Le procès de «Mme Maya» reporté    Par où commencer ?    La décision annoncée hier: Air Algérie reprendra ses vols domestiques dimanche    SNTF: Pas de date de reprise de la circulation des trains    Les Gilets Jaunes, le Hirak et l'enjeu de la démocratie    Ligue des champions d'Europe: Atlético - Bayern en tête d'affiche    ES Sétif: Une Entente taille patron    O. Médéa: Déjà une flopée de problèmes    Education: Des écoles peuvent se passer de l'enseignement les samedis    Un autre cadavre repêché au large de Madagh    Des cas de Covid-19 au lycée Imam El Houari: Les enseignants en grève depuis jeudi dernier    DROITURE ET BONNE FOI    5 ans de prison fermecontreOuyahiaet Sellal    Djerad met en place deux "task force"    Les principales mesures    L'Algérie repasse sous la barredes 1.000 casen 24 heures    L'Opep examine son accord de limitationde production    Opep: poursuite des discussions mardi autour d'une prolongation des réductions de production en vigueur    Covid-19 : mise en garde contre la consommation "anarchique" des anticoagulants    USMA : l'entraineur François Ciccolini suspendu deux ans par la LFP    L'armée sahraouie poursuit ses attaques contre des positions de l'armée d'occupation marocaine    Amnesty appelle à doter la Minurso d'un mécanisme de surveillance des droits de l'Homme    Covid-19: le confinement partiel à domicile élargi à 34 wilayas    Energies renouvelables: le CEREFE analyse les raisons d'échec des programmes précédents    Résolution du PE: la décision politique indépendante de l'Algérie "dérange" les parties étrangères    Tribunal de Koléa : une peine de trois ans de prison ferme requise contre Karim Tabou    Tipasa : report au 7 décembre du procès de "Mme Maya"    COVID-19 : Premières opérations de vaccination en janvier    TIN ZAOUATINE (TAMANRASSET) : Un terroriste armé se rend aux autorités militaires    Liga : Des statisitiques peu flatteuses pour Zidane et le Real Madrid    Ligue des champions: victoire du CRB devant Al-Nasr 2-0    Guardiola réagit au hat-trick de Mahrez    Ouyahia et Sellal condamnés à cinq ans de prison    Talaie el Hourriyet regrette les «tâtonnements» et les «effets d'annonce» du gouvernement    L'Iran réfléchit à sa riposte    Bouzidi à la rescousse, Abdeslam fait «demi-tour» !    Place au numérique    Repli historique du dinar face à l'euro    Plusieurs blessés lors de la "marche des liberté"    L'opposition maintient la pression sur Loukachenko    La sociologie et la Guerre d'Algérie revisitées    La crise des années 1980 sur fond d'histoire d'amour    Réflexion sur les violences faites aux femmes    Raymonde Peschard dite Taoues, ou l'histoire d'une battante    Quand la société néglige son autre moitié    Les journaux absents chez les buralistes    L'Algérie remet les pendules à l'heure    La France face à ses contradictions    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le DTS met l'accent sur l'importance accordée à la formation
Publié dans La Nouvelle République le 11 - 04 - 2014

Le directeur technique (DTS) de la section natation de l'USM Alger, Mohamed Hakim Boughadou, a mis l'accent sur l'importance accordée à la formation des nageurs par le club algérois et défendu l'usage de la double licence prôné par certains clubs.
Dans une déclaration à l'APS, M. Boughadou a défendu la politique de formation menée par son club, rejetant ainsi les propos tenus par le président de la Fédération algérienne de natation (FAN), Ahmed Chebaraka, qui a critiqué certains clubs qui préfèrent, selon lui, «ramener des nageurs de l'étranger au lieu de s'occuper de la formation». «L'USMA a toujours été un club formateur et qui n'a jamais cessé de le faire. La preuve : lors du stage de sélection effectué par la FAN en mars dernier, notre club était présent avec un staff technique de cinq entraîneurs et 18 athlètes toutes catégories (garçons et filles)», a rappelé M. Boughadou. «Je ne vois pas comment on nous accuse de ne pas être un club formateur alors que l'USMA travaille sur les deux tableaux, à savoir la formation et la performance, et c'est très rare de trouver de nos jours un club qui s'intéresse à ces deux volets», a-t-il répliqué. «Nous avons toute une pépinière, ce qui nous a permis de décrocher plusieurs titres dans toutes les petites catégories : écoles, benjamins et minimes», s'est félicité le directeur technique. Concernant l'interdiction par la Fédération algérienne de natation de l'usage de la double licence qui a provoqué une large polémique, le responsable de l'USMA ne semble pas comprendre ce «décalage» entre les décisions de la FAN et les règlements de la Fédération internationale de natation (FINA). «Nous ne pouvons pas interdire aux nageurs évoluant à l'étranger de concourir sous les couleurs de leurs clubs respectifs en Algérie, car la réglementation de la FINA permet l'usage de plusieurs licences. D'ailleurs, tous les autres nageurs étrangers le font en dehors de leurs pays, comme Yannick Agnel, champion de France et champion olympique, qui a trois licences au Canada, Etats-Unis et en France. Alors pourquoi pas nous ?», s'est-il interrogé. «Ces athlètes sont de haut niveau et c'est à travers l'USMA qu'ils ont intégré l'équipe nationale et décroché des titres pour l'Algérie. D'autant plus qu'on ne peut pas être sélectionné en équipe nationale sauf si on a participé au moins une fois à un championnat national. La fédération est-elle en mesure de les ramener et les prendre en charge pour participer aux compétitions ?», s'est-il encore demandé. Championnat interclubs : les raisons d'une absence Au sujet de l'absence de l'USMA au championnat d'Algérie interclubs qui s'est déroulé du 1er au 4 avril à Sétif, le dirigeant usmiste a invoqué plusieurs raisons, liées au non respect du programme des compétitions établi en début de saison, le système de compétition et le non remboursement des frais engagés par le club. «C'est le ras-le-bol !, s'est-il emporté. Le non respect du programme des compétitions (annulation et report) nous a créé des problèmes sur le plan technique et logistique. Dix jours avant le championnat, nous avions réservé l'hôtel, les billets et le transport pour nos athlètes, avant d'apprendre l'annulation de la compétition qui était prévue en deux divisions (1 et 2), à 4 jours de sa date initiale. Alors nous avons demandé au moins une compensation financière, comme le stipule la réglementation». Concernant la formule de compétition, le même responsable a critiqué le maintien d'une seule compétition dans les interclubs : «Il y a pas mal de résolutions qui ont été appliquées mais n'ont pas été approuvées par l'assemblée générale», a révélé Mohamed Hakim Boughadou, avant de se demander si la fédération cherchait la «performance ou la promotion de la natation» en instaurant une seule compétition. L'édition 2014 du championnat d'Algérie interclubs, disputée à la piscine olympique du complexe du 8-Mai 1945 de Sétif et remportée par le Sahel Nautique d'El Biar (Alger), a été marquée par l'absence d'un grand nombre de clubs algérois, notamment l'USM Alger, détentrice du titre national ces huit dernières années, le GS Pétroliers et l'Olympique club d'Alger. Les équipes ayant obtenu les dix-huit premières places de ce championnat sont directement qualifiées pour les épreuves de la Coupe d'Algérie. Quant aux clubs absents à cette compétition, ils ne seront pas, selon M. Chebaraka, qualifiés à la coupe d'Algérie, prévue en août à Alger.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.