24 heures    Le naufrage islamiste    Le FMI affiche sa satisfaction    Unis face aux défis communs    «nous sommes sur la bonne voie»    Le ministère apporte des précisions    One night in Algéria!    Joséphine Baker, une icône d'engagement et de liberté    Des week-ends culturels à l'opéra d'Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La ville des eaux privée d'un barrage
Publié dans La Nouvelle République le 06 - 10 - 2011

Nonobstant le lancement d'une étude en 1969 pour la réalisation d'un barrage dans la localité de Kef Bouali relevant de la commune de Hounet (60 km à l'ouest du chef-lieu de la wilaya), la ville des eaux minérales est toujours amputée d'un bassin pour la mobilisation des ressources hydriques, a-t-on appris de sources concordantes.
En effet, les différents walis de Saïda appuyés, tels qu'ils sont par les responsables de la direction de l'hydraulique justifient ce refus de réaliser un tel ouvrage hydraulique, complicité ou passivité des élus aidant par le fait que la wilaya de Saïda est un bassin versant et que si cette opération venait à être concrétisée, cela pénaliserait énormément la wilaya de Mascara, ainsi que les wilayas limitrophes. Les responsables du secteur de l'hydraulique se contentent ainsi d'inscrire comme programme pour la wilaya de Saïda des retenues collinaires. Cependant, la wilaya de Saïda a déjà bénéficié de 11 retenues collinaires en 1985, mais n'ayant jamais fonctionné réellement, car n'étant en aucun cas remplis d'eau. Et le comble, c'est l'inscription d'un projet utopique consistant en la réalisation d'une retenue collinaire en milieu steppique où la force corrosive de l'eau est impossible et faible. Cependant, les responsables actuels de la direction de l'hydraulique viennent de lancer un énième projet de retenue collinaire dans la commune de Ouled Brahim et de Doui Thabet. En tout état de cause, la wilaya de Saïda restera longtemps privée d'un barrage à cause de l'inertie de ses responsables, du désintéressement de ses élus et de la passivité de sa population.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.