La DGSN commémore le 58e anniversaire de l'indépendance par un riche programme    Industriel public: recul de 6,7% de la production durant le 1er trimestre 2020    ALGER : 7909 logements AADL livrés le 5 juillet    Lancement d'une nouvelle version du site web officiel du MDN    Coronavirus : 441 nouveaux cas,311 guérisons et 6 décès en Algérie durant les dernières 24h    CORONAVIRUS ALGERIE : Benbouzid se prononce sur le ‘'reconfinement''    Décès du général-Major Hassen Alaïmia    BANQUE D'ALGERIE : Emission de nouveaux billets et pièces de monnaie    441 nouveaux cas confirmés et 6 décès en Algérie    AFFLUENCE RECORD D'ESTIVANTS A ORAN : La plage de Kristel prise d'assaut    FETE DE L'INDEPENDANCE ET DE LA JEUNESSE : Le président Tebboune décrète une nouvelle grâce présidentielle    La Suisse bannit les importations agricoles en provenance du Sahara occidental occupé    Restes mortuaires des 24 martyrs: funérailles solennelles à la hauteur des sacrifices    Les restes mortuaires de 24 chefs de la Résistance populaire inhumés au Carré des martyrs du cimetière d'El-Alia    Un procès à huis clos !    Quels moyens pour respecter le protocole sanitaire ?    Sept blessés lors d'une tentative d'attentat près du port de Mogadiscio    Trudeau hésite à aller à Washington pour un sommet sur le nouvel Aléna    Des milliers de personnes reconfinées en Australie    Incertitudes sur le rituel du sacrifice du mouton    Sachez-que    Poussée populaire et promesse d'une nouvelle Algérie    Laskri compte piloter une liste    Arrivée du cortège funèbre des restes de 24 chefs de la Résistance populaire au cimetière d'El-Alia    Les martyrs de la Mitidja : les oubliés de l'Histoire    La «longue liste» des auteurs retenus dévoilée    Des dizaines de morts dans des combats en Syrie    Le témoignage glaçant d'un employé turc du consulat saoudien    L'ONU cherche toujours un émissaire pour la Libye    L'Algérie et la France doivent affronter le problème de la Mémoire qui hypothèque les relations bilatérales    Un activiste devant la justice    "Oran doit s'attendre à un 4e pic de contamination"    26 décès et 1 500 personnes infectées    Benrahma inscrit un triplé contre Wigan    "Je ne spéculerai pas sur l'avenir de Messi"    Voici le contenu de la mise au point    Développement de Talents : La FIFA retient 13 écoles algériennes    Banque Mondiale : L'Algérie passe à la catégorie pays à revenu intermédiaire inférieur    MO Béjaïa: Club en quête d'assainissement    Meilleurs joueurs africains (1ère partie): Le subjectivisme toujours au rendez-vous    Chlef: La CNAS veut améliorer ses prestations    L'Emir Abdelkader : « Un guerrier, un homme d'Etat, un apôtre de la paix »    Nouvelles approches sur les crimes de «la Main rouge» contre les Algériens    A quoi sert un musée ?    Marche de la diaspora algérienne à Montréal    Les journalistes indésirables dans la salle d'audience    L'Algérie exportera 50 millions de gants vers l'Espagne    L'infrangible lien...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La communauté internationale face à la sécheresse
Publié dans La Nouvelle République le 18 - 10 - 2011

L'Organisation des Nations unies (ONU) ainsi que l'Union africaine (UA) sont à la tête d'une mobilisation internationale importante en faveur de la Corne de l'Afrique et plus particulièrement, la Somalie, victime de la pire sécheresse qui sévit depuis 60ans, qui aggrave de plus en plus les effets de la famine.
Pour aider les populations touchées par cette sécheresse qui frappe la région, enregistrant des milliers de morts chaque année, l'Union Africaine a annoncé la tenue d'une conférence le 9 août à Addis Abeba qui sera consacrée à l'aide humanitaire des sinistrés. Sous l'égide de l'Union Africaine, cette réunion rassemblera des chefs d'Etat africains, des blocs économiques régionaux et d'autres partenaires internationaux, pour essayer de trouver la meilleure façon de contribuer à soulager les souffrances des populations en question. Cette réunion interviendra après celle de l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO), qui se tiendra le 25 juillet à Rome, Italie et qui regroupera des ministres ou hauts représentants des 191 Etats membres de la FAO , d'autres organes des Nations Unies, des organisations intergouvernementales, des ONG et des banques régionales de développement. Selon Jacques Diouf, Directeur général de la FAO qui a jugé la situation dans plusieurs pays de la Corne de l'Afrique, notamment la Somalie «catastrophique», pense qu'elle exige une aide de près de 1,6 milliard de dollars qui «sont nécessaires dans les 12 mois et 300 millions dans les deux mois qui viennent». D'après la FAO et le PAM (Programme alimentaire mondial), il y a eu une «très forte mobilisation de la communauté internationale» face à la sécheresse dans la Corne africaine. Elle a préconisé la nécessité de mettre en place des solutions de «long terme» garantissant la sécurité alimentaire de la région, et a appelé à ce que cette mobilisation «ne doive pas faiblir». Le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a tiré la sonnette d'alarme, déclarant que «les besoins au total sont de 1,6 milliard de dollars pour la Somalie où les enfants et les adultes meurent chaque jour selon un rythme horrible». Selon un rapport des Nations unies, la sécheresse menace 12 millions de personnes au Kenya, en Ethiopie, à Djibouti, au Soudan, en Ouganda et plus particulièrement en Somalie où l'ONU a décrété formellement «l'état de famine»dans deux régions du Sud contrôlées par les insurgés «shebab». C'est derniers, en conflit armé avec les forces gouvernementales, entravent l'acheminement d'une grande partie de l'aide humanitaire. Selon le directeur de l'Office des Nations Unies pour la Coordination des Affaires Humanitaires (OCHA), Rashid Khalikov, la situation dans la Corne de l'Afrique risque de «s'aggraver» si les donateurs ne financent pas les aides humanitaires nécessaires. L'appel humanitaire pour la région de l'agence onusienne est à 2,48 milliards de dollars pour la survie de quelque 12,4 millions de personnes frappées par la sécheresse. Pour M. Khalikov, la situation en Somalie «est grave et évolue dans le mauvais sens». «Le danger est que la famine se répande à d'autres parties de la Somalie », a-t-il expliqué. Selon le Fonds de l'ONU pour la protection de l'enfance (UNICEF), plus d'un million d'enfants du sud «ont désespérément besoin d'aide urgente», et doivent «être la première priorité» de l'action humanitaire internationale dans ce pays. Lors d'une rencontre, vendredi à la Maison Blanche , entre le président des Etats-Unis Barack Obama et quatre chefs d'Etat africains, le président Américain a noté que «La famine due à la sécheresse dans cette région va requérir une réaction d'envergure» en présence des présidents béninois Boni Yayi, guinéen Alpha Condé, nigérien Mahamadou Issoufou et ivoirien Alassane Ouattara. Il a déploré que la situation «n'ait pas encore suffisamment attiré l'attention». Alors que le pape Benoît XVI a appelé le monde à réagir et à ne pas rester «indifférents» face à ce qui se passe dans la région de la corne Africaine. «Nous ne devons pas être indifférents à la tragédie de la faim et de la soif», a-t-il clamé. En ajoutant que la population de cette région «souffrent des conséquences dramatiques de la famine aggravée par la guerre et l'absence d'institutions stables». La Chine, quant elle a déclaré être «profondément préoccupée par l'ampleur de la famine due à une sévère sécheresse dans la Corne africaine» et annoncé, à cet effet, une aide humanitaire d'urgence de 14 millions de dollars aux pays de la région. Dans le même registre, une déclaration de la porte-parole de l'organisation de l'ONU pour l'agriculture et l'alimentation (FAO), faite hier à Genève indique qu'il y a quelques endroits «touchés par une insécurité alimentaire, causée par la sécheresse». Elle explique que l'Ouganda «sera peut-être le prochain pays touché par une situation alarmante de malnutrition causée par la sécheresse».

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.