Barcelone : Messi aurait lâché une bombe sur son avenir en interne !    Mondial de Handball: l'Algérie s'incline face au Portugal (26-19)    Milan AC : C'est officiel pour Mandzukic    Dalila Touat condamnée à 18 mois de prison ferme    Relaxe pour les hirakistes d'Oran    Le verdict en appel de trois activistes renvoyé au 25 janvier    Situation kafkaïenne des souscripteurs    Hausse des prix des pâtes alimentaires : Certains opérateurs pointés du doigt    Les raisons de la pénurie    Instruction aux walis    Importation des véhicules neufs : Qu'est-ce qui retarde la délivrance des agréments provisoires ?    Signature d'une convention de partenariat avec l'Inapi    La décision de Trump en cours d'examen par le staff de Biden    "Biden ne fera pas de bouleversements exceptionnels"    Des dizaines de victimes au Darfour-Sud    Le président Touadéra officiellement réélu en Centrafrique    La mouture de la commission Laraba favorise les partis de l'ancienne majorité : Les écueils aux changements maintenus    Chanegriha supervise l'exercice tactique «Al-Hazm 2021»    Brahim Laâlami reste en prison    L'Algérie s'impose face à la Libye    La FAF a-t-elle enfreint le décret exécutif 15-73 ?    Des soucis pour Dumas    «L'acquisition de plusieurs vaccins est une bonne décision»    Sit-in de protestation des étudiants de 3e année de médecine    Secteur de l'éducation à Béjaïa : Entre grands besoins et sept nouveaux projets notifiés    Affichage d'une liste provisoire des bénéficiaires de 1 146 logements    Opération «les trottoirs pour les piétons»    Les prestations suspendues jusqu'au 8 février    Rêver à perdre la raison !    L'artiste Reche Safia honorée par les siens    L'IFA lance son premier appel à projets cinématographiques 2021    Joe Biden : Le «rassembleur» à l'épreuve d'une Amérique meurtrie    Les technologies embarquées bousculent la mécanique d'autrefois    Donald Trump : La fin de son mandat lui coûte une fortune    Kamala Harris, une vice-présidente historique    Edition amazighe à Béjaïa : L'APW offre 11 000 livres pour les établissements scolaires    Ineffable Art et Culture, le magazine culturel digital 100 % algérien : Figourra, un concept « brosseur » de portraits    OM Arzew: Le CSA, ou la source des problèmes    Mostaganem: Saisie de boissons alcoolisées, une arrestation    Le procès en appel du DG d'Ennahar reporté au 1er février    TRUMP ET LES DEMONS DE LA GUERRE DE SECESSION    Projet de révision de la loi électorale: Le candidat à la présidentielle doit déposer une garantie financière    La solidarité ne va qu'aux nécessiteux    MC Alger: L'appétit vient en mangeant    Dossier mémoriel Algérie-France: Le rapport Stora remis demain à l'Elysée    Lettre à une jeune étudiante    Restauration de la mosquée du Pacha: Lancement des travaux le mois de mai prochain    259 nouveaux cas et 4 décès en 24 heures    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un nouveau plan de circulation au centre-ville
Publié dans La Nouvelle République le 04 - 04 - 2014

L'actuel plan de circulation qui a été revu par une commission, présidée par le wali, sera mis à l'essai prochainement au profit du centre-ville de Chlef dans la perspective d'alléger le trafic routier au niveau de cette circonscription.
Un plan auquel le wali de Chlef accorde une grande importance depuis sa venue dans cette wilaya. A savoir que l'actuel plan de circulation ne répond plus aux besoins du trafic routier, saturé pour les usagers qu'ils soient automobilistes ou piétons. Une situation qui perdure depuis plus de dix ans malgré maints dispositifs pris par les anciens responsables et élus. En effet, un nouveau plan de circulation et de transport avec plusieurs variantes va être mis à l'essai dans les jours prochains. C'est ce qu'a indiqué M. Aboubaker Essedik Boucetta, wali de Chlef, lors de la récente réunion du Conseil exécutif de la wilaya qui a regroupé tous les spécialistes en la matière ainsi que l'ensemble des partenaires concernés. Parmi les participants, les responsables des services de sécurité, des élus à tous les niveaux, le chef de daïra de Chlef par intérim, la presse locale, le directeur des œuvres universitaires, des représentants des syndicats des transporteurs et des citoyens pour une évaluation des décisions prises lors de la première réunion tenue le 5 mars dernier. Rien n'est fortuit car tous les présents sont des acteurs dans ce plan de circulation. A titre d'exemple, le directeur des œuvres universitaires doit coordonner et apporter ses propositions notamment en ce qui concerne les itinéraires et les arrêts de bus universitaires dont le nombre est important. La flotte des bus universitaires assure des navettes vers et en provenance des trois pôles universitaires que compte l'université de Chlef. Il en va de même pour les syndicats des transporteurs, car ces derniers sont des usagers de la route et des connaisseurs aussi en la matière. Elaboré par un bureau d'études public, il devra répondre à plusieurs années d'attente du fait que Constantine continue de suivre un plan datant de plus de six ans, donc obsolète ! Les nouvelles infrastructures qui ont vu le jour dans cette ville sont autant de paramètres qui ont été pris en considération par cette étude. En effet, le bureau d'études des transports, filiale de l'Entreprise Métro d'Alger a conçu la première proposition du plan de circulation de la ville. Celui-ci va subir des modifications en fonction des propositions d'amélioration faites lors des réunions précédentes. Parmi les nouvelles mesures prises dans ce nouveau plan, on trouve la réorganisation des sens de circulation, la réorganisation du stationnement, la gestion des intersections avec des feux tricolores, le jalonnement horizontal et vertical des intersections. A cela, s'ajoute la réalisation d'une piétonnière à la rue Mohamed El Fidaï, une rue qui constitue un axe à forte concentration commerciale où des flux de consommateurs se rendent tout au long de la journée sur ce lieu. Selon la conception faite par le bureau d'études, la circulation sur les 4 principaux boulevards de la ville de Chlef actuellement à double sens, sera à la faveur du nouveau plan à sens unique. Quant à la signalisation routire, elle comprend 377 plaques de 6 types. De plus, 13 plaques de signalisation pour le sens interdit, 80 pour le stationnement interdit et 8 pour les feux tricolores. A rappeler que les feux tricolores n'ont pas fonctionné depuis les manifestations d'avril 2008. S'agissant de l'ouverture des plis relatifs aux plaques de signalisation, celle-ci se fera le 9 du mois courant, selon M. Mohamed Teguia, maire de Chlef. Pour ce qui est des feux tricolores, l'élaboration du cahier des charges est en cours. À signaler que l'annonce a été faite depuis 10 jours pour les projets des premiers parkings à étages à plusieurs niveaux ; le choix du terrain a été fait pour le second parking. Ces deux structures constituent une autre solution pour le problème du stationnement. Ils sont les premiers projets de cette nature et étaient attendus depuis longtemps. Tout le mérite revient au wali de Chlef qui a boosté ce secteur depuis son installation à la tête de l'exécutif de cette wilaya.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.